1. //
  2. // Argentine/Uruguay (1-1, 4-5 tab)

L'Uruguay brise le rêve argentin

L'Uruguay remporte une interminable bataille du Rio de La Plata, a l'issue de la séance des tirs au but (1-1, 5-4). Messi devra encore patienter pour décrocher un titre avec la Seleccion.

Modififié
0 31
Argentine - Uruguay : 1-1, 1-1 ap, 4-5 tab


Buts : Higuain pour l'Argentine, Perez pour l'Uruguay.



La Celeste ne s'en lasse pas. Elle a encore « gâché la fête » . Comme elle si sait si bien le faire. Comme il y a pile quatre-vingt quinze ans, lors du premier championnat sud-américain des nations, contre ce même voisin albiceleste, sur le terrain du Racing d'Avellaneda. Comme il y a soixante-et-un ans tout juste, dans un Maracana plein comme un œuf. Comme il y a vingt-quatre ans, déjà chez son rival du Rio de La Plata, dans un Monumental médusé. Car Carlos Tévez a flanché. Son tir au but manqué, au bout de la nuit, au bout du suspens, a donné la qualification à la Celeste, dont tous les tireurs ont froidement atteint leur cible, dans un climat d'hostilité généralisé. Il fallait un héros malheureux ce soir et le sort a voulu que ce soit le « joueur du peuple » .

On a longtemps cru que ce héros malheureux s'appelait Diego Pérez. L'ex-monégasque, auteur d'un but de renard dans les premiers instants de la partie (6e), glaça le sang du stade de Colon de Santa Fé, avant de réchauffer les cœurs albicelestes, en se faisant bêtement expulser pour un deuxième carton jaune (39e), coupable d'avoir fait avorter irrégulièrement une contre-attaque des locaux. Le second but d' « el Ruso » en sélection, en rappelait un autre encaissé par l'Argentine il y a un an. En quart de finale de la dernière Coupe du monde (4-0), elle ne s'était jamais remise de l'ouverture du score rapide de la Mannschaft, à la suite d'un coup franc similaire à celui tiré hier par Diego Forlan.

Diego Perez, héros éphémère

Mais, devant un public sonné, l'Albiceleste se remet vite en ordre de marche, lorsqu'Higuain, grassement servi contre le Costa Rica par ses milieux, sans succès, expédie enfin un délicieux caviar de Léo Messi dans les filets d'un Fernando Muslera impuissant (18e). L'avant-centre du Real double même la mise dans un Cimetière des Eléphant ressuscité, mais il est signalé hors-jeu. Reparti de Santa Fé sous la bronca il y a une semaine après une prestation décevante contre la Colombie, Léo Messi déclenche les « olés » du public à chaque ballon touché. Intenable sur son côté droit, il prend un malin plaisir à semer la pagaille dans la défense charrua.

Après un premier tour laborieux, les Argentins se disent qu'ils tiennent enfin la meilleure version de ce petit bonhomme qu'ils voient se balader à longueur l'année sur le Vieux continent avec le maillot blaugrana. Fernando Gago, que l'on croyait perdu pour la nation après une saison blanche chez les Merengues, se montre impérial derrière la Pulga. Il récupère, fait vivre le cuir, puis le distribue avec une justesse, laissant Messi se faufiler dans la défense adverse.

Et pourtant, Messi...

L'Argentine tremble sur tous les coups de pieds arrêtés de Diego Forlan, qui mettent en évidence les grosses lacunes de la sélection dirigée par Batista dans le jeu aérien, Gaby Milito en tête. Par deux fois, la barre vient sauver Romero. Mais, à onze contre dix, Messi & co finissent par imposer leur griffe, sans parvenir à porter le coup de grâce. La formation d'Oscar Tabarez leur oppose une discipline tactique de tous les instants, colmatant avec efficacité les brèches provoquées par l'expulsion de Pérez. Un autre carton rouge, celui reçu par Javier Mascherano, fait de nouveau basculer la partie, juste avant d'entrer dans la prolongation. Forlan et Suarez, souvent esseulés, mènent la révolte.

L'attaquant de Liverpool se bat comme un chien et gêne constamment les centraux argentins, démontrant qu'un numéro neuf peut réaliser un grand match sans marquer ni même se procurer de réelles occasions de but. Les contre-attaques se succèdent, il y a du KO dans l'air. Forlan répond à Higuain, Alvaro Pereira à Tévez. Le Ballon d'or du mondial sud-africain fait passer un dernier frisson dans le dos des supporters albiceleste, avant que Pastore ne lui rende la pareille. Messi a la qualification au bout du pied, mais le ballon échoue dans les bras de Muslera. Il est l'heure de s'en remettre à la fatidique séance de tirs au but. Vous connaissez la suite. L'Argentine n'a pas besoin de rentrer chez elle. Elle y est déjà. Et c'est sûrement le plus douloureux : elle vivra devant sa télé le sacre d'un rival au Monumental, son stade, sa maison.

Florent Torchut, à Santa Fé

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Déçu personnellement de voir l'Argentine dehors. Mais bon, fallait s'y attendre, et au vu des prestations récentes, cette élimination est méritée.

L'Uruguay était supérieur tactiquement (et en tant qu'équipe) à l'Argentine. Il n'y a pas d'excuse, l'Argentine aurait du l'acculer et marquer alors qu'ils jouaient à 11 contre 10 pendant 45 min.

Autre chose, la défense (notamment centrale) de l'Argentine est vraiment nulle. A chaque coup de pied arrêté, c'est la panique à bord. Suarez l'a compris, à chaque fois qu'il recevait de longues balles, il mettait son corp en opposition pour provoquer les fautes, et avoir le coup franc. Et chaque coup franc était une vraie occasion de but. A un point que malgré la domination argentine, en terme d'occasions de but, c'est un peu près kif-kif.

Très bien joué tactiquement de la part des uruguayens.

A noter également que les uruguayens, contrairement aux argentins, ont bien préparé la séance des tirs au but (cela me rappelle un certain Allemagne-Argentine il y a 5 ans...).

Bravo aux uruguayens, bravo à leur entraineur Oscar Tabarez. Quant aux argentins, il est tant de remettre en question pas mal de chose, à commencer par la formation des joueurs (à mon avis c'est pas le fruit du hasard si en attaque il y a un effectif pléthorique, qu'en défense cela reste très moyen et trentenaire) ...et en finissant par le président de l'AFA (il est peut être tant qu'il rende des comptes lui aussi, non?)
D'accord avec toi Polotsk!

Il faut quand même ajouter que les gardiens argentins ne sont pas tip-top non plus (en comparaison avec Muslera qui a été impressionnant notamment sur le double arrêt sur le CF de Messi et la reprise d'Higuain, la vitesse à laquelle il sort devant Higuain, wow!) et effectivement depuis Roberto Ayala, c'est un peu le désert en défense...

Higuain manque beaucoup trop d'occasions malgré certains caviars de Messi (qui lui a voulu trop en faire par moments), trop de tricotage et de passes (alors que parfois ils auraient pu tirer au but!)!

Deçu qu'ils soient éliminés mais logique même après avoir joué en supériorité pendant 45 minutes!
Bizarre,pas de comm' du genre:"Messi c'est le meilleur joueur de tout les temps" "Maradonna ne lui arrive pas à la cheville" etc...

Pour moi Messi n'est pas le meilleur joueur car il est ultra-formaté,en dehors du contexte Barça ce n'est plus le même.Il vient de faire une CdM et une Copa America sans un seul but.Curieux...
Une pensée pour les argentins supporters de River Plate, qui doivent dégoûtés du football en ce moment...
Je suis étonné qu'on ne rappelle pas une autre victoire historique de l'Uruguay sur l'Argentine: celle de la première finale de coupe du monde, en 1930. Cette défaite fut tellement mal vécue par les Argentins, qu'ils provoquèrent des incidents militaires à la frontière entre les deux pays.
Messi a été bon en jouant excentré mais repositionné au centre du terrain, il a été risible comme d'hab!
Il a pas de vision de jeu, il sait créer les décalages par ses dribbles mais pour servir comme Sneijder, il est ridicule!
Que vont faire les journalistes de canal et de l'équipe,corrompus par les sponsors, pour nous le vendre comme le meilleur joueur du monde???
les supporters argentins ont en tout cas compris l'arnaque.
Dans son impact sur son équipe, il est loin derrière des Sneijder, Robben ou Xavi
feodalorer & jmhaiti,
soit vous regardez pas les matchs, soit vous êtes prêts à dire n'importe quoi pour avoir l'air anticonformistes.
Messi au mondial comme à la copa america a de loin été le meilleur argentin. Son match d'hier est un peu le symbole des conneries qu'on peut dire sur lui : il harcèle la défense pendant tout le match, provoque des fautes à la pèle et offre des caviars à la pèle à Higuain, dont un qui va au fond. Résultat, à vous entendre il est tout juste correct. Après, Messi n'est effectivement pas le meilleur joueur du monde à tous les postes et il est probablement moins que Sneijder comme n°10. Par contre ce qui est sur c'est que comme 9 ou comme ailier, Sneijder est nettement moins bon. Mais apparement Sneijder n'a pas besoin d'être le meilleur à tous les postes pour avoir vos grâces...

