En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Neymar

La banane mystère

Modififié
Un joueur brésilien qui reçoit une banane ? Rien à signaler.



La Fédération écossaise n'y croit pas une seconde. Pour elle, Neymar n'a jamais reçu d'offenses racistes de la part des supportais écossais présents à l'Emirates Stadium. « Aucun épisode de racisme ne s'est déroulé pendant le match amical Écosse-Brésil disputé à Londres » a affirmé dans un communiqué la Fédé.



Pourtant, les images parlent d'elles-mêmes. En plein match : Neymar se retrouve avec une peau de banane à côté de lui. Mais pour les dirigeants écossais, l'explication est toute trouvée. « La banane a été lancée sur le terrain du côté des gradins occupés par les supporters brésiliens. Neymar a été sifflé, certes, mais seulement parce qu'il a marqué deux buts » a précisé la Fédé.



Donc, en Russie, c'est aussi un supporter brésilien qui a lancé une banane à Roberto Carlos. Et en Espagne, c'est encore un supporter brésilien qui a lancé une banane à Marcelo. Ouf, on a vraiment failli croire qu'il y avait des actes de racisme dans les stades.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 126 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 57
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Garcia prolonge