L'ultimatum du proprio de Shanghai

Modififié
1 5
Zhu Jun, président du club chinois Shanghai Shenhua, où évoluent Nicolas Anelka et Didier Drogba, est plutôt furax en ce moment. Ses associés avaient promis, il y a cinq ans, de lui céder une partie de leurs parts au sein du club. Promesse qu'ils n'ont pas tenu, ce qui remet en cause aujourd'hui le versement des salaires des deux stars.

Agacé, le président a donc lancé un ultimatum à ses collègues : « J'ai pris la difficile décision de vous croire encore une fois, mais c'est la dernière fois ! Et cette fois, je fixe une deadline : deux semaines. »

Passé ce délai, une source du quotidien chinois Shanghai Youth Daily assure que « Zhu Jun saisira la justice. Si la question du salaire de Drogba n'est pas tranchée, il pourrait devoir acheter un billet d'avion pour rentrer chez lui. »

Bah, Anelka ne rentrera pas, lui ? AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PierredeShanghai Niveau : District
Ca sent la poudre avant le derby contre Shanghai Shenxin...
Ce club a l'air tellement mal géré à tous les niveaux c'est dingue!
Le président Zhu Jun peu trop abruptement la situation. M'enfin, si Drogba doit jouer gratuitement, ça ne peut être qu'à l'OM : on s'y connaît en Shangai.
Selon une information dévoilée par l’Oriental Sports Daily, le quotidien basé à Shanghai, Didier Drogba et Nicolas Anelka pourraient voir leur union sacrée mise à mal dans les prochains jours.

Zhu Jun, actionnaire majoritaire et directeur du club chinois, pourrait retirer ses billes d’ici le 15 septembre, une décision qui mettrait un sérieux coup de frein au développement du soccer en Chine.

Dans un premier temps, ce retrait constituerait surtout un manque important en terme de liquidité dans les caisses du club de Shanghai, sans l’apport de l’industriel chinois, les salaires astronomiques de Drogba et Anelka ne pourraient plus être assumés.

Selon la même source, il semblerait également que la recrue Giovanni Moreno ait été intentionnellement écartée du groupe par le fondateur de la société The9 Limited, empêchant ainsi Sergio Batista de composer avec le joueur colombien.

Ce remue-ménage n’est pas sans explication, si l’on en croit toujours l’O.S.D., l’homme d’affaire chinois semble mécontent du retour sur investissement. En 2007, après la fusion entre Shanghai United et Shanghai Shenhua, un accord prévoyait qu’en échange d’un investissement de 19 Millions €, les parts de Zhu Xin passeraient de 28.5 % à 80 % au sein de la nouvelle entité. Cinq ans plus tard, pour des raisons obscures; le deal n’a pas encore été concrétisé.

Autre élément troublant, dans le cadre du transfert de Moreno, le club argentin du Racing Club de Avellaneda n’a encaissé que deux millions $ sur les neuf millions attendus.

Dans un contexte économique morose, la possibilité de retrouver rapidement des repreneurs crédibles reste incertaine. Dans le pire des cas, toujours selon l’Oriental Sports Daily, si la situation ne venait pas à s’améliorer, la faillite pourrait être prononcée dans les prochaines semaines.

11to11.net
Ils sont pire que la federation Camerounaise.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 5