1. // Éliminatoires Mondial 2018
  2. //

L’ombre de Falcao

Peu de sélections peuvent se targuer d’avoir autant d’attaquants de ce niveau : Bacca, Jackson Martínez, Ramos, Téo Gutíerrez ou encore Luis Muriel. Tous ont tenté, en vain, de prendre la relève d’un Falcao en détresse depuis sa rupture des ligaments croisés. Mais bordel, pourquoi ça bloque ?

Modififié
600 10
  • Carlos Bacca


    L’attaquant du Milan AC est aujourd'hui le mieux placé pour squatter la pointe de l’attaque de l’équipe de José Pékerman. L’ancien du FC Séville possède aujourd'hui des statistiques impressionnantes devant le but. C’est simple, en douze matchs de Serie A, le natif de Puerto Colombia a tiré 19 fois au but. Résultats ? Six buts, tous dans la surface. Une adaptation express à la rude Serie A, et enfin une opportunité de s’imposer sous la tunique jaune de sa patrie. Pour l’instant, Bacca a marqué seulement 8 buts en 22 sélections. À 29 ans, c’est le moment pour l’attaquant devenu professionnel sur le tard.

  • Jackson Martínez


    Certainement la plus grande énigme de la sélection cafetera. L’attaquant de l’Atlético Madrid jouit d’une énorme cote au pays. Problème, José Pékerman le laisse souvent sur le banc, ou s’en sert comme joker de luxe. Lors de la Copa América, Martínez était titulaire. Et il a déçu. Aujourd'hui, son profil atypique d’attaquant de surface ne convient pas au jeu imaginé par Pékerman. Son bilan en selection est tout aussi décevant que celui de Bacca : 32 selections, et seulement neuf buts. S’il a longtemps squatté le banc quand Falcao marchait sur l’eau, l’ancien de Porto a aujourd'hui l’opportunité de s’imposer. Après les deux premières rencontres des éliminatoires, Jackson avait exprimé sa frustration devant la presse : « C’est quelque chose que je ne peux pas cacher » . Pékerman assurait lui qu’il n’avait aucun problème avec l’attaquant colchonero.


  • Adrián Ramos


    Depuis son transfert au Borussia Dortmund, Ramos vit une période compliquée. Celui qui cartonnait au Hertha Berlin n’a pas su franchir le cap attendu sous les ordres de Klopp. Cette année, il a planté un seul but en neuf matchs. En sélection, le joueur formé à l’América de Cali fait pire : 4 buts en 33 matchs. Pourquoi Pékerman s’obstine-t-il avec lui ? Car ses qualités de vitesse et son jeu en profondeur offrent des possibilités différentes. Si le banc lui est promis, Ramos pourrait jouer un rôle plus important lors de cette campagne pour le Mondial russe. Comme Bacca, à 29 ans, il est temps.

  • Téofilo Gutiérrez


    L’ancien de River Plate, aujourd'hui au Sporting Portugal, est l’un de ses joueurs qui se sublime sous le maillot de sa patrie. Surtout, Téo part avec une longeur d’avance : s’il n’est pas un tueur devant le but, le natif de Barranquilla peut s’associer à n’importe quel attaquant. À River, son entente avec Rodrigo Mora avait fait oublier ses problèmes récurrents de discipline. Souvent désigné comme un mercenaire (il a quitté River avant la finale de la Copa Libertadores), Gutíerrez possède un bilan correct en sélection : 15 buts en 46 rencontres. À 30 ans, il semble enfin s’imposer en Europe après un passage catastrophique en Turquie. Un point positif pour le protégé de Pékerman.


