1. //
  2. // PSG/OM (0-3)

L'OM inflige la peine capitale au PSG

Solide en première période, facile en seconde, Marseille a collé une danse au PSG (3-0) devant un Parc des Princes médusé. L'OM flirte désormais avec le podium et virtuellement avec la deuxième place du championnat.

Modififié
C'est officiel : le championnat est bien terminé pour le Paris-SG. Trop loin des places européennes mais à l'abri de la relégation (13 points d'avance sur la zone rouge), le club de la capitale n'avait plus guère que ce “classique” (arrêtons avec le Clasico, y en n'a qu'un et il est en Espagne !) à se mettre sous la dent. Ben voilà, c'est fait ! Et l'histoire s'est soldée par la plus grosse raclée parisienne face à Marseille au Parc des Princes (0-3). Mais il y a deux façons de voir les choses au-delà de l'ampleur du score : le PSG a sombré et c'est une forme de constante en 2010 (6 matches, 5 défaites et 1 nul) ; et puis l'autre qui oblige à reconnaître que la bande à Kombouaré n'a pas souvent été aussi entreprenante que durant la première période. Mais voilà, en 2010, l'OM se pose comme l'exact inverse avec cette quatrième victoire de rang. Un succès moins évident que le score ne donnerait à le penser. Mais c'est toute la force actuelle de l'équipe de Didier Deschamps que d'être capable de faire le dos rond sous la pression et de planter en peu d'occasions. Les ingrédients parfaits pour venir taquiner le podium (à un point de l'OL) et se poser en virtuel deuxième du championnat avec un match en retard en compteur.

Ben Arfa, quelle semaine !

Le Parc des Princes avait pris des allures de Paris plage pour la réception de l'OM. Du coup, on craignait un peu que sans les frangins Cantona pour coacher les deux équipes, la qualité de jeu rejoigne celle de la pelouse. Mais non. Très vite, les deux escouades proposèrent une intensité dans les duels mais aussi dans les intentions, notamment côté parisien. Mis en confiance par une première tentative signée Clément un poil à côté, le PSG, dans son 4-4-2 traditionnel, s'évertuait à presser haut et à jouer très vite en un minimum de touches de balle. Dans ce premier quart d'heure, Marseille, positionné lui en 4-3-3, ne trouvait ni Lucho ni Niang, pendant que Heinze s'attirait les vivas de son ancien public à chaque ballon touché. Mais en ce moment, côté phocéen, Ben Arfa transforme presque tout en or. Un long coup franc de Bonnart dans la boîte vers la déviation du crâne de Cheyrou direction Hatem aux seize mètres : contrôle du gauche, frappe du droit au ras du poteau d'Edel (15e, 0-1). Premier but en Ligue 1 cette saison pour l'ancien Lyonnais à l'occasion de son premier PSG-OM trois jours après son retour en Équipe de France et son but libérateur en Ligue Europa, bien vu l'artiste qui avait raison de déclarer peu avant ce rendez-vous : « Le Parc, c'est chez moi, c'est le stade où je me sens le mieux » .

[page]
Paris était un peu groggy mais très vite renouait avec ses intentions initiales, notamment avec quelques centres dangereux vers Hoarau, soit pour une remise, soit pour tenter le coup de boule gagnant mais sans pouvoir cadrer. On avait noté cependant l'incapacité de Mandanda à faire la loi dans sa surface. Une faiblesse toute proche de se payer comptant quand, sur un ballon en profondeur, le numéro 2 des Bleus était devancé par Erding à deux doigts de trouver le cadre à la sortie de son dribble (38e). En revanche, l'ancien Havrais reste un phénomène sur sa ligne à l'image de son double arrêt sur Hoarau puis Giuly (41e). Nonobstant ce manque de réussite, Paris affichait donc de belles dispositions devant mais restait terriblement fragile derrière. En vieux briscard, Heinze profitait de l'apathie générale, sur un coup-franc sensiblement voisin à celui du premier but, pour aller placer un coup de tronche imparable pour Edel mais pas pour son poteau gauche (45e). A la pause, Paris était encore en vie.

Makelele trop lucide pour déprimer

Au retour des vestiaires, Marseille revenait sur le pré avec Abriel à la place de Valbuena. Un changement profitable à Lucho, plus en phase avec l'ex-Lorientais, et bien aidé aussi par la baisse de régime parisienne dans le pressing. Plus libre, moins étouffé, le faux lent argentin commençait à distiller entre les lignes et à pointer le bout de son nez dans la zone de vérité comme sur cette petite louche vers Niang interceptée de justesse par Camara. Et quelques minutes plus tard, sur un centre de Heinze mal repoussé par Edel, Lucho, en expert du deuxième ballon, reprenait calmement dans le but déserté (55e, 0-2).


Déjà en perte de vitesse depuis la reprise, Paris coulait carrément après ce break. Le syndrome d'une équipe en plein doute, prompte à plonger face à quelque coup du sort. Désormais inexistants devant, toujours aussi bancal derrière, les partenaires de Claude Makelele confortaient leur capitaine dans sa décision d'en finir à la fin de saison avec cette galère capitale. Pour favoriser les contres, Deschamps sortait Ben Arfa pour Koné et ses jambes de feu. Et une minute plus tard, l'OM salait encore la note grâce à Cheyrou facile, trop facile pour éliminer dans la surface, après la déviation de Niang, et conclure comme à l'entraînement (71e, 0-3). Un calvaire pour le PSG dont le public ne sifflait même plus Heinze, trop occupé à demander la tête des dirigeants parisiens, à siffler ses joueurs ou même carrément à se barrer. Même le remuant Erding n'arrivait pas à sauver l'honneur, seul face à Mandanda (80eet 83e). Pour parachever la soirée bien dans le ton, Kezman le pestiféré effectuait son entrée à la place de Makelele, même pas déprimé par la tournure, un peu trop expérimenté et lucide pour espérer que son équipe de bras cassés fasse mieux. En face, les Phocéens n'étaient pas nécessairement euphoriques, assez expérimentés et lucides pour savoir que eux peuvent encore faire beaucoup mieux.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


L'OM gagne sur des bouts d'actions contre les coiffeurs parisiens, ils sont quand même assez loin de bordeaux, lille ou montpellier...Avec Sessegnon et sakho ça aurait tout de même été un peu plus équilibré...
Comment peut on faire ca a une equipe comme le PSG ? Comment des joueurs comme Apoula Edel aka le seul gardien qui pese 130 Kg ou Traoré l'imposture du football moderne , peuvent jouer dans un club comme Paris ?

J'ai honte , merci Kombouaré qui nous sort son coaching de merde habituel , merci colony capital bande de tocards continuer a coulé notre club
Qui décide de ce qui est un clasico ou pas??? chaque journaliste a son truc mais selon la fifa le premier clasico c'est america vs cruz azul, et il y en a quasiment un pour chaque grand pays de foot, boca/river, barca/real, psg/om...
Bon si on compare l'équipe actuelle du psg avec le real ou boca, forcément tout de suite ça sent un peu moins le clasico, là...
Malgré une grosse première mi-temps, le PSG a encore pris une valise au Parc. Sans faire mon Duga, le problème d'efficacité dans les deux surfaces est en train de plomber la saison de Paris, qui livre pourtant quelques bons matchs dans le jeu. Edel est une pine, ce n'est pas un scoop, mais la paire Erding-Hoarau, censée faire des merveilles, est une énorme déception.
il y a 4 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 57
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26
À lire ensuite
Les minots ont-ils grandi ?