En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 31e journée

L'OM, une fois pas deux

Cette fois, l'OM a su profiter du nul lillois en s'imposant à Montpellier au terme d'un match franchement pas emballant...

Modififié
Montpellier - OM : 1-2


Buts : Giroud pour le MHSC, Gignac et Taiwo (sp) pour l'OM.

Gagner en étant moyen, voire mauvais. Prôner la culture des trois points plutôt que le beau jeu. C'est certain, cet OM-là dérange, et c'est plutôt logique. Auteurs d'une nouvelle performance bas de gamme sur la pelouse de la Mosson, les joueurs de Didier Deschamps s'en sont sortis quasi-miraculeusement. Après une première période où le combat physique a pris le pas sur le jeu, et où les tacles maladroits étaient préférés aux occasions, les Phocéens n'ont pas cru bon se réveiller. Pire, c'est une défense aussi apathique que l'attaque qui a permis à Olivier Giroud d'ouvrir le score à la 64ème minute d'une limpide frappe du gauche suite à un une-deux d'école dans la surface de Mandanda. Comme face à Toulouse la semaine dernière, le but encaissé sert d'électrochoc. Et si les entrées d'Ayew et de Kaboré, à la place de M'Bia et d'un Valbuena inexistant, boostent l'entre-jeu marseillais, c'est l'éternel Cheyrou, d'une ouverture lumineuse, qui offre le but de l'égalisation à Gignac. 67ème minute, le match se tend, l'enjeu se fait sentir.

Un peu plus entreprenants, les Phocéens obtiennent un pénalty suite à une faute d'El Kaoutari sur Loïc Rémy. Comme-ci ce scénario n'était pas assez rocambolesque, Rémy, agacé par des paroles mystérieuses du défenseur héraultais, lui envoie une claque dans la gueule. Bam ! Rouge pour le numéro 11 de l'OM, deuxième jaune pour le central montpelliérain, auteur d'une jolie "Bilic" après le coup de sang de l'ancien niçois. Pour la petite histoire, c'est Taye Taiwo qui transforme le pénalty gagnant. Celui qui ramène l'OM a un point du LOSC. Le même Taiwo qui, l'an dernier, face à Lorient, dans le même exercice, avait aidé Marseille a faire un pas de plus vers un titre qui paraissait loin.

Arles - Valenciennes: 0-1


But : Pujol pour VA

C'est la seule certitude de cette folle fin de saison en Ligue 1: Arles-Avignon évoluera en Ligue 2 la saison prochaine. Paradoxalement, les Arlésiens finissent la saison beaucoup mieux qu'ils l'ont commencée. Longtemps inquiétés par la lanterne rouge du championnat, les Valenciennois, qui se devaient de repartir avec les trois points pour ne pas se tirer une balle dans le pied dans la course au maintien, peuvent une nouvelle fois remercier Grégory Pujol. Auteur d'un nouveau but décisif à la 66me minute suite à un joli déboulé de Kadir, l'ancien nantais offre la treizième place du championnat aux Nordistes. Une treizième place qui, dans ce championnat fou, ne leur garantit pas le maintien, mais rendra la nuit de Philippe Montanier beaucoup plus douce.


- Les matchs de samedi

- PSG/Lyon : 1-0

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 5 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 6 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27