1. //
  2. //
  3. // Bilan

La 23e journée vue par... L.Bonnart

Laurent Bonnart a de la chance. Hier soir, il était un spectateur privilégié du show Hatem Ben Arfa. De sa position, il a pris beaucoup de plaisir, conscient que tout peut sourire à son équipe d'ici la fin de saison. Seule ombre au tableau, la situation de son ancien club, le MUC 72. Compte-rendu de cette 23ème journée, où il est aussi question de la situation du PSG et de Daisuke Matsui.

Modififié
0 0
La bonne opération. « On fait la bonne affaire au classement, même si ce n'est qu'une photo-instantanée. C'était important de gagner après la qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue car il ne fallait pas lâcher le championnat. On a besoin de points et il fallait enchaîner avec un état d'esprit conquérant, ce qu'on a su faire. Montpellier y parvient depuis le début de saison et ne semble pas près de s'arrêter. Sinon, Lens, je pense qu'ils sont sauvés » .

La mauvaise opération. « Le Mans semble condamné. Il n'y a pas que les points de retard, il y a aussi ce qu'on affiche. Avec sept points de retard, ça paraît déjà compliqué mais il faut voir qu'ils ont aussi pris pas mal de coups sur la tête. Il faut au moins une série de trois matchs pour recoller. C'est une équipe jeune, ce n'est pas simple. Monaco semble aussi irrégulier que nous. C'est une belle équipe, j'espère quand même qu'on sera devant eux à la fin de la saison » .

Le fait marquant. « Dans la conférence de presse d'après-match, Antoine Kombouaré et Guy Lacombe paraissaient résignés. De toute façon, l'analyse la plus importante, elle n'est pas à faire aux médias. Ce qui ne va pas, ça sera à voir en interne avec le staff et les joueurs. Quand on perd 3-0, il n'y a rien de plus à dire, on sait qu'il y a eu des manques partout. Il faut aller aux bases, revoir les valeurs d'abnégation, de solidarité » .

[page]
Le joueur. « Hatem, match plein. Il a vraiment montré toutes ses qualités sur ce match. Ca fait très longtemps qu'on ne l'avait pas vu à ce niveau-là. Je crois qu'il est monté en puissance tout le mois de janvier avec beaucoup de hauts et des bas, et maintenant il est capable d'être au top pendant une heure et demie. Il faut que ça continue, il est aujourd'hui plus au service du groupe, du collectif. Après, dès qu'il peut nous ouvrir des brèches, c'est sur, ça nous fait du bien. “Daï” Matsui a aussi gagné, je suis content pour lui, pour son club aussi. Ce n'est pas facile, j'espère qu'ils gagneront encore des matchs. Car, au pire, s'ils sont en Ligue 2, ils pourront partir sur une note positive » .

Le but. « Sur le terrain hier, j'ai eu la chance d'en voir quelques-uns. Des pas mal en plus. Chaque but inscrit a été amené de manière différente. Avec de l'inspiration, de la qualité technique, une qualité dans la frappe de balle, la course folle de Souley, la remise en une touche de Vito... Quand on est derrière et qu'on voit ça, on se dit qu'on a juste à faire le boulot en défense, c'est génial. On le sait, quand on joue au Vélodrome, il faut un surplus de créativité car les équipes viennent avec des défenses renforcées. Par exemple, Valenciennes, je les voyais plus conquérants. Mais on l'a dit, on a su trouver les solutions » .

La déclaration de... Robin Leproux : “Ce n'est juste plus possible”.


« J'ai vu la situation de Paris, on ne peut que lui donner raison. Il faut parler durement, prendre conscience qu'ils sont tous dans le même bateau et que s'ils veulent avancer, il faut avancer ensemble. Quoi qu'il se passe, ils seront récompensés. Au moins, tout ne partira pas en roue libre » .

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un gâchis... vraiment ?
0 0