1. //
  2. // 36e journée
  3. // Marseille/Lyon (4-2)

L'OM prépare son avenir

Dominateurs dans un Olimpico à spectacle, l'Olympique de Marseille a vibré ce soir pour la réception de l'Olympique lyonnais (4-2). Un succès qui permet au président Labrune de recevoir une deuxième bonne nouvelle cette semaine. Marseille recolle à deux points de l'OL et peut toujours croire à l'Europe.

Modififié
7 46

OM - Lyon
(4-2)
S. Diawara (14'), F. Thauvin (25'), A. Gignac (47'), A. Gignac (56') pour Marseille , A. Mvuemba (39'), B. Gomis (82') pour Lyon.


Quand on est dans le rush d'un examen, il y a toujours cet élève en course pour valider son année. Bosseur dans l'âme, le garçon ne l'est cependant pas assez pour se donner la peine de se relaxer devant une bonne après-midi console parce qu'il sait qu'il a déjà excellé dans d'autres matières. Et puis derrière, il y a le candidat plus relax, celui qui s'envoie des grandes saisons Ligue des Masters, alors qu'il n'a rien bossé de toute son année. Bref, un prétendu mauvais exemple pour lequel les parents prévoient un bon recadrage dès l'été avec des devoirs de vacances s'il veut espérer passer au niveau supérieur. Dans le match qui opposait l'Olympique de Marseille à l'Olympique lyonnais, il n'y a plus qu'une seule place pour l'Europe de disponible. Une victoire au Vélodrome permettait ainsi aux Rhodaniens de distancer définitivement leur adversaire dans la course pour ce dernier billet. Mais dans la maison du mauvais élève, l'invité a préféré jouer à la Playstation avec son pote plutôt que de réviser pour son prochain devoir. Et point de vue talent, le mauvais élève en avait finalement sous la semelle. Rapidement dépassés par le pressing de l'OM, les Gones se sont lourdement inclinés (4-2) et repartent de leur voyage dans le Sud avec des interrogations.

Massilia honore Bielsa

« ¡ El Loco : Haznos Soñar ! » Dès le début, le tifo brandi par les South Winners à l'effigie du futur professeur Marcelo Bielsa est bien visible. Les premières intentions sont lyonnaises : le décalage créé par Gonalons, puis Bafétimbi Gomis offre à Alexandre Lacazette le premier frisson du match. Fair-play, l'international Espoirs ne tombe pas devant Steve Mandanda et tente un centre en retrait, sans succès. En face, Marseille la joue plus fine. Absent depuis trois mois d'une place dans le onze marseillais, Souleymane Diawara est bien présent en défense centrale. Sur un coup franc anodin aux 35 mètres, Dimitri Payet n'ajuste pourtant pas idéalement son centre. Au taquet comme s'il jouait son avenir au club, Souley fait parler son coup de tronche et, comme demandé par la vox populi, donne du rêve aux supporters en surprenant Anthony Lopes. Plus détendu, l'OM fait la différence et son jeu se fluidifie. L'enchaînement Ayew-Gignac-Cheyrou met trois secondes pour traverser la pelouse et trouve Jérémy Morel. Sur un nuage, le mal-aimé adresse un centre au second poteau pour Florian Thauvin. D'un nouveau coup de tête astucieux, l'ancien Grenoblois profite de la poussette de Bedimo et offre le break à la cité phocéenne. De quoi donner envie à Jean-Michel Aulas de regarder son portable. Pour autant, certaines choses ne changent pas à Marseille : Payet foire une roulette comme Diawara dégage de la tête sans réfléchir. Spontanément, Arnold Mvuemba envoie une sifflante dans la lucarne du capitaine de l'OM. Repos.

