1. //
  2. // 21e journée
  3. // Marseille/Montpellier

L’OM home-jacke Montpellier

Un but de Gignac au buzzer et une victoire à l’arrachée. L’OM s’impose 3 à 2 face à Montpellier au terme d’une rencontre globalement dominée par les Héraultais. Très fébriles en défense, les Phocéens s’en tirent très, très bien…

Modififié
0 29
Marseille - Montpellier: 3-2

Et pan ! Un coup de canon de Dédé Gignac fait exploser le Vélodrome. Auteur, comme la plupart de ses coéquipiers, d’une prestation exécrable en cette fin d’après-midi, APG vient, à la 91e minute et d’un gros plat du pied, d’offrir une victoire inespérée à l’Olympique de Marseille. En difficulté tout au long de la rencontre, les joueurs d’Élie Baup, malmenés par un Montpellier revanchard après sa demi-finale de Coupe de la Ligue perdue face à Rennes, ont décroché un succès crucial après le match nul de Lyon à Gerland face à Évian TG (0-0) hier soir. Victorieux pour la première fois en 2013, les Phocéens ne doivent pas s’emballer pour autant. Quand on voit les carences défensives affichées tout au long de la rencontre, on aurait même tendance à être inquiet.

Un but et puis rien…

Beaucoup trop de vent pour que le match se déroule normalement. Voilà le premier constat que l’on peut dresser alors même que les 22 acteurs n’ont pas foutu les pieds sur la pelouse. Lancé par un de ces engagements façon « conquête rugby » par Montpellier, le match ne tarde pas à s’emballer. Costauds au duel, les coéquipiers de Mathieu Valbuena n’entrent pas mal dans la partie. Emmenés par André Ayew et Joey Barton, les hommes de Baup ne tardent pas à se créer quelques occasions. C’est d’ailleurs l’Anglais qui est à l’origine de l’ouverture du score de son équipe. Auteur d’une jolie transversale pour Gignac, Barton hérite du ballon à l’entrée de la surface et envoie un centre millimétré pour André Ayew. En légère position de hors-jeu, le Ghanéen fait parler son jeu de tête et ouvre le score, tranquillement. On se dit logiquement que pour l’OM, numéro 1 sur le 1-0, l’affaire est dans le sac. Mais la faiblesse caractéristique du onze phocéen, celle que l’on a vu face à Mönchengladbach, par exemple, refait surface. On joue à peine la demi-heure de jeu que le match de l’OM est quasiment terminé.

Merci les Ayew

Quand il ne tombe pas, il est impressionnant. On ne parle pas de Mathieu Valbuena, mais de Rémy Cabella. Fouteur de pagaille dans la défense de l’OM, le Montpelliérain est partout et fait tout bien. Enfin ça, c’est quand il ne se prend pas de coup de coude de Barton dans le plexus ; un geste non sanctionné par un M. Jaffredo adepte de l’arbitrage « à l’anglaise » . Logiquement critiqué depuis le début de la saison, Herrera, lui, vient s’inscrire dans la lignée des nombreux attaquants moyens qui ont fait souffrir l’OM. Lancé dans la profondeur par Utaka, l’Argentin profite de l’entente pourrie entre Mendes et Nkoulou et de la lenteur de Mandanda pour égaliser tranquillement. La mi-temps passe par-là, mais n’a aucun effet sur la nullité de la charnière marseillaise du soir. Totalement méconnaissable, Nicolas N’koulou enchaîne les erreurs de placement et les duels perdus, tandis que Lucas Mendes, pourtant remplaçant de Souley Diawara – un mec qui n’a pas de pression, quoi – semble paniquer. C’est ce duo qui est encore responsable sur le deuxième but héraultais. Partis en contre, les hommes de Girard se retrouvent à sept contre cinq (!) et Cabella sert parfaitement Utaka dans l’axe. Aussi complices que Booba et Rohff, Nkoulou et Mendes regardent le Nigérian contrôler et marquer entre les jambes de Mandanda. On pense logiquement que l’OM va craquer.

Mais à défaut d’être belle, ou encore bonne, cette équipe de l’OM est besogneuse. L’illustration de ce côté battant est évidemment André Ayew. Toujours là quand il faut se retrousser les manches, le grand frère fait le boulot pour servir le petit frère, seul dans l’axe. Jordan, bien servi par son frère, égalise dans le but vide. Il reste dix minutes, le Vélodrome commence à y croire. La fin, on la connaît. Gignac s’est mêlé du destin et l’OM a pris trois points. Il paraît que c’est dans ce genre de victoire que l’on construit les succès. Pourquoi pas. Mais pour en voir d’autres, il faudra aussi se construire une défense.

par Swann Borsellino
Modifié

Note : -3
La physiologie de Gignac me fait penser à un sanglier, j'sais pas pourquoi
Marek Hamsik Niveau : National
Messi, Ronaldo, Iniesta, Pirlo... Rien à foutre, Dédé ballon d'or !
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Note : 4
Congré sa talonnade en tant que dernier défenseur, du grand art...
Note : 2
Encore merci a Daniel Congre pour sa talonnade
Note : 1
Hooooooooo la victoire bien dégueulasse!!!

Le drame c'est que c'est bon signe pour la fin de saison de l'OM ...
Note : -2
1er but entaché d'un hors jeu.. mais bon.. (d'ailleurs ils sont 2 joueurs)
2eme but : Mapou fait le fou au milieu, Jourdren trop court.. Deplagne aussi.
3eme but : Congre le maudit... 2eme cadeau !

1er but du MHSC : Mandanda qui se jette à la mer, Herrera le dribble et marque : tout le monde, il sera chaud bouillant, ca fait du bien de le voir comme ça.
2me but : suite au corner, énorme montée de Mtp, replacement pourri des marseillais, très belle passe de Cabella (tjrs aussi bon) et but Utaka.

Coup de coude NON puni : donc aucune expulsion de Barton (mais bon avec Ibra, ce ne sont pas le mm calibre que les joueurs Mapou Y Biwa et Belhanda qui eux, auraient pris un carton direct)

Pitau, Camara et Cabella qui ratent de grosses occasion.
La rentrée de Charbonnier, qui a été moins pressant que Herrera, a coincidé avec le repli des joueurs du MHSC qui se sont regroupés en défense et sortant en contre attaque.

Bref je suis carrémenent dégouté, pcq ça nous rappele les défaites contre ETG ou à Lorient, des matches qu'on n'aurait jms du perdre et qu'avec un peu de lucidité, de talent, d'abnégation, et d'envie, on aurait gagner (comme la saison dernière quoi ^^)
Note : 1
Et sinon barton comment?!
Le pirlo britannique du championnat français!
Mais c'est pas possible cette baraka de l'OM cette saison !
OK ils y vont avec le coeur mais en terme de qualité de jeu ils ne devraient même pas être dans la première moitié de tableau.
Ils se font dominer 3 matchs sur 4 et justement quand ils perdent, c'est quand ils dominent.
yeahhh !!!!
Note : 2
Message posté par Karim-
La physiologie de Gignac me fait penser à un sanglier, j'sais pas pourquoi


Tu voulais dire la physionomie?

En ce qui concerne le match, déçu par la charnière centrale. Comme le relève l'article, N'Koulou a fait un match merdique et c'est assez rare pour être remarque. Et ce foutu mistral qui vient pourrir le match...
Pas un mot sur Congré ? Ce joueur est une honte ! A ce niveau là c'est une faute professionnelle ce qu'il fait sur le troisième but.
Il nous fait perdre trop de point, et vue la tête qu'a fait Girard, en voyant sa vieille imitation d'un middlekick en position de dernier défenseur sans même regarder si un attaquant rodait dans le coin, perso j'aurais mis de la vaseline si j'étais lui.
Sinon Cabella énorme même s'il en fait parfois un peu trop. Le départ de Belhanda ne me fait même plus peur avec lui.
@fredo34 : euh perso, ca fait 6 mois que je n'ai plus du tout peur du départ de Belhanda, au contraire !!
Vu que qd il est là, Girard le fait jouer ds l'axe et Cabella sur le côté !
Dsl, mais à chaque fois qu'il a été là, on a perdu 2 matches sur 3..

On devrait calculer le nombres de pts qu'a perdu le MHSC à cause de Congre^^
congré il s'est pris pour Zlatan ou quoi à faire une aile de pigeon au 20 m...
Note : 1
Quel erreur de recrutement Congré!! Quand tu fais ce geste là à la 91ème alors que ça fait 2-2... On dirait que le mec en a vraiment rien à foutre avec une espece d'aile de pigeon à la con dans l'axe...
En plus, c'est pas sa première bourde, le nombre de points qu'il coûte à Montpellier!! Je comprends pas pourquoi Girard s'entête à le faire jouer.
Bon courage les montpelliérains!!!
Note : 1
ah tiens je viens de voir que mapou se barre à Newcastle, le 16 de premier league, ca va etre cadeau congré dans l'axe en attendant el kaoutari..

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
0 29