L'ultimatum de Blanc

Modififié
0 1
Comme l'ont fait Cédric Carrasso et Alou Diarra, Laurent Blanc n'a pas été tendre avec ses joueurs, coupables d'un faux-pas inexcusable face à Nancy (1-2), samedi.

« On a été trop médiocres, notamment dans l'aspect défensif, un domaine récurent, a reconnu le coach bordelais. Dans des périodes comme ça, il n'y a pas de positif, mais que du négatif. Tout le groupe est atteint. Trop peu de joueurs ont joué sur leur propre valeur, a-t-il fait remarquer, déçu. Il faut assumer, et si l'on a du caractère et de la personnalité, c'est dans ces moments-là qu'on doit le démontrer, et qu'on doit voir la valeur des hommes » .

Par conséquent, ultimatum présidentiel pour mercredi prochain. « A nous de rectifier le tir, car on n'a pas le droit d'abandonner. On peut dire que l'on est au fond du trou, mais en tenant un discours direct, on peut aussi espérer obtenir une réaction. J'attends maintenant avec impatience le match de mercredi » . Face à Lyon, donc, lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions.

Mouais, ben c'est pas gagné...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je crois que bon vous avez raison c'est pas gagné.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Diarra-le-bol !
0 1