En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. //
  4. // CQFR

L’Uruguay déroule, le Brésil rassure, l’Argentine galère

Grâce à un festival contre le Paraguay, l’Uruguay a repris la tête des éliminatoires. Sans Messi, l’Argentine a accroché le nul au Venezuela et le Chili a buté sur la Bolivie. Le Brésil de Tite a battu la Colombie et prend la deuxième place du classement.

Modififié

Les résultats et le classement de la huitième journée



L’équipe de la journée : l'Uruguay


Dans un Centenario comble, après l’orage qui a touché Montevideo, l’Uruguay jouait pour oublier la défaite face à l’Argentine (0-1, à Mendoza). Et la Celeste s’est défoulée sur un Paraguay totalement atone. Une victoire 4-0 qui permet aux hommes du Maestro Tabárez de prendre la tête des éliminatoires de la zone AmSud pour le Mondial russe. Sans ressources face à Messi et compagnie, Suárez et Cavani se sont offert un festival dans la défense paraguayenne. Le buteur du PSG a planté un doublé, servi à deux reprises par le Pistolero.

Le but du 3-0 pour Cavani.


Le sélectionneur uruguayen, souvent avare en changement, a inclus Gastón Ramírez dans son onze de départ. Et le meneur de Middlesbrough le lui a bien rendu. Placé derrière les attaquants, Ramírez a apporté ce qu’il manquait à l’Uruguay depuis quelques mois : de la créativité aux abords de la surface adverse.

Le joueur de la journée : Nicolas Otamendi


Nicolas Otamendi résume parfaitement le paradoxe de cette sélection argentine. Brillant par moment, mais très souvent suffisant. Pendant toute la rencontre, le défenseur de Manchester City a perdu sa dignité face à la puissance de Rondón et aux dribbles de Peñaranda. Mais c’est lui qui a offert le point du match nul à l’Albiceleste en fin de match.

Le but de la journée : le missile de Juanpi Añor


La déclaration de la journée


« On s’attendait à ce genre de rencontre. C’était très dur de jouer au football sur ce terrain. On a accroché le nul, on aurait même pu gagner. On a eu le caractère pour le faire sur une pelouse compliquée, contre une équipe qui a laissé sa vie sur le terrain. » Lucas Pratto, buteur pour sa deuxième sélection avec l’Argentine.

Vous avez raté Chili-Bolivie et vous avez bien fait


Cette affiche entre les deux pays frontaliers et ennemis réserve souvent des rencontres tendues et animées. Pas cette fois. Défait contre le Paraguay, le Chili de Pizzi, double tenant en titre de la Copa América, n’a pas trouvé la solution face à une sélection bolivienne en pleine reconstruction après un énième changement de sélectionneur. Les coéquipiers de Vidal et Sánchez sont donc en grand danger. Ils se retrouvent à la septième place, derrière le Paraguay.

La stat utile


C’est la première fois que le Chili reste muet à domicile face à la Bolivie, en éliminatoires pour la Coupe du monde.

Et sinon ?


  • Cavani a des ennemis partout apparemment.


  • Romero, champion du monde de plongeon.


  • Le premier but de Pratto avec la sélection argentine.


  • Le jour de son 32e anniversaire, Miranda a marqué son premier but avec le Brésil.

  • Marquinhos a aussi marqué, mais dans le mauvais but.


  • - Le match Venezuela-Argentine a eu lieu dans une ambiance tendue. Alors que l’armée pénétrait aux abords de la pelouse, le stade de Mérida a scandé à plusieurs reprises : « Ce gouvernement va tomber » .

  • Plus tôt dans la journée, c’est un ancien international, Gabriel Cichero, qui a affirmé avoir honte des conditions dans lesquelles l’Argentine avait été reçue au Venezuela. La sélection de Bauza a dû atterrir dans un aéroport à 70 kilomètres de Mérida, avant de rejoindre le lieu de la rencontre en bus. Pire, le staff avait fait des réserves de papier toilette, de gel douche, et de nourriture pour éviter de dépenser dans un pays touché par l’hyperinflation.


  • La coupe du champion pour Vidal.



    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Qualifications
    Coupe du monde 2018
    Zone CONMEBOL




    Dans cet article


    Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18