1. //
  2. // Ligue 1 – 32e journée – Marseille/Ajaccio (3-1)

L'OM s'impose, le Vélodrome explose

Comme quoi, parfois, l'important, ce ne sont pas les trois points. Vainqueurs 3 à 1 de l'AC Ajaccio grâce à un triplé d'André Ayew, les joueurs de l'Olympique de Marseille ont évolué sous les yeux d'un Vélodrome extrêmement remonté. Entre bêlement de chèvres et chants hostiles, la soirée a été tendue du côté de la Canebière.

Modififié
19 95

OM - AC Ajaccio
(3-1)
A. Ayew (3'), A. Ayew (59'), A. Ayew (75') pour Marseille , J. Tallo (61') pour AC Ajaccio.


C'est aussi ça, la beauté du football : la folie humaine. Ce moment où la frontière entre passion et névrose devient floue et où le naufrage de l'Olympique de Marseille pousse un génie à débarquer au stade Vélodrome avec une « boîte à meuh » qui fait raisonner le bêlement d'une chèvre dans les travées de l'enceinte phocéenne. C'est donc au rythme des « beeehhh » et devant un public peu nombreux, mais sacrément remonté que les coéquipiers d'André Ayew ont pour mission de renouer avec la victoire. Dans ce que la Fonky Family appellerait une ambiance scandale, les Phocéens ont dansé comme des vandales pour obtenir une victoire compliquée face à une équipe d'Ajaccio sans complexe. Gageons cependant que, de cette rencontre disputée dans un climat délétère, beaucoup retiendront l'envie d'André Ayew, mais peu retiendront les trois points.

« Même si vous ne le méritez pas, on est là »

Des tribunes latérales vides et un message affiché en virage : « On ne vous supporte pas, on vous subit. » À la ramasse depuis de longues semaines, les joueurs de l'Olympique de Marseille pénètrent sur leur propre pelouse accompagnés par une bronca sévère. Aux bêlements de chèvre qui ne cesseront qu'après la demi-heure de jeu, suite à la confiscation du dispositif sonore, s'ajoutent des «  Anigo démission » , des « Labrune, on t'******  » et même des « oh hisse ****** » lors des dégagements de Steve Mandanda. Cette manifestation des supporters phocéens est également l'occasion d'entendre le doux bruit des bombes agricoles et de voir les ultras du virage Nord descendre des tribunes à la mi-temps pour interpeller les joueurs. Sur fond de « On est là, même si vous ne le méritez pas, on est là » , ce match entre deux équipes qui ne jouent plus grand-chose vit son drôle de cours. Mais au vu du piètre niveau de jeu affiché par les vingt-deux acteurs ce vendredi soir, le gros du spectacle se passe clairement en tribunes où on entonne des chants à la gloire des anciens (Lucho, Niang, Drogba…).

André cœur de lion

Pourtant, les Phocéens n'ont pas tardé à répondre aux filets précoces. Parfaitement lancé en profondeur par Lucas Mendes, André Ayew profite de la naïveté de la défense corse pour lober astucieusement Ochoa dès la troisième minute. Comme ça, on pourrait croire que les locaux vont enfin s'offrir un match facile. Ce serait mal les connaître. Après vingt minutes de jeu, les hommes de José Anigo commencent à balbutier leur football et à laisser le ballon à des Ajacéens bien décidés à jouer leur carte à fond. À l'aise sur les ailes où Bonnart et surtout Diarra multiplient les appels, la lanterne rouge de L1 centre beaucoup et ramasse des corners à la pelle. Adroit quand il ne prend pas de semelles, Diarra profite d'un peu de liberté pour enrhumer Nkoulou d'un crochet extérieur et envoyer une sonde du gauche sur le poteau de Mandanda. Seul Phocéen applaudi à la pause, André Ayew fait une nouvelle fois parler son jeu de tête au retour des vestiaires. Sur un centre venu de la gauche, le Ghanéen envoie un coup de casque imparable dans le but d'un Ochoa toujours aussi bondissant. Puisque tout ne peut pas être aussi simple qu'un 2-0 bien ficelé, les Marseillais encaissent un but de Tallo, entaché d'un hors-jeu flagrant, juste dans la foulée. Mais combatif parmi les combatifs, Dédé Ayew tient à ce match. Parfaitement servi par Dja Djédjé, totalement oublié par la défense corse, le fils d'Abedi se jette entre deux défenseurs de l'ACA pour aller chercher son triplé au courage. Pas sûr que cela calme les ardeurs des supporters de l'OM. Ni leur créativité.



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mais bordel le match est même pas fini...
C'est pour l'amour du maillot que vous portez sur le dos même si vous meritez pas nous on est lá
5 minutes avant la fin du match. Back to the future !
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Tu l'as dégainé comme un cow-boy ton article Swann, il restait une minute de match qu'il était déjà ficelé!

volontaire82 Niveau : Loisir
Pff, ce public qui scande le nom de Tapie, sérieux...

Sinon aucun rapport, mais sommes nous d'accord sur le fait que JW Tsonga est vraiment une brêle ?
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
"Entre bêlements de chèvres et chants hostiles, la soirée a été tendu du côté de la Canebière".

Putain... c'était donc ÇA, ce bruit chelou pendant tout le match. Des bêlements de chèvre.

Je les avais pris pour des meuglements.

Ils sont inventifs, quand-même ^^

Je crois que c'est inédit, ces bêlements de chèvres. A JAMAIS LES PREMIERS
Fierté Marseillaise Niveau : Loisir
RENDEZ NOUS BIQUETTE!
Le son du match etait limite plus interessant a suivre que le visuel
RadamelFalcao Niveau : Loisir
L'attitude des stadiers ( ou South Winners, j'ai du mal à les distinguer ) après les chants contre Anigo montrent bien le poids qu'a ce cancer dans ce club.


Bizaremment, quand ils insultaient Deschamps, aucun stadier n'allait les cogner.



Aparemment, Bielsa est bien partit pour entrainer ce club l'an prochain. Après tout, il est pas surnommé El Loco pour rien
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Le but d'Ajaccio n'aurait pas plu à Rémy Garde !
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Message posté par volontaire82
Pff, ce public qui scande le nom de Tapie, sérieux...

Sinon aucun rapport, mais sommes nous d'accord sur le fait que JW Tsonga est vraiment une brêle ?


Non, une brêle n'atteint pas le top 10 de l'ATP.

Par contre, il a fait le pire choix de sa vie en confiant sa carrière au duo de clown Escudé-Ascione. Ascione qui avait dit en Février que " Tsonga va devenir un avion de chasse au mois de Mars "

Depuis qu'il est à leurs cotés, il joue comme un 150e mondial incapable de retourner un bon service, avec un revers lamentable digne d'un Karlovic. Il rentre sur le court avec aucun plan de jeu si ce n'est bourriner comme un goret


Ces deux là seraient capable de faire avoir de mauvais résultats à des joueurs comme Nole et Nadal
Message posté par RadamelFalcao
L'attitude des stadiers ( ou South Winners, j'ai du mal à les distinguer ) après les chants contre Anigo montrent bien le poids qu'a ce cancer dans ce club.


Bizaremment, quand ils insultaient Deschamps, aucun stadier n'allait les cogner.



Aparemment, Bielsa est bien partit pour entrainer ce club l'an prochain. Après tout, il est pas surnommé El Loco pour rien


Wesh alors la Radamel comment tu sais cela toi ?????
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par RadamelFalcao
Aparemment, Bielsa est bien partit pour entrainer ce club l'an prochain. Après tout, il est pas surnommé El Loco pour rien


J'aimerais bien te croire, mais tu penses sérieusement qu'un type de la trempe de Bielsa irait s'enliser dans ce bourbier?
Message posté par Appelle-moi Jack !!!
Le but d'Ajaccio n'aurait pas plu à Rémy Garde !


Toi t'as téma les commantaires pendant le match
Fée Indouno Niveau : DHR
Message posté par RadamelFalcao
L'attitude des stadiers ( ou South Winners, j'ai du mal à les distinguer ) après les chants contre Anigo montrent bien le poids qu'a ce cancer dans ce club.


Bizaremment, quand ils insultaient Deschamps, aucun stadier n'allait les cogner.



Aparemment, Bielsa est bien partit pour entrainer ce club l'an prochain. Après tout, il est pas surnommé El Loco pour rien




Tout a fait d'accord, d'après le consultant d'RMC c'est les "responsables" des SW qui aurait ordonné aux stadiers d'aller calmer les chants anti-anigo. Une action qui resume toute la situation du club.
@ Radamel, ya 3 options ou t'en un des fils de Margarita, Ou un des fils de Labrun ou tu taf a la NSA
Des tribunes latérales vides et un message affiché en virage : « on ne vous supporte pas, on vous subit ».


Ahahah.

Je compatis...
Ayew a vraiment du talent quand même.
Quand je vois l'effectif, même si c'est pas Byzance je me dis que c'est vraiment dommage. Il faut vraiment qu'ils recrutent un entraîneur digne de ce nom et lui donnent leur confiance... Ah merde, ça voudrait dire virer toute la direction.
Sinon le mec qui a ramené la boîte à meuh est un génie.
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par RadamelFalcao


Non, une brêle n'atteint pas le top 10 de l'ATP.

Par contre, il a fait le pire choix de sa vie en confiant sa carrière au duo de clown Escudé-Ascione. Ascione qui avait dit en Février que " Tsonga va devenir un avion de chasse au mois de Mars "

Depuis qu'il est à leurs cotés, il joue comme un 150e mondial incapable de retourner un bon service, avec un revers lamentable digne d'un Karlovic. Il rentre sur le court avec aucun plan de jeu si ce n'est bourriner comme un goret


Ces deux là seraient capable de faire avoir de mauvais résultats à des joueurs comme Nole et Nadal


Brêle était en fait plutôt une réduction de 'joueur au jeu particulièrement laid incapable de progresser depuis près de 5 ans et de montrer une once de motivation pour gagner un set contre un 120 ème mondial sans la moindre référence jouant sur une jambe'...
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Ashram
Ahahah.

Je compatis...


C'est sûr que c'est facile de compatir quand on est pour le Real, hein...

* Mauvaise foi *
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 95