En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée
  3. // Marseille/Lille (2-1)

L'OM passera les fêtes en leader

Ce dimanche, au Vélodrome, l'OM recevait le LOSC pour la dernière journée de championnat avant la trêve hivernale. Et dans une rencontre décisive pour garder leur fauteuil de leader, les Marseillais ne se sont pas foirés en s'imposant 2-1. De quoi passer les fêtes au chaud, tranquillement.

Modififié

OM - Lille
(2-1)

N. Roux (32' CSC), M. Batshuayi (69') pour Marseille , I. Gueye (60') pour Lille.


32e minute de jeu. Thauvin place délicatement son ballon sur le demi-cercle du poteau de corner. Le Marseillais s'élance et, comme souvent cette saison, il se rate. Encore. Son centre est faiblard, et le ballon peine à prendre son l'envol, c'est presque avec souffrance qu'il arrive au premier poteau. Un classique, pour Thauvin. Sauf que là, à cette 32e minute de jeu, Nolan Roux est également au premier poteau, et si le corner du Marseillais est très loin de la perfection, que dire de l'extérieur pied droit de l'attaquant lillois. Complètement raté, le dégagement de Roux se transforme en CSC. Comme en maths, moins et moins donnent plus : deux gestes ratés additionnés donnent lieu à un but. Et oui, les dieux du foot ont de l'humour, surtout en cette période de Noël. Un beau cadeau pour l'OM qui, cumulé au but de Batshuayi, permet à Marseille de rafler le titre honorifique de champion d'automne.

Thauvin trouve enfin Roux


Pressés d'être en vacances, et souhaitant conclure l'affaire le plus rapidement possible, les Marseillais ne font pas de détails en ce début de rencontre. Avec une possession de balle barcelonaise, les Phocéens étouffent littéralement leur adversaires, acculés dans leur propre camp. La domination est vraiment intense, et Gignac est à deux doigts de venir le confirmer, mais sa demi-volée ne trouve pas le cadre d'un Vincent Enyeama qui n'avait pourtant pas bougé. Titulaire en l'absence de Payet, écarté par Bielsa, Batshuayi régale dans ses prises de balle et son jeu tout en mouvement. Mais malgré ça, les Marseillais n'arrivent pas à trouver la solution dans un match qu'ils dominent pourtant de la tête et des épaules. Alors l'OM s'en remet à un coup du sort, et c'est sur un nouveau corner extrêmement mal tiré par Thauvin que Roux trompe son propre gardien en foirant son dégagement. Si le but n'est pas le plus beau de l'année, ça fait tout de même 1-0 pour Marseille, et c'est vraiment mérité au vu de la domination phocéenne.

Batshuayi en sauveur


Les Olympiens repartent sur les mêmes bases dès le début de ce second acte. Monopolisant encore le ballon, on sent que les locaux ont les cartes en main pour creuser l'écart. Pourtant, ce sont bien les Lillois qui se relancent dans cette partie grâce à Gueye. Bien décalé par Sidibé, le Lillois ne se pose pas de question et balance une chiche qui vient se loger dans le petit filet gauche de Mandanda. On joue la 60e et les compteurs sont remis à zéro. Alors que la victoire leur tendait les bras, tout est à refaire pour les hommes de Bielsa. Les Phocéens repartent donc au combat, avec un Batshuayi qui mène parfaitement les opérations. Intenable cet après-midi, le Belge fait la misère aux défenseurs lillois. Inévitablement, c'est lui qui enfile le costume de sauveur neuf minutes après l'égalisation lilloise. Sur un bon centre de Thauvin, le Belge contrôle dos au but, se remet sur son pied droit et vient nettoyer la lucarne d'un Enyeama impuissant. L'OM reprend logiquement les devants malgré une entrée difficile de Romao, qui aurait mérité le rouge pour un tacle au niveau du genou sur Gueye. Pour sa dernière sortie en 2014, le LOSC tente bien de revenir dans la partie, mais c'est trop tard, l'OM assure son succès et conforte ainsi sa place de leader. Cette année, les supporters marseillais n'auront pas eu à attendre le 25 pour ouvrir leur cadeau.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3