Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée

La 29e journée vue par Mamadou Samassa

Mamadou Samassa écume la Ligue 1 depuis un moment. A bientôt 26 ans, l’attaquant malien passé par Le Mans et Marseille, est tout heureux à Valenciennes. D’autant plus heureux après cette 29ème journée, lors de laquelle son club a tapé Rennes. De quoi faire, tranquille et détendu, un petit tour d’horizon de la Ligue 1. Bah forcément, on va aussi parler de l’OM, hein...

On t’imagine satisfait après la victoire face à Rennes (1-0)… Surtout parce que vous prenez une revanche après la défaite en coupe au Hainaut mercredi dernier (1-3)…
Oh oui, on est satisfait. Nous étions très déçus après la défaite de mercredi, on voulait vraiment faire quelque chose… Alors là, sur ce match de championnat, on a réussi à équilibrer les choses. On leur laisse la coupe, nous on va se concentrer sur notre championnat.

Ça fait du bien, mais surtout au classement : six points d’avance sur la zone rouge. A 9 matchs du terme, on peut parler de grand pas vers le maintien non ?
Oui c’est une victoire très importante au vu du classement qui se resserre. On restait sur deux défaites consécutives à Lille et à domicile contre Saint-Etienne. Et c’est vrai que gagner cette rencontre nous permet de mettre les équipes à six points derrière, et surtout de se rapprocher du haut de classement avec Evian et Bordeaux.

Autant en 2011, c’était un peu la galère, autant en 2012 on voit une équipe de Valenciennes plus décisive, capable de faire d’excellents résultats contre les gros. Qu’est-ce qui a changé ? On peut parler de déclic dans la saison ?
Ouais c’est une sorte de déclic. En début de saison on avait deux visages : à domicile, l’équipe un peu flamboyante, et l’inverse à l’extérieur. En 2012, on a commencé à prendre des points à l’extérieur, prendre des points à Sochaux, à Dijon où on a gagné… Ça a été le déclic, on s’est dit pourquoi pas. On s’est prouvé qu’on était capable de prendre des points à l’extérieur, et quand on sait qu’on est performants à domicile, ça nous permet de faire des séries positives.

Avec Valenciennes, il y a deux aspects qui marquent : d’une part une équipe qui joue au ballon, qui joue bien au football. De l’autre, une équipe qui montre une certaine irrégularité dans les résultats. Comment vous expliquez ce contraste ?
Ben, en fait, on l’explique pas vraiment. C’est difficilement compréhensible. On montre parfois un beau visage avec de bonnes séquences, surtout contre les grosses équipes. Et puis après parfois comme contre Ajaccio à domicile, on perd des points dans les dernières minutes, contre des équipes a priori de notre niveau. Ben ça, ça s’explique je sais pas… peut-être par rapport à l’envie. Quand les gros viennent jouer, on n'a pas besoin de nous motiver, on l’est naturellement, alors que contre les petits y’a peut-être heu… comment dire… Un petit manque de motivation.

Passons à la journée de Ligue 1 en globalité. Qui a selon vous fait la bonne opération ?
Lille (victoire 3-0 à Evian, ndlr). Rennes a perdu, Marseille n’a pris qu'un point, donc les Lillois confortent leur 3ème place. Après, dans le bas de classement, il y a nous et aussi Nancy, qui fait une très belle opération à Brest (0-1, ndlr).

Qui a fait la mauvaise alors?
Auxerre. Ouais, ouais. Ça commence à faire beaucoup. Dernier avec cinq points de retard, à 9 journées de la fin ça va être difficile… Ils peuvent le faire hein, quand on voit qu’on enterrait Ajaccio en début de saison… Puis quand on voit comment Nancy enchaîne les victoires… Pourtant Auxerre n’a pas un effectif inférieur à Nancy. Mais bon Auxerre ne joue pas relâché. Ça va être dur jusqu’au bout.

Il y a un geste, un but, un joueur qui vous a marqué cette journée de championnat ?
Le but de Giroud. La prise de risque, à la 89ème en plus. Il les tue, il les tue parce qu’ils n'ont plus le temps de toucher le ballon après. C’est un joli but en plus.

Qui gagnera le titre cette saison, Paris ou Montpellier ?
PSG, le choix du cœur. Mais c’est difficile à dire en fait. Niveau qualités individuelles, Paris est supérieur à Montpellier, mais Montpellier est tout à côté, et si Paris perd des points comme ce weeke-nd (1-1 contre Bordeaux, ndlr)... Ça va se jouer jusqu’à la dernière journée.

Passage obligé, parlons de Marseille… En tant qu’ancien olympien, que pensez-vous de la saison de l’OM ? On peut parler d’échec ?

Ben, je sais que par rapport à l’objectif qu’ils se sont fixés, ce sera difficile à atteindre. Le minimum c’est la Ligue des Champions, et au vu de leurs résultats et du classement c’est quasiment mission impossible. Après de dire que la saison est un échec… Ils sont en quarts de finale de Ligue des Champions, donc on sait pas, s’ils arrivent en finale, tout le monde dira qu’ils ont fait une belle saison mais en attendant c’est vrai que les gens attendaient plus. A un moment ils étaient bien revenus avec une bonne série d’invincibilité mais là y’a eu ces sept défaites d’affilée donc je pense qu’on peut parler d’objectifs non atteints pour l’instant.

Au final, Valenciennes est à six points de l’OM. Ça vous plairait de leur passer devant ?
(rires) Bon on va pas trop rêver, mais bon… Déjà, on est bien où on est, on est bien revenu, on prend les points, si on se maintient on sera déjà très très content. Après si on arrive à passer devant Marseille, ce ne sera que du bonus.

Tiens, d’ailleurs les Marseillais accueillent Montpellier bientôt, un pronostic ?
Hum… Là Marseille joue un gros, ils vont se réveiller. Le genre de match qu’ils aiment. Je vois bien un match nul.

Revenons, pour un dernier prono, à Valenciennes. Déplacement super important la semaine prochaine à Auxerre, lanterne rouge… On imagine que vous y allez pour gagner. Alors, votre pronostic ?
Valenciennes 2-1 ! (rires)


Propos recueillis par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 13 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 22 heures La drôle de liste d'invités de la finale 37 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3