Bref, si j'ai bien compris pour pas avoir l'air d'un footix qui achète des maillots du barça par camions à chaque match gagné, faut être capable d'affirmer que pour claquer 53 buts et 23 passes décisives en 55 matchs dont des buts décisifs dans tous les matchs importants, il suffit d'être vaguement bon dribbleur et bien entouré. Si Karim Ziani avait fait de meilleurs choix de clubs il serait double ballon d'or ?
En tout cas cette élimination est pour Batista. C'était facile de tomber tous sur Maradona il y a un an mais bon, son équipe à part la raclée contre l'Allemagne s'était baladée lors des 4 premiers matchs, même si dans la construction c'était pas toujours top. Sous Batista, ils ont quasiment jamais fait un bon match. Il terminent la copa avec 3 nuls, et une victoire contre une équipe ultra limitée. Batista a tergiversé constamment dans ses choix au milieu de terrain, et quand il a finalement décidé au dernier match de faire entrer pastore o a vu qu'avec plus de temps de jeu il aurait pu apporter beaucoup plus. Quant à la défense, ne pas sélectionner Otamendi qui était de loin le meilleur défenseur dispo (hors samuel et gaby rodriguez blessés) pour se retrouver avec un milito au bout du rouleau... quant on nie l'évidence pour faire l'original, faut assumer après s'être planté, domenech en sait quelque chose.

L'Argentine va devoir se débarrasser de l'imposteur à sa tête si elle veut espérer quelque chose pour 2014.
L'imposteur,c'est Messi!
Faut que l'Argentine se trouve un vrai meneur, c'est le principal probleme!
Ah bin j'aurai bien aimé voir ce match... En tout cas, cette équipe Uruguayenne confirme qu'elle sera durant les prochaines années un adversaire très difficile et à prendre au sérieux (Et dire qu'il y a 1 an, tout le monde snobait cette sélection en pensant qu'elle ferait pas le poids face à la France Hahaha...)

Pour ce qui est de Messi euh... Je saisis pas trop s'il a fait un bon match ou pas mais vous lui tombez dessus dans les commentaires mais quand je vois cette équipe argentine, je vois plein de grands noms qui sont comme Messi chargés de faire la différence dans leurs clubs respectifs... Je dis pas qu'il faut l'épargner, mais dans ce cas faut taper sur les autres aussi...
Depuis Ayala, c'est le désert en défense ?

Attends Ayala, c'est le mec posterisé par Berkamp en 1998 ?

C'est pas depuis Ayala le problème défensif des argentins, c'est depuis que la FIFA a interdit aux gardiens de se saisir du ballon sur une passe en retrait de défenseurs.

Ca a privé l'Argentine de leur meilleure arme défensive et depuis ils ne se sont pas réinventés.
je suis plutôt d'accord avec l'analyse de la crampe ... mais par dessus tout, les joueurs semblent quasiment tous carbonisés, je ne suis absolument pas un défenseur de messi mais sérieusement il en est en combien de matchs par saisons depuis 3/4 ans ? entre le barca, la coupe du monde, la copa america, les JO de Pekin

Suarez pourrait être un joueur incroyable si il avait pas une attitude insupoprtable sur le terrain
@bofbof2004

C'est vrai que cette règle a dû désavantager que l'Argentine! Pendant que tu y es, précise que la FIFA a fait ça parce qu'ils avaient une dent contre eux!
Tu te ridiculises un peu en disant ça...
Lol je veux pas faire la groupie de Messi mais, ce dernier a été très bon, ce n'est pas sa faute si les attaquants ont vandangé ses très bonnes passes !
Mm sans Xavi et Iniesta, mais le sosie de Gago (celui qui se touche sur le banc du Real), franchement Messi a créer plein de décalages, déstabiliser la défense !
Pour ceux qui le compare à Xavi ou Sneidjer (lol ou Robben >_______<), rien à voir, ils n'ont pas les mm qualités et ne jouent pas les mm postes !
Par contre, oui Robben et Messi se ressemblent, ils font souvent la mm chose.. par contre, Messi fait bcp plus de passes décisives et vient plus svt au milieu de terrain faire une passe en profondeur pour ses attaquants que Robben !