Gignac avait la dalle

« Un match se joue souvent dans la bataille du milieu. En attendant, on va aller se reposer pour espérer revenir au score. » Épuisé et transpirant, Mvuemba a manifestement besoin d'un soin. Si Stéphane Lannoy n'est pas là pour lui faire la demande, le visage marqué du Gone le démontre. Pas de pot, le repos de 15 minutes ne suffit absolument pas à ses camarades. Lancé à la limite du hors-jeu par Benoît Cheyrou et couvert pas Biševac, APG fait manger le gazon à Samuel Umtiti d'abord, puis au Serbe ensuite, avant d'ajuster Lopes en deux temps. Un début de show pour le natif de Martigues, muet depuis le 22 février dernier dans son stade. Dépassés, les Lyonnais prennent le bouillon devant l'envie affichée par la jeune garde olympienne. De nouveau à la peine, Lyon laisse André Ayew et Florian Thauvin allumer son portier portugais. Bien seul, le gardien parvient à sortir deux belles parades, mais ne peut rien quand Gignac est à nouveau délaissé par l'axe central. Un deuxième but qui permet à la nouvelle coqueluche de Burger King de montrer toutes ses qualités. Sûrement pas très fan de la prestation de son joueur, Rémi Garde remplace Milan Biševac qui ne prend même pas la peine d'aller saluer son coach et file directement prendre une bonne douche. Florian Thauvin, lui, sort sous les acclamations du public. Le numéro 102 de Bafé Gomis ne sera finalement qu'anecdotique. Au final, on aura assisté à la prestation la plus aboutie des hommes de José Anigo cette saison en Ligue 1. Pas de doute, l'avenir de l'OM est déjà en marche.

par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'OM qui a un vrai match à enjeu, qui se chie pas dessus, et qui sort une prestation impecc.
Le match du dimanche soir de Canal qui est très sympa à regarder.

Putain si ça c'est pas la définition du jour saint !
(Allez l'OM)
Marek Hamsik Niveau : National
Même Morel a réussi des centres.. Cheyrou a été bon, Gignac a pas trop vendangé... Incroyable. Romao, lui, avec ses 395 fautes, reste dans la moyenne de sa saison.
Quelle honte de perdre contre une équipe aussi merdique en pratiquant soi-même un football merdique digne des heures les plus noires de notre saison, je pense à Evian et Montpellier.
D'ailleurs personne ne s'y est trompé, 6 buts mais un match d'une chanteur absolue.
Sans parler de la réalisation de canal dégueulasse.
Mais avec les deux défenseurs démissionnaires que sont Bisevac et Bedimo, c'est impossible de faire quoi que ce soit. J'en veux moins au second pour tout ce qu'il a fait avant, et ce même si ça va faire un moment qu'il n'est plus très bon. Mais le deuxième, je le répète depuis le début de la saison, il faut qu'il jarte!
so-lyonnais Niveau : CFA2
4 buts, 4 erreurs défensives. Mention spéciale à Bisevac pour sa glissade face à Gignac alors qu'il suffisait juste de le bloquer, et son dégagement du pointu plein axe pour Thauvin sur le dernier but, du grand art. Lopes a passé une soirée à la Lloris, il fait des doubles parades mais ses défenseurs attendent tranquillement qu'il en face une 3 eme.
Et un jeu offensif assez médiocre alors que le milieu marseillais courrait après le ballon et les joueurs lyonnais leur rendaient gentiment grâce à une multitudes de passes foirées.
Bref j'espère quand même qu'on finira 5eme car après la longue saison qu'on a eu, repartir avec rien du tout, serez assez cruel.
J'avais oublié ce que c'etait d'etre content de mon équipe

J'aurais pu etre fier si il avaient gardé le 4 1 pour la vengeance de l'an dernier
Gignac on a beau le tailler sur son poids ou autre, le mec il porte quand même ses couilles avec l'OM, je sais pas où serait Marseille au classement sans lui
Le plus beau match de la saison au velodrome!
Vivement l'année prochaine
Ce match a été une vraie farce. Avec toujours les mêmes "cadres" dans les rôles des clowns.
Ça risque de coûter cher cette farce quand même!
*un match d'une chianteur absolue (merci la correction automatique).
Un mot sur l'arbitrage, à chier lui-aussi. Et Romao, quel boucher.
*un match d'une chianteur absolue (merci la correction automatique).
Un mot sur l'arbitrage, à chier lui-aussi. Et Romao, quel boucher.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Sinon Romao a réussi l'exploit d'énerver Gomis
4 buts inscrits par l'OM en championnat, ça remonte à plus de 3 ans btw

Beau match en tout cas!
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Que les Marseillais m'excusent mais je n'ai même pas l'impression qu'ils aient bien joués.
Mais face a une équipe aussi nulle que la nôtre, avec une absence d'agressivité honteuse n'importe qui aurait gagné.

