En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 7e journée
  3. // Chelsea/Norwich (4-1)

La balade de Chelsea

Toujours invaincu en Premier League, le leader Chelsea s'est facilement imposé lors de cette 7e journée (4-1). Un match plié à la pause contre une très faible équipe de Norwich City.

Modififié
Chelsea - Norwich City : 4-1
Buts: Torres (14e), Lampard (22e), Hazard (31e), Ivanović (76e) pour Chelsea ; Holt (11e) pour Norwich City.


Cet après-midi, ça sentait la fessée à Stamford Bridge. Et on n'y a pas coupé. Pour accueillir le relégable Norwich qui court toujours après sa première victoire cette saison, Di Matteo alignait son équipe type, un 4-2-3-1 avec le petit et remuant trio Mata-Oscar-Hazard en soutien de Torres. John Terry était, lui, bien là, sa suspension de 4 matchs pour avoir insulté Anton Ferdinand n'ayant pas encore pris effet. Du côté de Norwich City, Bassong est dans la place. Tout comme le Ghanéo-Norvégien et ancien Rennais Alexander Tettey. Leader du championnat anglais, Chelsea s'est imposé aussi largement que tranquillement contre une formation de Norwich qui s'enfonce toujours plus dans les bas-fonds du classement (4-1).

Chelsea plie le match

Sans surprise, Chelsea monopolise le ballon d'entrée. Les joueurs de Norwich semblent partis pour passer un sale moment. Pourtant, lorsqu'ils réussissent enfin à enchaîner cinq passes, ils font trembler les filets. Hoolahan centre au deuxième poteau, Tettey remet à Grant Holt qui bat le gardien casqué de Chelsea d'une demi-volée (11e). Petit hold-up et joli coup pour la pire attaque de Premier League (4 buts jusqu'alors). C'était ce qu'il fallait pour réveiller Chelsea. Trois minutes plus tard, Lampard ouvre sur Mata qui talonne, Ivanović centre et Torres marque de la tête. Un peu plus tard, Torres tente le retourné et la balle revient à l'entrée de la surface pour Lampard. Frank ne fait étonnamment pas dans la finesse et fusille John Ruddy (22e). Les Canaris galèrent et tentent de s'en tirer comme ils peuvent. Bennett repousse Torres par le menton quand Bassong se fait peur en osant un dribble sur Oscar. Quant à Bradley Johnson, il réussit, lui, l'exploit de mettre deux semelles sur la même action. David Luiz et Ashley Cole se roulent par terre, mais pas suffisamment pour que l'arbitre sorte le jaune.

Sur un corner dégagé par Terry, un défenseur de Norwich se troue devant Mata qui remonte tout le terrain. Le petit Espagnol sert parfaitement Hazard dans l'intervalle, et celui-ci ajuste Ruddy (31e). Ça fait déjà 3-1… Et sur l'engagement, la vague bleue revient encore, ce qui a le don d'énerver Sébastien Bassong qui lâche un gros « fuck off à l'attention de ses fébriles coéquipiers. Il faut dire que Norwich est maladroit, acculé devant sa surface et ne montre aucune agressivité à la récupération. Un piètre sparring-partner. John Terry s'aventure même à un débordement côté gauche. La chevauchée n'est pas très limpide et le ballon finit en touche, ce qui fait bien marrer le capitaine des Blues. Malgré les deux classes d'écart qui séparent les deux équipes, Holt est tout prêt de doubler la mise de la tête juste avant le retour aux vestiaires.

Aucune révolte

La seconde mi-temps reprend. Une mi-temps à suspense. Encore trois buts et Norwich deviendra la plus mauvaise défense de Premier League. Après le traditionnel sursaut post-soufflante à la mi-temps, Norwich retombe dans ses travers. Et le match devient ennuyeux. Chelsea semble se contenter de cette avance contre des adversaires toujours aussi passifs. Pas grand-chose à se mettre sous la dent jusqu'à la 76e minute et un nouveau but des Blues. Centre au second poteau pour Mata. Surpris, le numéro 10 de Chelsea remet d'une aile de pigeon à Ivanović qui marque d'une belle reprise du droit. Norwich fait peine à voir. Une pluie de centres s'abat sur les buts jaune et vert, notamment depuis la gauche et un Ashley Cole aussi déchaîné cet après-midi qu'hier sur Twitter. Mais l'addition ne sera pas plus corsée. Avec cette cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues, Chelsea est assuré de garder la tête de la Premier League. Quant aux hommes de Chris Hughton, ils pourront toujours se dire que, ce soir, ils ne seront pas la pire défense du championnat anglais…

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 129
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom