L'Uruguay demande la fin de la suspension de Suárez

Modififié
0 15
Le cyclone qui s'abat sur la FIFA depuis ce mercredi pourrait bien servir les intérêts de la sélection uruguayenne.

En effet, Luis Suárez a, lors de la dernière Coupe du monde, écopé de plusieurs mois de suspension, en club comme avec son équipe nationale, après avoir croqué Giorgio Chiellini.

Sauf que depuis les soupçons de corruption pesant à l'encontre de l'instance, l'association uruguayenne des footballeurs professionnels a annoncé son souhait de demander la fin de la suspension du numéro 9 : « Si Luis Suárez est d'accord, nous demanderons la fin de la suspension, car celle-ci a été prononcée par un organisme soupçonné de corruption » , a indiqué l'association sur son compte Twitter :


Selon El País, l'association devrait écrire à la FIFPro, le syndicat international des footballeurs, pour qu'elle transmette sa requête. Pour rappel, le Pistolero a encore huit matchs de suspension à purger, selon sa peine initiale.

À qui profite le crime ? Peut-être à l'Uruguay.
MN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 5
J'adore...
On profite du bordel ambiant pour essayer de gratter une réduction de peine.Habile.
"Passer pour corrompu auprès d'une institution d'Amérique du Sud est une volupté de fin gourmet."
Note : 7
Quand je me prendrai un PV, je tenterai le coup du "Non, on doit me le retirer car je soupçonne certains ministres d'être corrompus". Pas certain que ça fonctionne.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 15