Même médiocre ou tout au moins inconstant Koné est meilleur que Bisevac ou qu'un Umtiti qui va devoir vite se calmer et dégonfler car sa saison est sacrément décevante.

Pas grand chose à sauver de notre match même si on réussit à marquer deux buts.
Bon match de l'om, j'ai envie de dire enfin ! Après j'ai trouvé l'OL assez faible ce soir.
Sinon assez inquiétant la forme de mandanda et ça risque d'être chaud pour Grenier de revenir en forme pour la CDM.

C'est vraiment con que ces deux équipes ne peuvent pas jouer la Ligue Europa.
volontaire82 Niveau : Loisir
Gignac 16 buts en ayant été blessé un mois quand même..
Message posté par popeye
*un match d'une chianteur absolue (merci la correction automatique).
Un mot sur l'arbitrage, à chier lui-aussi. Et Romao, quel boucher.


Arbitrage à chier? Euh tu penses à quoi en particulier?
Pareil pour Romao, autant c'est clairement pas un mec qui fait dans la dentelle, autant ce soir il a pas été particulièrement agressif. Ca y est le mec a eu un contact avec Gomis et ça se fait taxer de boucher.

Et comment parler d'un match chiant quand t'as 6 buts? Ca me fera toujours rire ces mecs jamais contents de la Ligue 1. Ce genre de rythme bizarre est présent dans pas mal de match, Chelsea-Atletico par exemple, et j'ai pas le souvenir que ce match a été ouvertement reconnu comme d'une "chianteur absolue". Et résumer un match aux erreurs défensives, ça me fait penser à toutes ces fines bouches qui avaient craché sur le 5-5 de 2009...
@popeye : Mea culpa pour ma dernière phrase, ça n'était pas toi qui avait résumé l'ensemble du match aux erreurs défensives.
@popeye : Mea culpa pour ma dernière phrase, ça n'était pas toi qui avait résumé l'ensemble du match aux erreurs défensives.
Tout a été dit ou presque ... Nikko résume parfaitement le truc ... j'ai cru me revoir contre Evian ou Monptellier en début de saison.

Le Air marquage de Gomis sur Diawara m'a fait bondir.

La sortie "j'y vais j'y vais pas" de Lopes sur le second aussi (mais le centre de morel est juste somptueux)

Mais le pompom a été les 2 derniers buts ... no comment !!!

Par contre le but de Gomis va peut-être valoir très cher. Les 2 clubs sont à égalité parfaite (+12) ... Et en cas d'égalité ... c'est la meilleur attaque qui prend le dessus et là avantage OL (54 contre 51 je crois).
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
vous allez voir supporters marseillais, les footix vont de nouveau vous trouver intéressants et swann retwitter pendant vos matches. j'ai bien aimé l'operation communication de la défense lyonnaise ce soir. portes ouvertes en prime time, c'est culotté et ca paie. les marseillais sont venus en nombre et sont repartis avec le sourire. belle prestation du gardien marseillais aussi qui fait de gros effort de diplomatie sur le but de gomis. tout le onde n'a pas cette courtoisie de laisser passer une frappe anodine comme ca dans ses filets. bref un spectacle honorable, que valbuena a apprécié a sa juste valeur, lui qui a trouvé grace à mr jaffredo, quelqu'un de plus petit que lui sur un terrain(non le ballon ne compte pas!).
et je valide avec rennes, qui saurait aussi toujours nous faire rire...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Haché, Milan
7 46