Pour reparler du match, l'Uruguay peut remercier Muslera, et l'Argentine.. Forlan et ses 2 barres !
Pis l'Argentine par Higuain ou Messi ont raté des balles à 2m du but :s
Tevez inexistant (d'ailleurs, il n'a pas raté son péno, c'est le Muslera qui fait un bel arret)

Ca a été un match garni par bcp de fautes et de cartons jaunes!

Messi a fait 3 passes décisives pour 5 buts.. et oui il n'a tjrs pas marqué, comme à la CdM !
Il sera tjrs critiqué, quoiqu'il fasse !
Di Maria la joue perso et simule dès qu'il peut !
Milito est une grosse quiche ! (à faire que des fautes, il m'a rappelé Carvalho face au Barca...)

Bonne défense de l'Uruguay, après c'est Suarez, Forlan et l'autre queue de cheval qui faisait ce qu'ils pouvaient en attaque !

Pour le moment, à la Copa, y'a aucune équipe qui joue "en équipe"... il n'y a que des individualités! et qd ces individualités ne sont pas tranchantes ou en réussite :s (Messi, Tevez, Forlan, Suarez... Falcao, Robinho...)
Nan la Fifa a fait ça parceque la coupe du monde 1990 a été une purge d'un niveau intergalactique.

En guise de comparaison cette copa america atteint des sommets de jeu.

Et si 90 a été aussi misérable au niveau du jeu, l'Argentine y a été pour beaucoup. Qu'elle en paye le prix encore aujourd'hui me semble logique ou tout du moins juste.
Gael regarde n'importe quel résumé du match et t'en vera assez sur messi pour savoir qu'il a fait un match que certains ici auraient qualifié d'excpetionnel si ça avait été Robben ou Sneijder
Je vois pas trop pourquoi ça défonce la défense argentine, elle a pas été géniale certes, mais elle a pris que 2 buts en 4 matchs, alors que d'habitude la Copa America est un tournoi très prolifique en nombres de buts et la rigueur tactique défensive n'est pas la priorité. Le problême est bien sûr devant.

Pour les fautes et les sales attitudes hier, hey les cocos c'est le 1er clasico rioplatense que vous voyez? C'était évident que le match finirait pas à 11/11.
Ronaldo Fenomeno disait "Argentinos y uruguayos siempre intentan provocar a los adversarios. Cuando la pelota está del otro lado del campo, ellos pegan por atrás, insultan a tu madre y hacen todo para provocarte y hacerte perder la cabeza”.

L'Argentine doit surtout renverser Grondona et son systême mafieux à la tête de la AFA (à la base Batista ne voulait pas prendre Tevez pour la Copa) et après peut-être que le championnat local et la sélection pourront se construire sur des bases plus sereines.

Vamos Uruguay!!
lacrampe t'as tout compris.

Sans un penalty tiré à la rache par TEVEZ et un gardien aussi fort, l'argentine passe et Messi continue d'être le meilleur argentin. Mais équipe faible c'est tout. un seul titre se gagne seul et "évidement" c'est Messi qui le gagne ... depuis 3 ans, c'est ainsi que les jaloux nettoient la merde qu'ils ont dans les yeux.
"Gael regarde n'importe quel résumé du match et t'en vera assez sur messi pour savoir qu'il a fait un match que certains ici auraient qualifié d'excpetionnel si ça avait été Robben ou Sneijder"
Sauf que Robben avec une déchirure de 5cm et Sneijder, malgré aussi un vanat-centre inexistant de retour de 6 mois de blessures, vont en finale de coupe du monde.
Messi, en pleine bourre, ne passe même pas l'Uruguay chez lui
quelle bonne nouvelle pour le foot. Messi est un robot bien formaté donc, efficace et ça s'arrête là.

Maradona sublimait son collectif, lui.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
C'est le Pérou !
0 31