1. //
  2. // Udinese/Rennes (2-1)

L'Udinese à l'expérience

Les Rennais ont dominé l'Udinese sur sa pelouse, mais se sont finalement inclinés dans les dernières minutes du match. Ils ont aussi perdu Mangane et Boukari dans la partie. C'est aussi ça, l'Europe.

Modififié
0 18
Udinese 2-1 Rennes


Buts : Di Natale (40è) et Armero (83è) pour l'Udinese ;
Hadji (19è) pour Rennes


Cela ne fait aucun doute, ce groupe I dans lequel se retrouve le Stade Rennais est le plus sexy de cette Europa League. De la tapas madrilène avec l'Atletico de Falcao, Monsieur 17 buts la saison passée dans la compétition, du trèfle écossais avec un Celtic Glasgow repêché de justesse (disqualification du FC Sion), et pour finir un peu d'Italie et de Frioul, avec cet Udinese de Di Natale par lequel les Bretons débutent ce soir. Les Udinois ont certes perdu Alexis Sanchez, Inler et Zapata, mais ils ne sont pas passés loin de faire du début de saison d'Arsenal le pire de son histoire. Finalement, c'est l'OM qui jouera les Gunners en C1, et Rennes qui se présente dans un stade du Friuli à moitié vide. Bah ouais, Rennes, c'est sympa, mais c'est pas Arsenal.

Les Rennais mal payés

Antonetti fait tourner, mais joue l'expérience, avec Hadji soutenu par Dalmat devant, et Mangane et Danzé derrière. Serrage de paluches entre capitaines, le Sénégalais plane 40 centimètres au-dessus de Di Natale. De toute façon, c'est avec les pieds qu'il est bon, pas avec la tête. Début de match, les Bretons posent le pied sur le ballon, maitrisent. Pitroipa est bien placé dans la surface mais l'envoie au-dessus. Premier coup dur, la blessure de capitaine Mangane avant le quart d'heure de jeu. Kana-Biyik prend le relais, et Danzé le brassard. Il en faut plus pour couper le bel élan rennais. 19ème minute, Dalmat a la balle au milieu de terrain, régale d'une ouverture millimétrée comme à l'époque pour Hadji, qui ajuste Handanovic. 1-0, et c'est mérité, car les Italiens sont à la rue, perdent un ballon sur deux, sont mangés au milieu. Di Natale tente d'envelopper mais il ne cadre pas. Udinese laisse des espaces énormes, dont ne profite pas Kembo, le mec qui met des frappes de trente mètres au Vélodrome, mais qui la fout à côté seul face au gardien. Hadji est partout. Une tête sauvée par Handanovic sur corner, une frappe détournée à l'entrée de la surface. L'Udinese est bousculée, mais elle a un joueur au-dessus du lot. Di Natale en fait d'abord trop en foirant une louche mal sentie, mais l'Italien n'est pas du genre à en rater deux d'affilée. Lancé en profondeur, il égalise d'une frappe croisée parfaitement placée. Kembo aurait dû permettre aux siens de reprendre l'avantage juste avant la mi-temps, mais il a dû mal à conduire la balle et lever la tête en même temps. C'est con, Tettey était vraiment tout seul.

La victoire à l'italienne

Les locaux reviennent plus impliqués. Le match est à peine reparti que Costil sort sa première parade, sur une frappe de Fabbrini, Italien, les cheveux longs, 36 ans. Un vrai de vrai. Ce même Fabbrini se distingue ensuite par un désossage sur M'Vila au milieu de terrain. Abdi, lui, tente le plongeon dans la surface, sans succès. Pitroipa accélère côté droit, fixe, centre au deuxième poteau pour Hadji qui trouve le poteau. Les Bretons ont repris le contrôle. Une frappe de Boukari, qui a remplacé Pitroipa, une autre de Dalmat. Ça pousse fort. Mais ça ne rentre pas. Deuxième simulation dans la surface pour les Italiens, encore raté. Faut pas leur en vouloir, l'Udinese, à la base, c'est un club de gymnastique. Deuxième coup dur, Boukari retombe mal et y laisse son épaule. Eh oui, c'est aussi ça, jouer l'Europe. La bande à Guidolin est inoffensive dans le jeu, et s'en remet aux corners. Montaño en sauve un premier sur sa ligne, puis un deuxième. Les Italiens finissent mieux, s'installent enfin dans le camp rennais, et définissent l'efficacité. Danzé manque son tacle, Armero double la mise. Ça fait 2-1. A l'italienne. Rennes a perdu le match, et deux joueurs. Sale soirée.

Leo Ruiz

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"une frappe de Fabbrini, Italien, les cheveux longs, 36 ans."
'tain il est fort le mec, l'année passée il jouait avec les espoirs italiens et cette année il a 36 ans! Prendre 15 ans en un an faut le faire!
"Udinese laisse des espaces énormes, dont ne profite pas Kembo, le mec qui met des frappes de trente mètres au Vélodrome, mais qui la fout à côté seul face au gardien."
grave grave grave !! HALLUCINANT !!! il est attaquant ce mec ? on dirait un pupille, aucun sang froid, le ballon lui brulait les pieds... quel boulet.
C'etait marrant comme match, un revival des 90s.
M. Ruiz aurait pu préciser que les rennais ont joué à 10 les 20 dernières minutes. Pas en grande forme ces italiens mais les rennais ont rendu le match agréable. Comme souvent ça ne paye pas...
allez hop! Ca c'est fait.

On attend la suite avec impatience, notamment quand Falcao va littéralement pousser la défense des rennais au supplice.

Quelle belle équipe de merd.e! Toujours là pour prendre la qualif en UEFA, jamais pour la jouer

syndrome français typique..
Quand on pense que certains champions d'autres pays ne sont même pas assurés de la jouer alors que le 5ème de L1 y va quasi direct pour se permettre de la jouer nonchalant ensuite...

Ils ont dominé? Ah oué, c'est co.n hein? COmme quand l'OM dominait Rennes y a une semaine pour se faire mettre sur leur seule occas'.
Sauf qu'à l'époque, les rennais étaient loin de parler d'un hold up..
C'est vrai Scotch, quelle belle équipe de merde hein?
Quelle horreur d'avoir, et de loin, le meilleur centre de formation de France, d'effectuer un recrutement de qualité chaque année, de gagner une Gambard tous les 5 ans, d'avoir un centre d'entrainement parmi les plus modernes de France, un entraineur parmi les plus competents etc...
le meilleur centre de formation de France, je le concède très honnêtement, c'est un fait. Cela dit facile quand on a profité du déclin nantais et quand on leur a piqué tous leurs jeunes. Business is business, c'est normal mais va pas me faire croire que c'est plus par tradition que par opportunisme que vous disposez du meilleur centre actuellement...

Un recrutement de qualité chaque année. Là encore, en tant que supp marseillais, je ne peux me permettre de me foutre de votre gueule. Quoique, allez j'ose : Luca, Montano, Dalmat...

Gagner une Gambardella chaque année : oui c'est sûr c'est génial. Il doit être content le père pinot de foutre des millions dans une équipe de poussin. En attendant, on voit toujours pas la couleur du sacre en L1.

Centre d'entraînement moderne : quoi, me dis pas qu'en plus y a des douches et tout et tout?! On est en 2011, même à Dijon, je pense qu'ils ont la clim' et les TV connectées...

Un entraîneur compétent? Je l'aime bien Fredo, il est drôle et honnête. Rare pour son métier. Par contre c'est pas Lippi le mec, faut arrêter. Les entraîneurs sympathiques gagnent rarement. Domenech est une exception..

Sinon pour finir, pourquoi je parlais d'une équipe de merde? Parce qu'elle exprime à elle seule le syndrome français du manque de confiance et surtout d'ambition. Excuse moi mais quand t'as Pinault et ses millions au cul et qu'en dix ans, t'es pas foutu de gagner le moindre titre, t'es une équipe de merde (au même titre que l'OM pendant 17 ans et pour les 10 prochaines années certainement).

Des ptites frappes mêmes pas foutues de sortir Guingamp en final. Et dire qu'on nous taxait de "looser" y a 3 ans...

bisou
Vraiment un article de merd. pour le coup... Rennes qui finit à 10, Rennes qui sauve 2 buts sur sa propre ligne, Fabbrini qui a pas plus de 21 ans (19 je crois...). Au lieu de nous racconter le match minute par minute ça serait cool d'aller un peu plus loin à la EM en cherchant un peu les causes de tout ça non? Genre Udinese n'a qu'un match dans les jambes donc n'est pas en forme, etc... Plutôt que de sortir ces clichés pourris "Victoire à l'italienne"
@scoth_OMsoccer : je te kiffe :)

signé un autre supp' de l'OM
Lol Scotch_OMsoccer tu me fais marrer. T'as l'air assez con et idiot mais au moins tu me fais rire.
C'est vrai qu'on gagne pas souvent mais on a pas encore oser acheter nos matchs et payer les arbitres.
trop mimi la mère Loïc vexée qui me trouve un peu concon mais qui ose me ressortir le rengaine classique et naphtaline de l'OM magouilleur...

Bin voyons, tu sais pas? On a acheté le Milan de Berlusconi et puis aussi le Montpellier de Nicollin pour gagner une coupe de la ligue.

Sérieusement mont ptit père la morue, tu crois pas plutôt que depuis quelques années, on fait dans le fair play financier?
Demande à Toulouse pour Gignac, Bordeaux pour Diarra et même ton club de tanches pour M'Bia : acheter des quilles des millions, j'appelle ça limite du mécénat.

Ajoutons les commissions d'arbitrage spéciale OM qui te mettent des joueurs en taule avant même de les juger (N'koulou). Même Torque Mada avait plus de classe au temps de l'Inquisition...

Alors ton couplet sur les magouilles de l'OM, tu peux te le carrer au même endroit qu'une finale de coupe de France contre l'En Avant Guimgamp, si tu vois ce que je veux dire...
Heureusement qu'il y a Finnanigan pour me rassurer. En lisant l'article, j'avais l'impression d'avoir rêvé le match que je croyais avoir vu.
Bon, ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est que l'auteur de l'article n'a manifestement pas vu le Fabbrini dont il parle. 36 ans ! A vue d'oeil, on lui en donnerait 18 (il en a 21 depuis cet été). Et il est plus que prometteur, au passage.

Deux simulations dans la surface ? Pas vu une seule personnellement. D'ailleurs, à Udine c'est pas le genre de la maison. Toujours par respect de la précision, l'Udinese à l'origine c'est un club de gymnastique ET d'escrime. Tu sais, le sport où tu guettes le moment où l'adversaire mouline pour le planter.

Et sinon, le fait que Guidolin sorte Di Natale en cours de match, ça ne mérite pas d'être mentionné ? Ça en dit long pourtant.
Lol la caricature du marseillois. Plus vrai que l'original tu peux pas.
Enorme, continue mec.

Sinon entre 10h00 et 16h00 t'as une vie a part sofoot.com mec ?

Roazhon Da Viken
ahahahaha!

L'autre il me parle de caricature et il sort les 3 pauvres mots gaéliques qu'il tchatche...

sinon oui entre 10h00 et 16h00 j'ai une vie : je donne des cours de français au ptits sauvages qui débarquent par centaines Gare MtParnasse, dans l'espoir de faire autre chose que de fumer du porc à longueur de journée.
Qu'est ce qu'elle a, la bouillabaisse, elle est frustrée du chibre ?

Pour te répondre point par point, effectivement Falcao risque de nous faire mal, je vois pas où est le problème, c'est juste un buteur exceptionnel et notre défense est en plein doute (même Dijon a réussi à nous en planter un, ça te fout pas la rage ?)

On ne joue pas l'UEFA ? T'as vu le match ? T'as lu des résumés ? T'as écouté les réactions udinoises et rennaises ? Si oui, c'est que tu ne comprends juste rien, mais vu que tu m'as l'air relativement con, ça ne me surprendrait pas. Dire qu'ils ont été nonchalants sur ce match est juste une hérésie.

Marseille se fait planter sur une seule occase le week-end dernier ? Mais bien sûr, alors soit encore tu n'as pas vu le match, soit tu es tellement obstiné que tu en deviens aveugle. D'accord Costil a fait de superbes arrêts, ça veut pas dire que Rennes a été écrasé dans le jeu et loin de là. D'ailleurs, à la dernière minute, ça peut faire 2-0. C'est peut-être ça ton problème avec Rennes en fait, tu es toujours rageux que tes petits protégés soient incapables de nous battre, même s'ils sont incapables de battre qui que ce soit depuis le début de saison en L1.

Le recrutement maintenant. Ouais effectivement, sur Lucas (avec un s, espèce d'illettré), vous nous avez bien baisés, même si à l'origine on pensait l'inverse. Qui marque hier ? Hadji. Pitroipa est juste excellent de match en match. Costil, tu veux encore qu'on en parle ou ça te fait trop bobo ? Féret a parfaitement remplacé Leroy et est décisif depuis le début de saison. Mavinga, on verra, mais a priori, ça sent bon. Dalmat et Montaño ? Dalmat en est à 5 passes dé en 225 minutes. Qui fait ça chez toi ? Montaño a fait une saison pas top l'an dernier. Cette année, il se sait menacé, et ça se ressent sur le terrain. Rien à lui redire.

Pour M'bia, effectivement on vous a bien niqués. Nous on le savait qu'il n'était bon qu'à shooter des pigeons. Vous l'achetez, vous êtes couillons.

Enfin, ça s'écrit Guingamp. C'est dommage, la première fois tu avais réussi ! Et oui on perd contre eux en finale, oui c'est sujet à plaisanteries, mais c'était il y a 2 ans. Tu veux que je te reparle de Carquefou ? Allez, remballe.

Pour terminer, « Roazhon da viken » c'est du breton, connard.
je t'aime Pietro, épouse moi, là toute de suite, dis moi "Oui" en breton, en gaélique ou en créole, peu importe!

je te ferais des pâtes au saumon pendant que tu regarderas la dernier match de la saison, pendant lequel Nicolas Fauvergue empêchera ton équipe de clochards d'aller en LDC à la dernière minute

on se fera des ballades le long de l'Ille et Vilaine pour voir flotter les cadavres de époux Pinault, rongés par l'opprobre et le désespoir suite à une nouvelle défaite face à Quimper en 32e de la Coupe de France

Et puis je te chanterai des comptines en provencale au Stade de la Route de Lorient (lol), quand ta défense se fera à nouveau dépuceler par un gamin de 19 ans qu'on appelle Ayew

Tu pourras également compter sur mon épaule quand Costil aura retrouvé son vrai niveau et qu'à partir de la 20ème journée, les joueurs rennais seront en vacances

Et puis on fera l'amour, régulièrement. Enfin surtout moi, par derrière comme tu l'aimes : comme quand j'ai joui dans tes fesses pour fêter le titre et que j'ai posé sur ta peau le fer chaud portant cette inscription "propriété de l'Olympique de Marseille, minimum 3 pions par match depuis des années".

Je t'attendrai impatiemment en fin de saison, lorsque la chaleur de l'été se fera sentir et que Costil aura compté son 4e poil au menton.
Je serai là, excité à l'idée de t'offrir une nouvelle saillie bestiale

bisou my luv

Kenavo à Grand-mère, remercie là pour les quelques fagots qu'elle a vendu place des Vosges
Oh oui !

Nous irons en Suisse rendre visite à Pascal Feindouno pour qu'il nous reparle de ses souvenirs délicieux d'un soir de mai 1999.

Nous en profiterons aussi pour taper la bise à Alexander Frei, dont les fesses de Barthez gardent un souvenir musclé mais si bon !

Et quand nous reviendrons au pays, on prendra le canal de Nantes à Brest en sens inverse pour aller déjeuner chez Bruno Cheyrou qui avait fait vibrer Denis Balbir de plaisir !

Enfin, nous reviendrons rue Saint-Denis, faire un petit coucou à ton fada de grand-père transgenre dont la passe à 10€ n'a plus le même succès que jadis.

Bref, on peut aller loin comme ça... et ça n'est pas vraiment le sujet.

Bisous.
Oh oui !

Nous irons en Suisse rendre visite à Pascal Feindouno pour qu'il nous reparle de ses souvenirs délicieux d'un soir de mai 1999.

Nous en profiterons aussi pour taper la bise à Alexander Frei, dont les fesses de Barthez gardent un souvenir musclé mais si bon !

Et quand nous reviendrons au pays, on prendra le canal de Nantes à Brest en sens inverse pour aller déjeuner chez Bruno Cheyrou qui avait fait vibrer Denis Balbir de plaisir !

Enfin, nous reviendrons rue Saint-Denis, faire un petit coucou à ton fada de grand-père transgenre dont la passe à 10€ n'a plus le même succès que jadis.

Bref, on peut aller loin comme ça... et ce n'est pas vraiment le sujet.

Bisous.
ahahaha tu m'as tué, très sincèrement!
j'aimais bien notre joute verbale, t'as joué le jeu mais dommage le coup du grand père travelard c'était too much.

Allez la bise et bonne chance malgré tout à ton équipe de peintres. ;-)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Paris se donne des ailes
0 18