Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Konyaspor-Marseille (1-1)

L'OM joue à se faire peur

Au terme d'un match plus que poussif, l'OM parvient à arracher un match nul. Pas suffisant pour se qualifier, mais mieux que rien vu le contenu.

Modififié

Konyaspor 1-1 Marseille

Buts : Skubic (82e, sp) pour Konyaspor // Moké (93e, csc) pour l'OM

L'OM est au fond du gouffre. Réduits à dix depuis maintenant presque un quart d'heure, les Marseillais sont menés 1-0 à Konyaspor. À l'heure qu'il est, ils sont troisièmes de leur modeste groupe de Ligue Europa, et n'auront pas leur destin entre leurs mains lors de la dernière journée. Et c'est bien fait pour eux, tant cette rencontre contre Konyaspor, à l'image de tout leur parcours jusqu'à présent, ils ne l'ont pas du tout maîtrisée. Mais comme face à Bordeaux, sans talent, mais avec l'envie, Marseille a encore un dernier brin d'énergie pour sauver les meubles. Adil Rami balance un long ballon en profondeur à Clinton Njie. Kirintili sort n'importe comment, et le Camerounais peut centrer au hasard en retrait. Il n'y a aucun Marseillais, mais Moké est là pour le détourner au fin de ses propres filets. Marseille arrache le nul, et peut s'estimer heureux.

Marseille s'endort


Dès le début du match, Konyaspor et Marseille annoncent la couleur : ce match aura bien du mal à se décanter. D'entrée, les Turcs installent un faux rythme et endorment totalement des Marseillais déjà bien apathiques. La tactique de Konyaspor est simple : hypnotiser les Marseillais en cassant le rythme donc, et piquer de temps en temps avec une accélération soudaine pour surprendre. Résultat, en profitant du fait que les Marseillais sont bien trop éloignés les uns des autres, ils exploitent le moindre espace. Moryké Fofana le fait parfaitement en décochant une bonne frappe à l'entrée de la surface, qui passe juste à côté du poteau de Steve Mandanda.

Un mini-électrochoc pour l'Olympique de Marseille, qui resserre tout de suite ses lignes et réorganise son bloc. L'OM se rassure sans en faire trop en prenant le contrôle complet du ballon. Petit à petit, les Marseillais prennent le dessus et se montrent un minimum dangereux, notamment grâce aux prises de responsabilités des latéraux Jordan Amavi et Hiroki Sakai. Mais malheureusement pour les Phocéens, ça manque légèrement de précision pour faire mouche, et surtout d'agressivité à la réception des centres, notamment de la part de Valère Germain. Bon point cependant : Lucas Ocampos arrête enfin de râler, se remet dans le match, mais ne cadre pas sa tête au second poteau sur le centre de Thauvin.

Marseille s'en sort


Au retour des vestiaires, l'OM retombe clairement dans ses travers et se fait abîmer par Milošević et Skubic. Alors forcément, les Marseillais s'exposent au danger. Skubic, esseulé au second poteau, allume au-dessus, heureusement pour l'OM. Comme en première période, l'OM est secoué par cet avertissement et se remet dans le sens de la marche. En l'espace de dix minutes, l'OM se procure trois bonnes opportunités d'ouvrir le score. Mais Lucas Ocampos met trois plombes à frapper et se fait reprendre, tandis que Florian Thauvin bute sur un défenseur puis sur le gardien, avant d'enrouler du gauche juste au-dessus de la lucarne. L'OM accélère, mais ne parvient pas à inscrire ce but qui changerait toute la physionomie du match.

Et là, c'est le coup de massue. Il reste à peine dix minutes à jouer. L'OM se complaît depuis 80 minutes dans ce match fantôme. Mais Monsieur Karasev réveille tout le monde d'un long coup de sifflet. Jordan Amavi, arrivé en pleine vitesse, bouscule un attaquant turc dans sa surface et est sévèrement expulsé. Skubic transforme le penalty. Puni pour ne pas avoir su accélérer une seule fois en cinq matchs de Ligue Europa, l'OM est aux portes de l'élimination et n'a que ce qu'il mérite. Sauf que la bonne étoile des Marseillais est toujours là, et n'est pas près de les lâcher. Le long ballon de Rami, la sortie hasardeuse de Kirintili, le ballon en retrait de Njie, le but contre son camp de Moké. Marseille sauve tout juste sa tête après avoir failli sombrer.


Konyaspor (4-2-3-1) : Kirintili – Skubic, Moke Abro, Filipovic, Öztorun – Bourabia, Findikli (Çamdali, 58e) – Araz, Milošević, Fofana (Ezekiel, 80e) – Evouna (Şahiner, 69e)
Marseille (4-2-3-1) : Mandanda – Sakai, Rami, Rolando, Amavi – Zambo (Sarr, 84e), Gustavo – Thauvin (Njie, 69e), Sanson, Ocampos (Payet, 65e) – Germain


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 74 Hier à 14:14 La statue de Falcao 30 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
    À lire ensuite
    Super Mario qualifie Nice