  • Luis Muriel


    La Colombie a en tête son horrible tir au but face à l’Argentine en quart de finale de la Copa América. À 24 piges, l’attaquant de la Sampdoria a pas mal voyagé : Deportivo Cali, Grenade, Lecce, Udinese. Le véloce attaquant a dépassé la barre des dix buts une seule fois (en 2012-2013). Cette année, la Samp a dépensé 10,5 millions d’euros pour le recruter définitivement. Son bon début de saison (4 buts en Serie A) lui a valu une nouvelle convocation en sélection, après sa décevante Copa América. Avec Rafael Santos Borré, attaquant de 20 ans qui appartient déjà à l’Atlético Madrid, il représente la seule solution d’avenir sur le front de l’attaque colombienne. À lui de s’imposer, pour pouvoir profiter des caviars de James.

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Je pense pas qu'il y ait un quelconque problème avec les attaquants dont on parle en sélection.

    On peut pas attendre d'eux qu'ils soient des cracks, ils sont à leur niveau c'est-à-dire correct mais sans ce petit truc qui fait la différence chez les grands attaquants.

    En définitive, la lumière viendra de james.
    "Car ses qualités de vitesse "
    Ramos rapide? oO ça fait combien de temps que vous l'avez pas vu jouer? A part son jeu de tête il ne met pas un pied devant l'autre...
    romlakers Niveau : CFA2
    Donc Guttierez qui a marqué 15 buts en 46 sélections a un bon ratio mais Bacca qui a marqué 8 buts en 22 sélections a un ratio moins bon? Drôle de logique chez Sofoot.
    C'est quoi cette m**** de nouveau design SoFoot?
    Jaune/blanc, présentation illisible, espace commentaire nul à ch***. c'est ce que vous appelez le progrès chez sofoot?
    Bon la plaisanterie a assez durée maintenant.Rendez nous notre anciens sofoot.
    Celui là est juste horrible, j'aime pas faire chier en general mais là je le dis, c'est juste de la pure merde ce que vous avez fais, l'anciens était infiniment plus simple et fonctionnel, depuis que vous l'avez changez je ne prend presque plus aucun plaisir a venir sur le site et à ce que j'ai pu lire ces dernier jours je ne suis pas le seul.

    Alors s'il vous plais les gars, si vous ne voulez pas perdre vos lecteurs, faite quelque chose.
    Question HS :
    Où se situent les petites brèves anciennement sur la droite de l'ancien sofoot?
    Introuvable quand tu es sur la version mobile.
    MacchiaGobbo Niveau : CFA2
    Mec! censure pas si tu veux dire "Merde" tu dis merde,
    Ou sinon on censure aussi ton pseudo :)
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    De tous ces attaquants, je pense que le plus à même de s'imposer comme le 9 titulaire de la Colombie est Carlos Bacca. Jackson Martinez je sais pas trop, j'aimais bien avec Porto mais j'ai l'impression qu'il a un peu de mal à franchir un palier à l'Atletico.
    Celui sur lequel je fondais le plus d'espoir, c'était Luis Muriel : intrinsèquement je pense que c'est l'un des plus talentueux et à ses débuts à l'Udinese, il me semblait hyper prometteur (d'autant qu'il est encore jeune). Mais il a un peu de mal à confirmer depuis son départ du Frioul et surtout, j'ai l'impression qu'il a tendance à s'endormir sur ses lauriers et à vite prendre du poids. A voir s'il arrive à se relancer à la Samp, son début de saison est pas trop mal, maintenant faut attendre de voir qui remplacera Zenga (je croise les doigts pour Montella)...
    Quant aux deux autres, Ramos j'y crois pas et Teo, c'est différent. Il est souvent bon en sélection et aura donc toujours sa place, après pas sûr qu'il ait les épaules pour être le 9 titulaire (surtout que je le vois davantage en attaquant de soutien pour jouer avec un autre AC)...
    Effectivement Muriel était prometteur, j'ai crus un moment qu'avec ce joueur l'Udinese allait le refaire le même coup qu'avec Alexis Sanchez mais finalement non… D'ailleurs je n'ai pas compris que la Samp ai débourser 10.5 millions pour lui. Ses dernières saisons à l'Udinese étaient franchement mauvaises, sur le terrain il était inexistant.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    600 10