1. // Euro Espoirs
  2. // Qualifs
  3. // Ukraine-France (1-0)

L'Ukraine crucifie les Bleuets

Modififié
694 21

Ukraine Espoirs 1-0 France Espoirs

But : Vakulko (90e+2) pour l'Ukraine

92e minute. Issa Diop perd un ballon dans l'axe qui permet à Vakulko de récupérer le cuir. Le milieu ukrainien accélère, pour ensuite croiser une frappe qui finit au fond des filets français. Les Bleuets sont punis du manque évident d'envie et d'intensité physique qu'ils ont affiché pendant 45 minutes, avant de se réveiller par à-coups en seconde période. Insuffisant pour s'imposer face à des Ukrainiens bien en place et réalistes.

En tête de leur poule avec quatorze points devant l'Islande et la Macédoine, les Bleuets se frottent à l'Ukraine dans un 4-3-3 appétissant, avec notamment un milieu de terrain sexy chocolat en la présence de Tiémoué Bakayoko, Corentin Tolisso et Adrien Rabiot. Derrière, on retrouve notamment Kimpembe et Lucas Hernandez, tandis que l'attaque mise sur un trio composé de Cornet et Augustin sur les ailes, chargés d'alimenter le prometteur avant-centre d'Utrecht, Sébastien Haller.

Malgré un effectif plutôt tape-à-l’œil sur le papier, les Bleuets sont tout sauf convaincants en première période. Le trio Bakayoko-Tolisso-Rabiot est particulièrement maladroit dans la phase de construction, et les Français jouent globalement de façon bien trop arrêtée pour mettre en difficulté leur adversaire du soir. Les Ukrainiens, eux, en profitent pour jouer crânement leur chance et s'illustrent par Vachiberadze dont le tir légèrement enroulé du pied gauche oblige Didillon à s'employer (11e). Le gardien de Metz aura également chaud à la 25e minute quand, suite à un coup franc, le milieu ukrainien Vakulko croise une tête qui frôle les poteaux français.

Les Bleuets entament de bien meilleure manière le second acte. Les appels se font plus tranchants, les courses se multiplient et le jeu des Français gagne logiquement en verticalité et en dangerosité. Rabiot et Cornet se mettent à plusieurs reprises en évidence. Des efforts presque récompensés à l'heure de jeu : Augustin frappe alors un corner et trouve Bakayoko dans l'axe, qui reprend d'une tête puissante. Mais Pidkivka, le portier ukrainien, réalise un superbe arrêt réflexe et sauve la tentative du Monégasque sur sa ligne. Les offensives bleues seront plus maladroites par la suite, même si Tolisso et surtout Cornet font quelques frayeurs à la défense ukrainienne. Sauf que Diop commet ensuite l'irréparable en perdant un ballon dont profite Vakulko pour marquer sur un contre foudroyant, qui offre la victoire aux siens dans les arrêts de jeu.

Très mauvaise opération pour les hommes de Mankowski, puisque l'Islande prend la tête du groupe 3 suite à sa victoire sur l'Irlande du Nord. Pour se qualifier directement pour l'Euro, les Bleuets devront donc s'imposer face aux Vikings le 6 septembre prochain. L'histoire se répète. Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Helmut Rahn Niveau : CFA
Diop quelle catastrophe sur ce math... Je comprends pas ce pb de mental chez les Espoirs (et hez les féminines aussi d'ailleurs), l'équipe est bonne dans les deux cas mais passe toujours à côté des matchs importants
Et ben, les espoirs Français ce n'est toujours pas ça...
Putain mais qu'ils virent cette merde de Mankowski!
Strapontin21 Niveau : DHR
Qu'on jette Mankovski aux crocodiles
Strapontin21 Niveau : DHR
Haha tu m'as devancé. Ce mec arrive à plomber une belle génération, stop
volontaire 82 Niveau : CFA2
Très triste pour Diop qui a vraiment fait un match médiocre ce soir, peut-être que c'était un peu tôt pour l'introniser titulaire avec les Espoirs alors même qu'il sort de l'Euro U19, pareil pour Augustin d'ailleurs, même si pour ce dernier le manque de concurrence l'explique..

