Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Rennes/OM (1-2)

L'OM ne rigole plus

Sans être impressionant, les Marseillais font tomber les Rennais pour la première fois de la saison chez eux. Les Parisiens sont sûrs d'avoir assez d'avance ?

Modififié
Rennes - Marseille : 1-2

Buts : Doumbia (15eme) pour Rennes. Apam (44eme csc) et Cheyrou (77eme) pour l'OM

97% de chances. C’est pour le pourcentage de chances selon Canal que Lucho Gonzalez a de quitter l’OM pour le FC Porto d’ici la fin du mercato mardi soir. Pas bête, Didier Deschamps décide donc de l’aligner. Oui, pas bête, parce qu'à chaque fois que l’Argentin était annoncé partant, il a réalisé de très bonnes prestations, comme contre Sochaux pour la première journée. Brandao chauffera le banc, tant pis, mais il faut mettre l’Argentin. Ca sera en 10, comme contre Paris ou Dortmund, Valbuena remplaçant André Ayew sur le côté gauche.

Mais contre Rennes, ça ne prend pas. Les Rennais sont vifs, jouent pas mal sur leur homme en feu à eux, Kembo-Ekoko, et Yann M’Vila montre vite à qui appartient le rond central. Marseille n’est cependant pas vraiment inquiet. Les Bretons jouent avec une pointe, Montano, pas vraiment un cador. N’Koulou le met sur l’éteignoir sans difficulté. Mais les choses changent au quart d’heure de jeu. Suite à un coup-franc dans la boîte repoussée par la défense phocéenne, Diarra file la balle à Lucho. El Commandante se la joue plutôt Costa Croisière avec une timide touche de balle aux trente mètres, plein axe. Doumbia déboule et montre que sa teinture est bien un hommage à Wesley Snipes. Il envoie une frappe « Demolition Man » qui finit dans le petit filet de Mandanda. Lucho a 98% de chances de signer à Porto.

Cheyrou libère l'OM


Dès lors, Marseille essaie de refaire surface mais n’y arrive pas. Amalfitano ne se libère pas d’un marquage plus que viril alors que Cheyrou ne peut pas, non plus, mener un pressing constant et efficace. Mais le maître à jouer de l’OM arrive néanmoins à orchestrer de belles actions avec un Valbuena très précis. Les visiteurs se procurent une belle occase mais Lucho, plein axe, ajuste trop mal pour tromper le jeune Diallo. Marseille refait néanmoins surface au meilleur moment, juste avant la mi-temps. Jusque-là, Rémy était inoffensif face à cette grosse défense bretonne. Là, il reçoit une balle sur le côté gauche, à l’entrée de la surface. Il crochète, s’ouvre l’angle de tir, et tente l’enroulé petit filet opposé. Apam contre de la tête, et, tout doucement, en tapant le poteau, le cuir passe la ligne. 1-1

Au retour des vestiaires, les Marseillais ne font pas les malins. Ils savent que tout n’est pas fait, qu’Erding par exemple n’est pas encore rentré en jeu. Alors Rémy refait la différence sur un côté. Il centre fort devant le but, Lucho fait le mec qui met une talonnade, mais ça ne marche pas. 99%, vous savez où. La rencontre s’équilibre alors, chaque équipe étant consciente des qualités de l’autre. Un nul, c’est pas si mal semble-t-on se dire surtout chez Antonetti, qui avait été plus offensif que Deschamps au départ. Mais Cheyrou sort du bois à douze minutes du terme. Bien servi par Valbuena, le numéro 7 lâche un boulet de canon que Diallo n’arrive pas à stopper. Là encore, la balle rentre lentement dans les bois. Le réalisme de l’OM a de quoi faire froid dans le dos à tous ses concurrents. Derrière, N’Koulou fait sa loi sous le regard bienveillant de l’arbitre dans la surface alors que Brandao aligne les contrôle de la main devant. Lucho sort même à dix minutes de la fin. Avec sûrement l’air de se dire qu’il vaut mieux s’assoir sur le banc plutôt que de partir directement pour le Portugal.


Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE