Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Metz (1-0)

L'OM termine l'ère Dreyfus par une petite victoire

En clôture de la neuvième journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille s'impose grâce à une courte victoire 1-0 sur Metz. Après le but rapide de Gomis, l'OM a peiné à imposer son jeu. Les Messins peuvent s'en vouloir, il y avait au moins un point à prendre.

Modififié

Olympique de Marseille 1-0 FC Metz

But : Gomis (13e) pour Marseille

L'OM a-t-il appris à gérer un match et profiter des points offerts ? En ouvrant le score très rapidement, grâce à une défense messine pas franchement dans son match au coup d'envoi, les Marseillais ont eu tout ce qu'il faut pour obtenir une nouvelle victoire à domicile. Mais au fur et à mesure de l'avancée du match, la question vient de plus en plus régulièrement : vont-ils tenir ? Est-ce vraiment possible, même sans réussir à mettre le deuxième but ? Même avec Vainqueur blessé après l'heure de jeu ? Même avec des changements tardifs ? Finalement, la réponse tombe : oui.

Individualités cumulées


Dès l'entame du match, les deux blocs surprennent par leur manque de verrouillage défensif. Avec des espaces dans tous les sens, des deux côtés, ce Marseille-Metz ressemble à une fin de match à 2-2, alors que les deux équipes cherchent la victoire. Même sur coup de pied arrêté, la défense messine laisse une largesse au marquage étonnante pour un début de rencontre. Gomis n'a aucun mal à se défaire de Biševac et peut s'essayer à deux fois pour ouvrir le score. Didillon fait ce qu'il peut, sur sa ligne, pour repousser la première tentative. Sur la seconde, il ne peut qu'observer le ballon.


À 1-0, Metz laisse craindre une redite du naufrage d'avant-trêve tant l'agressivité n'y est pas. Seulement, N'Jie côté gauche ou Thauvin côté droit pêchent par trop d'invidualisme. Comme Erding, qui ne fait jamais le bon choix de l'autre côté. Pour les deux équipes, les maux sont similaires. Le jeu collectif est proche du néant et les choix étonnants. Résultat, Marseille, sans briller, s'en tire avec une cage inviolée en première période à la surprise générale.

Clean-sheet du miracle


La surprise est d'autant plus grande quand Gomis revient défendre au niveau de la surface marseillaise. Le buteur fauche Nguette très clairement, sans que cela n'incite M. Miguelgorry à siffler une faute, que ça soit un penalty ou un coup franc. Dans la foulée, Assou-Ekotto trouve deux fois la tête d'Erding, pour deux tentatives sans succès. L'OM ne semble pas savoir comment gérer sa petite avance. C'est alors que la question qui trottait dans la tête depuis la treizième minute revient plus fortement, plus régulièrement dans les têtes marseillaises. Que faire ? Attaquer pour mettre le deuxième but ? Reculer et prier la Bonne Mère que Metz soit toujours aussi maladroit ?


La deuxième solution semble suffire pendant longtemps. Le temps de feu des Messins ne dure pas longtemps. Marseille se procure même enfin quelques occasions dans cette deuxième période. Didillon remporte ce nouveau duel contre Gomis (71e). Finalement, le match se termine comme il aurait pu commencer. Les équipes s'observent, sans trop attaquer, bouchant tous les espaces. Si Sakai manque de pousser la balle dans son propre but, l'OM peut se contenter du bon résultat pour aujourd'hui. L'ère Dreyfus se termine ainsi. Dès demain, une autre histoire débutera.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 111
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
    À lire ensuite
    Les notes de Metz