1. //
  2. // 3e journée
  3. // Valenciennes/Marseille (0-1)

L'OM peut remercier Gignac

En grande difficulté dans le jeu face à une équipe de Valenciennes solide, les joueurs de l'Olympique de Marseille peuvent remercier André-Pierre Gignac. Auteur d'un but décisif dans les derniers instants d'une rencontre globalement pauvre, l'attaquant marseillais offre à l'OM sa troisième victoire en trois rencontres. Solide.

Modififié
0 42
Valenciennes-Marseille : 0-1
Buts : Gignac (84e) pour Marseille


VA a bel et bien changé. Séduisants et autoritaires la saison dernière au stade du Hainaut, au moment de gifler l’Olympique de Marseille 4 à 1, les Nordistes affichent un visage totalement différent ce samedi après-midi. Dépouillés au mercato estival, les Nordistes font avec les moyens du bord et affichent clairement leurs ambitions d’entrée de jeu : malgré les courants d’air récurrents dans le dos de la défense phocéenne, la mission première est de bétonner. En manque cruel d’imagination, les Phocéens ont passé 90 minutes à buter sur une défense solide et à chercher l’inspiration comme un mauvais rappeur avant un freestyle. Une équipe qui pose des parpaings devant sa défense et joue en contre face à une équipe à la peine offensivement, la recette parfaite du 0-0. Sauf qu’André-Pierre Gignac a décidé de passer par là.

VA, c’est du solide

Pourtant, tout commence bien pour l’OM. Le pressing est bon, les mouvements corrects et Penneteau rapidement inquiété par les hommes à l’horrible maillot en jean. Après cinq minutes d’une mise en place compliquée, les locaux parviennent à se mettre en place. Devant, ce n’est pas super sexy, mais derrière, c’est irréprochable, notamment grâce à un duo Mater–Doumbia performant. Côté phocéen, c’est plus compliqué. Pendant que Valbuena et Payet peinent à trouver les espaces, qu’André Ayew semble bien esseulé et qu’Imbula se fait déjà regretter, Jérémy Morel, solide au duel, prouve une nouvelle fois son incapacité à défendre la profondeur. Systématiquement pris dans son dos, où Bahebeck se régale, l’ancien Lorientais donne des sueurs froides à un Élie Baup pas franchement plus satisfait du reste de sa défense. Comme toujours quand c’est difficile pour les Marseillais, André Ayew se démène. Bien lancé en profondeur par Romao, le Ghanéen profite d’une sortie catastrophique de Penneteau pour récupérer le ballon, lever la tête et servir parfaitement Gignac à l’entrée de la surface. En confiance, APG tente un lob de l’intérieur du pied, mais sa tentative audacieuse passe juste à côté du but valenciennois. On s’ennuie un peu, dans les tribunes, alors Souleymane Diawara, pas du genre à fuir ses responsabilités, enfile son costume de showman. Une bonne frappe de 30 mètres dans les tribunes histoire de détendre l’atmosphère, du Souley comme on l’aime. Dans la foulée, Ayew envoie un bon coup de tête sur… un centre parfait de Jérémy Morel. Kamoulox. La fin de mi-temps n’est qu’un amas de ronronnements et de fautes, interrompus par quelques délices techniques du bon Melikson. Rien de fou.

L’OM n’a pas de solution, Gignac en a

Des envies d’opération pièces jaunes. C’est tout ce dont ce match donne envie tant la pauvreté technique et tactique est flagrante. Privés du lien Payet-Valbuena, bien coupé par le milieu de terrain valenciennois, les Marseillais ne créent rien collectivement et doivent espérer un exploit d’André Ayew ou d’André-Pierre Gignac pour faire la différence. En attendant, les Valenciennois exploitent la moindre opportunité. En un contre un face à Nkoulou, Bahebeck ne se pose pas de question et envoie une frappe croisée du gauche qui pousse Mandanda à une bonne parade. Mandanda, l’une des rares satisfactions marseillaises d’une rencontre où Souleymane Diawara s’est encore montré plutôt affuté. Finalement, comme un homme seul irait au bordel par facilité, l’OM sans imagination va vers les phases arrêtées. Mais là encore, peu de succès. Quelques frappes molles de Payet ou de Cheyrou, un Doumbia impressionnant côté Valenciennes et un Gignac qui bouge un peu partout, sans trop de réussite.

Endormi sur son banc, Élie Baup attend la 80e minute pour faire son premier changement et lance Khalifa dans le grand bain. La pluie se met à tomber, Ayew est accroché dans la surface sans que l’arbitre ne bronche, et l’accélération d’Opa Nguetta laisse la défense phocéenne sur place. Sa frappe croisée est détournée par Mandanda et le Roumain Chitu loupe l’immanquable devant le but vite. VA vient de cracher dans la soupe, une chose à ne pas faire face à l’OM. Comme souvent, André Ayew est le seul Marseillais à se battre quand les choses ne vont pas comme elles le devraient. Comme souvent, cela débouche sur quelque chose. Parfaitement servi par Valbuena sur corner et incroyablement seul – surtout pour un joueur aussi doué de la tête -, le Ghanéen envoie un gros coup de boule que Penneteau renvoit dans les pieds de Gignac. Seul devant le but, Dédé ne se fait pas prier pour planter son troisième but en trois journées. Le banc marseillais exulte. Les Valenciennois loupent une dernière fois l’immanquable par Nguette. L’OM ramasse sa première victoire 1 à 0 de la saison. Un succès qui n’est pas sans rappeler ceux si importants de l’année passée. Trois victoires lors des trois premiers matchs de l’année, ça fait également écho à de bons souvenirs du côté de la Canebière.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Marek Hamsik Niveau : National
Note : 7
Enfin ! Ça me manquait de gagner 1-0 au raccroc sur un coup de pied arrêté de Valbuena dans le dernier quart d'heure !

Et sinon Swann Borsellino est aussi rapide a poster que Adil Rami est lent à la course !
Une bonne victoire 1-0 qui nous rappelle aux bons souvenirs de l'an dernier!
T'enlèves Imbula et tu mets un Payet transparent ta l'OM de l'année dernière...
volontaire82 Niveau : Loisir
Bouh la bourde de N'koulou qui a failli couter cher à la 87ème, calamiteux son début de saison pour l'instant..
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 1
Un match bien, bien pourri mais encore une fois, la victoire est au bout ! 3 matchs 9 points. On profite du match nul de l'ASM. Et surtout, MERCI GIGNAC ! Dieu sait que je l'ai très souvent critiqué et ce n'est toujours pas mon joueur préféré mais quand il est décisif faut le dire. Vivement dimanche prochain.

Allez l'OM !
Que dire de ce match...
Gignac ne marque pas, on appelle ça une purge!

Et Gignac a beau marquer, il est insupportable à dézoner sans arrêt, il n'y a jamais de solutions dans l'axe pour l'OM! Ca vaut le coup d'avoir les 2 meilleurs passeurs du championnat si il n'y a personne devant!
Je reste sans voix devant ce maillot, immonde.

Je continue a me poser la question: Quel est le cheminement intellectuel ayant conduit a cette horreur ?
Lamine Turgut Niveau : CFA
Dans la série "les grands classiques du foot", aujourd'hui :

Derrière une grosse occase pour toi, fais gaffe à tes miches car c'est généralement là qui tu en prends un.

Genre c'est à la mode de faire son Fucking* puriste et de critiquer les maillots. Je trouve qu'il passe moi
ce maillot, y'a bien pire. Ne serait-ce que le maillot de VA aujourd'hui, sérieux on dirait des maillots de CFA2.
Dur paradoxe que ce Gignac. T'as qu'une envie c'est de le claquer tout le match, à dézoner comme de la merde pour rien et à foirer des trucs tout con, mais il va te foutre un pion salvateur. Du coup tu peux l'insulter mais pas trop, parce qu'il rapporte pas mal de points mine de rien. Salaud Dédé, salaud !
volontaire82 Niveau : Loisir
C'est vrai que niveau classe de maillot la serie A est quand même à des millions d'années lumière au dessus de la L1...
L'article dit tout, merci Swann.

Du côté de l'OM, maillot horrible, jeu collectif hyper pauvre.. Au lieu de nous parler de valeurs collectives depuis plus d'un an, un peu de jeu ça serait bien aussi. Au boulot Elie
Ca repart comme l'année dernière, ça avance mais ça fait pas rêver.

Côté Valenciennes, je suis super inquiet pour eux. A laisser partir tous les meilleurs joueurs à chaque fois (sans se gaver sur les transferts en plus), ça commence à se voir. L'équipe est beaucoup moins joueuse qu'avant et n'a en plus pas résolu les erreurs défensives individuelles, c'est chaud

Sensational touch Niveau : District
Critiqué souvent a juste titre pour sa lenteur, son poids, ses 2 premieres saisons a Marseille, son "dezonage" permanent.... le gigi il donne encore 3 points a l'om comme l'an dernier. Victoire 1/0 but de Gignac. Sans vouloir lui lustrer le chibre*, je lui tire mon chapeau.
Rien à foutre, 3 points...
metroland_13 Niveau : District
si personne n'avait dit que c'était un style denim, le maillot de l'om, tout le monde aurait trouvé le bleu nuit sobre et élégant. Bande de tocards.
Message posté par volontaire82
C'est vrai que niveau classe de maillot la serie A est quand même à des millions d'années lumière au dessus de la L1...


en même temps si t'aimes pas les maillots à rayures la serie A c'est pas si classe ^^
@ aekom: c'est pas faire son "fuckin* puriste" que de dire qu'un maillot imitation jean c'est cheap....

C'est quoi le prochain niveau, un dragon et des anagrammes chinois ? En mode marche de Villiers Sur Marne en 2002 ?

Apres ca va avec la prestation de l'OM, mais c'est pas une excuse.

Gignac est comme ca, il a toujours joue de cette facon, c'est chiant, mais c'est la mode chez les attaquants francais de dezoner ( Benz, Anelka...)
Message posté par volontaire82
Bouh la bourde de N'koulou qui a failli couter cher à la 87ème, calamiteux son début de saison pour l'instant..


Je dirais même plus depuis le milieu de la saison dernière. Il est tellement plus dedans que tout le monde a fait passé Lucas Mendes pour un super défenseur. Et bis repetita en ce début de saison avec les louanges sur Diawara. N'Koulou a un niveau si faiblard que son acolyte de la défense centrale passe pour une brute..
Vivement que ça revienne, il était quand même sympa à voir jouer
Note : 1
ça permet d'entamer l'apéro avec le sourire :)
Un mal pour un bien; ça commence déjà à me souley, la L1.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Arsenal s'est rassuré
0 42