L’UNFP en force

Modififié
0 2
96,45%. Voilà le pourcentage de joueurs professionnels syndiqués évoluant en France. C’est un record comme l’indique l’UNFP, le syndicat des joueurs professionnels, dans un communiqué.

« C'est une force dans un climat social rendu plus difficile, notamment par la crise économique et les nombreuses incertitudes qui planent sur le football professionnel en France » a donc explicité le syndicat, ajoutant que ce taux de syndicalisation « prouve que le footballeur professionnel s'intéresse à son métier, à son avenir, tout autant qu'à l'autre, qu'il soit son coéquipier ou son adversaire sur le terrain. »

Tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais est-ce que le footballeur professionnel ne s’intéresse pas plus là-dedans aux intérêts de sa future Ferrari qu’à ses adversaires ?

DL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Leur bagnole aussi, ok; Mais ce taux de syndicalisation dans un syndicat bien corporatiste prouve que les footballeurs ne s'intéressent qu'au foot; et que quand l'UNFP parle de climat social difficile, j'aimerais le voir de temps en temps dans des manifs qui concernent d'autres réformes sociales.
Combien de ces 98% ont déjà donné quelques euros de soutient à des boîtes en grève ? je serais curieux de le savoir.
ce taux de syndicalisation « prouve que le footballeur professionnel s'intéresse à son métier"
Cela prouve surtout qu'il s'intéresse à la manière de gérer son argent
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ayew forfait à Ajaccio
0 2