En tout cas une vraie faiblesse au milieu de terrain, et une animation offensive franchement pâle, ça pose quand même la question du choix de prendre Dembelé avec les A au détriment par exemple d'un Ben Arfa alors même que Rabiot avait été laissé avec les Espoirs, surtout que Dembelé jouera sûrement pas plus de 20 minutes contre la Biélorussie..

Plus que dans le niveau c'est surtout mentalement que ça a l'air vachement déficient, pas sûr qu'un Tolisso capitaine soit le meilleur des choix finalement, pas sûr surtout que Mankowski puisse s'avérer un jour compétent...
S'ils ne dégage pas en cas de non-qualification, ce serait quand même un sacré scandale. Le type est quand même resté adjoint de Santini puis de Domenech pendant 8 ans, tout ne doit plus tourner très rond dans sa manière de voir le football.
Entre lui et Bergeroo, il serait peut-être temps de mettre un peu de sang neuf à la FFF. Et surtout qu'ils arrêtent de se refiler les postes entre eux.
Helmut Rahn Niveau : CFA
Dembélé je pense que ça vient du fait qu'on a épuisé la réserve d'attaquants potables en A (Fékir, Lacazette, Benzema blessés, on en est même réduits à appeler Gignac quoi...). Après reste Gomis, Roux et Hoarau, de quoi envoyer du lourd quand même
Au milieu pour Rabiot et Tolisso on est très loin d'avoir épuisé toutes les pistes et c'est logique de les laisser pour un match aussi important, je trouve
Ben Bergeroo avec les espoirs et Mankowski avec les féminines ça me parait être un énorme progrès
Bonobossis Niveau : DHR
@Helmut, quand tu dis que l'équipe est bonne je vois pas trop où tu veux en venir, parce que cette équipe "espoirs" c'est le néant footballistique.

Et je m'y connais hein, je suis supporter nantais et franchement ce soir j'ai abandonné à la mi-temps. Une telle bouillie c'est une performance en soi tellement il n'y rien à sortir de bon, pas de mouvements, des choix débiles ou quand un mec se décide à faire une course, elle est stupide...

Genre l'accompagnement à cinq/six mètres en parallèle du porteur avec un adversaire sur le dos. La deuxième catégorie de course étant celle qui voit un gus ( pour ce Ukraine-France JK Augustin) sur le côté cavaler quand le ballon est indéfiniment porté dans l'axe jusqu'aux abords de la surface.

La pointe reste plantée comme une courge, que dalle, la diagonale est un fantasme...

40è minute : le joueur français en possession du ballon lève la tête, pas de pressing et AUCUN putain de mouvements pendant 4 ou 5 seconde. Finalement à sa gauche un appel nullissime à contretemps, tentative de passe en plein sur l'adversaire qui ne bougeait même pas.

Je les regarde régulièrement et plus ça va plus c'est à chier, et pourtant faut s'y mettre pour faire aussi dégueulasse.

Quand je pense que le dernier sélectionneur à avoir réussi à faire un boulot pas trop minable avec cette caté depuis trente piges s'est fait évincer par ce minable de Houiller pour promouvoir une tanche (il a quelque chose du poisson ce Mankowski), je me demande pourquoi on se pignole sur la formation française.
On ne sait pas encore réellement ce qu'il vaut comme entraîneur mais c'est dommage de ne pas être allé chercher T.Henry pour ce poste de sélectionneur des Espoirs. Quand tu vois l'effet que ça fait à Hazard ou Michy de l'avoir avec eux à l'entrainement, je me dis que ça aurait pu être bénéfique à nos jeunes espoirs.
J'ai l'impression qu'il n'y a pas foule qui ait l'envie de prendre ce poste, autant tenter des trucs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
694 21