En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

L'Udinese à Naples sans son attaque

La situation se complique pour l'Udinese.

Étincelante jusqu'à la trêve internationale il y a trois semaines, l'équipe frioulane marque le pas, avec deux revers consécutifs. Mauvais tour du calendrier, en match de rachat, l'Udinese se paye un déplacement à Naples, où gagner est devenu une utopie depuis le 25 octobre dernier.

De plus, Guidolin va devoir composer avec les moyens du bord. Comme contre le Roma, il va devoir faire sans Alexis Sanchez, blessé à la cuisse gauche. Son forfait est désormais certain. Son coéquipier et meilleur buteur de la Serie A, Toto Di Natale, pourrait subir le même sort. Une douleur à la cheville le tracasse depuis une semaine et rend incertaine sa présence. En cas d'absences conjuguées de ses deux phénomènes, l'entraîneur devra aligner sa doublette-bis : Corradi-Denis. Pas vraiment du même acabit.

Ces deux mauvaises nouvelles font au moins quelques heureux : les défenseurs du Napoli qui, du coup, vont pouvoir se payer un peu de bon temps avant dimanche soir pour jouer aux cartes. Veinards.


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 3 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 21
il y a 6 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 15 il y a 7 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8
À lire ensuite
Motta voit Messi à l'Inter