1. //
  2. // Rétro
  3. // Bari

L’unique épopée de la Coupe d’Italie

En 1983-84, un club de troisième division italienne atteint pour la seule et unique fois les demi-finales de la Coupe nationale. C’était la surprenante équipe de Bari, capable de sortir indemne de trois affrontements contre la Juve de Platini et consorts.

Modififié
« Honnêtement, la coupe avait à peu près la même importance qu’aujourd’hui. Disons que pour une équipe de Serie C1, affronter des clubs de l’élite lors du premier tour estival était un petit événement, mais seule la finale avait vraiment un intérêt » , confie Alberto Cavasin, une belle carrière de coach dans les années 2000, mais surtout un honnête défenseur vingt ans plus tôt. Bari reste alors sur une cuisante relégation au troisième échelon italien et a autre chose à penser que cette compétition dont elle est l'un des petits poucets. L’objectif est donc une remontée immédiate, mais, comme le dit l’adage, l’appétit vient en mangeant…

Juventus-Bari acte I


À l’époque, c’est une tradition, la première phase de la coupe nationale ouvre la saison au mois d’août. 8 poules de 6, les clubs de Serie A, B et quelques-uns de Serie C1 : « On débute contre Taranto qui était dans notre division. On s’impose 1-0 là-bas en toute fin de rencontre, c’est un derby très important dans les Pouilles, et c’était la meilleure façon d’entamer l’aventure. » Trois jours plus tard, c’est une autre paire de manches, Bari a rendez-vous avec la Juventus, récente finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions et possédant cinq champions du monde italiens dans son effectif : « Et n’allez pas croire que Trapattoni a effectué un turn-over, ça n’existait pas. Il y avait les titulaires indiscutables et quelques remplaçants, rien de plus. » Du suspense, cette épopée n'en manque pas, tout se joue sur le fil, et à la 85e minute, Bari mène encore 2-0 grâce à un doublé de Messina : « Plus les minutes passent, plus la vraie valeur des équipes ressort. On a laissé le jeu à notre adversaire et on a réussi à capitaliser au mieux nos occasions, mais bon, Cabrini, qui était intenable, réduit la marque et Platini égalise dans les arrêts de jeu sur coup franc. Maintenant, on n’a pas fait la fine bouche, ça restait un super résultat. » Restent trois rencontres pour autant de 0-0 face à un autre club de Serie A (la Lazio) et deux de B (Perugia et Catanzaro), Bari se qualifie ainsi pour les 8es de finale en compagnie des Bianconeri.

Juventus-Bari, actes II et III


Nous sommes en février, six mois ont passé, et les « Galletti » sont dans les temps pour la remontée en Serie B : « La Coupe restait secondaire, d’autant que le tirage au sort nous offre un nouvel affrontement contre la Juve, en aller-retour cette fois. Si on avait dû choisir, on aurait tout de même voulu cet adversaire, car cela restait la plus belle affiche, et puis, tant qu’à être éliminé, autant que ce soit par la meilleure équipe. » Une Vieille Dame en tête du championnat et toujours en course en Coupe des coupes : « À l’aller à Turin, il devait y avoir 10 000 spectateurs à tout casser, c’est une rencontre qui a suscité peu d’intérêt, le public n’a même pas contesté son équipe après la défaite, car il était convaincu que les choses seraient rentrées dans l’ordre retour. » Car Bari sort vainqueur de cette première manche, l’inévitable Messina ouvre la marque, Scirea égalise et, dans une dernière offensive, le capitaine Lopez bat Tacconi : « Au retour, le stade était plein dès le matin avec beaucoup de Juventini venus des régions voisines. C’était un mercredi, à 15h, grand soleil. J’étais au marquage de Paolo Rossi, Ballon d’or six mois plus tôt. Un gars qui m’a souvent réussi, il n’a jamais planté avec moi ! »

Vidéo

La Juve compte bien prendre sa revanche : « Ils ont abordé cette rencontre comme si c’était une finale, sans nous sous-estimer. » Mais Bari est sur un nuage et ne se contente pas de défendre. À la 22e minute, Coccovillo est bousculé par Gentile dans la surface, penalty ! Messina le transforme, 1-0, score à la pause. Les Bianconeri gardent le cap, Platini, puis Tardelli de la tête renversent le score. Et alors qu’on se dirige vers la prolongation, Toto Lopez a encore les forces de s’aventurer dans la surface adverse. Surpris, Scirea le fauche ! « Moi, je dis chapeau à l’arbitre, il faut avoir de la personnalité pour siffler deux penaltys en faveur d’une équipe de Serie C1 contre la Juventus, dont le second dans les arrêts de jeu. » Le capitaine se fait justice lui-même et transforme, 2-2, coup de sifflet final, Bari l’a fait : « Aujourd’hui encore, je me souviens de la fatigue, je n’avais même pas la force de prier pour que la rencontre se termine. Le président Mattarese nous avait déjà offert une plaque commémorative pour la victoire à l’aller, là on a eu une belle prime de match. » Rendez-vous en juin pour la suite de l’aventure.

La Fiorentina tombe aussi


Le championnat est terminé depuis quatre jours, et Bari a validé son ticket pour le retour en Serie B. Avec l’exploit du tour précédent, les Biancorossi sont déjà entrés dans l’histoire et pourraient s’en contenter, d'autant qu'un autre client se présente en quarts, la Fiorentina qui vient de se classer 3e parmi l’élite : « Ils ont voulu durcir le match pour nous impressionner, ça donnait des coups, notamment Passarella, mais ce fut une grosse erreur, puisque ce climat guerrier n’a fait que galvaniser notre public. Ce n’était pas encore le stade San Nicola, une véritable cathédrale dans le désert, Bari évoluait alors au Della Vittoria, un chaudron de 40 000 personnes sans piste d’athlétisme. La Viola a perdu son assurance et sa lucidité. » C’est une double victoire sur le score de 2-1. Pas le temps d’en profiter, les matchs s’enchaînant tous les trois jours : « Ça devenait compliqué physiquement, contre le Hellas, en demies, on était cuits. Je suis persuadé qu’on les aurait battus si on les avait affrontés plus tôt dans la saison. » Cette fois, le verdict est sans appel, revers 2-1 à la maison et 3-1 au Bentegodi face à une équipe championne d'Italie la saison suivante.

Vidéo

Les protagonistes s’appellent Antonio Lopez capitaine et meneur de jeu, Luciano Sola infatigable ratisseur, l'ancien portier international Paolo Conti, et surtout un Gabriele Messina en état de grâce : « Un attaquant parfait pour les catégories inférieures, c’était le Higuaín de la Serie C, il s’exaltait quand l’intensité montait de plusieurs crans. » Ces héros sont guidés par Bruno Bolchi : « Notre maestro, notre point de repère qui a eu la jugeote de ne pas sortir des tactiques alambiquées. Il a toujours été cohérent dans ses choix. » Un exploit qui ne restera pas isolé. Un an plus tard, ce groupe à peine retouché s’offre une nouvelle promotion, cette fois en Serie A. L'appétit vient en mangeant, qu'on vous dit.


Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"ça devenait compliquait"??? Non mais sérieusement c'est quoi cette orthographe d'autiste, et après vous vous permettez de faire les exigeants sur les commentaires (et vous avez raison) mais faut donner l'exemple!
Encore un bon article malgré tout.
il y a 5 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Nantes, la mascotte et le plagiat 18 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67