L’OM veut passer l’hiver au chaud

Après un début de saison catastrophique, les joueurs de l’OM ont l’occasion ce soir de finir l’année 2011 en « meilleure posture » que la saison passée. Une envie qui passe par une victoire à Nancy, face à une équipe qui jouera le nul.

Modififié
0 2
29. Le nombre obsède, et il y a de quoi. Sur le Vieux Port, le déplacement à Marcel-Picot n’est pas qu’une simple occasion de pouvoir fêter Noël tranquillement. Ces trois points, les hommes de Didier Deschamps en ont besoin pour tirer un trait définitif sur un début de saison chaotique qui les a longtemps vus flirter avec la zone rouge. Avec 28 points au compteur, les Phocéens comptent une petite unité de moins que la saison passée à la trêve. Un constat qui rend crucial un match qui, s’il manque de glamour, constitue sans doute, de par son contexte, l’un des rendez-vous les plus importants de la phase aller pour l’OM. Car terminer 2011 avec deux points de plus qu’en 2010, c’est relativiser une certaine médiocrité mais aussi offrir un peu d’espoir en guise de cadeau, à des supporters qui n’ont pas toujours été gâtés. Sauf qu’en face, c’est Nancy. Pas vraiment un épouvantail, mais sans doute l’un des adversaires les plus compliqués à jouer quand la seule once de créativité d’une équipe émane des petits pieds de Mathieu Valbuena.

Nancy version béton

Deux buts ou dix minutes. C’est comme ça que ça marche sur les terrains synthétiques, des portes de Paris au stade Le Cesne à Marseille. Une tradition à laquelle aimeraient bien se plier les joueurs de l’OM, qui s’apprêtent à rencontrer une équipe qui va jouer le nul, du propre aveu de Joël Sami, qui s’est confié sur le site internet de l’ASNL : «  On sait qu’au moindre relâchement, on passera une très mauvaise soirée. Mais, je n’ai aucune crainte à ce sujet. La victoire de samedi va beaucoup nous aider car nous ne sommes plus dans l’obligation de gagner alors qu’eux si. On sait que jouer le nul, car prendre un point serait satisfaisant, pourrait même nous faire gagner ! » . Déjà résolument défensive, l’escouade de Jean Fernandez prépare donc une véritable mission commando, ce soir, face à l’OM. C’est donc un bon 541 défensif des familles que s’apprêtent à défier les troupes de Didier Deschamps, qui auront pour mission de faire craquer les solides Lorrains, et pour fantasme de marquer rapidement.

Petit Vélo prêt à sprinter

Au fond, ce 541 n’est pas un problème en soi, puisqu’avoir la balle pendant quatre-vingt-dix minutes ne peut être que bénéfique pour une équipe comme l’OM. Pas mauvais dans la possession de balle, les coéquipiers d’André Ayew, qui fera son retour ce soir, ont quand même du mal à se créer des occasions franches sans l’aide de Mathieu Valbuena. Sous les feux des projecteurs depuis sa « simulation » victorieuse face à Lorient ce week-end, Petit Vélo est une nouvelle fois victime de sa réputation. Si la faute de Jouffre est évidemment litigieuse, ce fait de jeu a rapidement éludé le fait que le nabot de l’OM a sauvé la saison de son club en deux coups de canon. En fait, le numéro 28 n’est pas un rase-moquette mais un véritable môme, qui aime être choyé et important pour sa famille. Et gageons qu’en l’absence de Benoît Cheyrou, l’autre leader technique de Deschamps depuis la retraite de Lucho, Petit Vélo saura faire péter le verrou nancéien. D’ailleurs, les Marseillais n’ont pas vraiment à s’inquiéter. Depuis le début de sa carrière d’entraîneur, Didier Deschamps s’est toujours imposé face à l’AS Nancy Lorraine (une fois avec l’AS Monaco et quatre fois avec l’OM). Un présage qui devrait permettre aux supporters de l’OM de fêter ça comme il se doit. Car le 29, c’est aussi une belle discothèque, au Faou, en Bretagne.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

5-4-1 ou comment dégouter quelqu un du Football....

Vive la France et ses "techniciens" qui jouent avant tout pour ne pas perdre ou, peut-être, gagner sur un vieux contre a la 83 ème minute de jeu...

Triste L1.
@Swann: dur sur les créatifs de Marseille, Rémy, Cheyrou et Andre Ayem apportent également leurs touches de fantaisie à l'édifice olympien.

@sudaca, la ligue 1 progresse à ce niveau petit à petit, je pense que Fernandez a trouvé une certaine stabilité (toute relative certes) avec ce système et 5-4-1 ne veut pas forcément dire béton défensif, tout dépend de l'apport demandé aux mecs de couloirs. Après je t'accorde que l'ambition de Nancy, dans sa situation, est de grapiller les points par ci par là pour atteindre le plus rapidement la barre fatidique des 42 points. Si tu regardes bien cers dernières années, plusieurs équipes ayant eu pour ambition de "s'en sortir par le jeu" sont descendues; je pense au Troyes de Furlan, au Strasbourg de ce même Furlan, au Mans de Cormier et Duarte etc. Chacun fait avec ses moyens.
Pour finir, cette année voit l'éclosion d'équipes limitées qui ne ferment pourtant pas le jeu, les Dijon, St E, ETG, Brest, Caen vendent chèrement leurs peaux à chaque match en essayant de mettre en place un jeu plaisant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2