1. //
  2. // 32e journée
  3. // Sochaux/Marseille (1-1)

L'OM frôle la correctionnelle à Sochaux

Ridicules en première mi-temps à Sochaux et menés suite à un but de l'inévitable Sunzu, les joueurs de l'Olympique de Marseille ont sauvé leur peau à la 90e minute grâce à un but de Nicolas Nkoulou. Le fameux match nul qui n'arrange personne.

Modififié
8 23

Sochaux - OM
(1-1)
S. Sunzu (25') pour Sochaux , N. Nkoulou (90') pour Marseille.


Du caractère. De la grinta. Des couilles, quoi. En un mot comme en cent, c'est ce que les Marseillais veulent retrouver ce soir sur la pelouse de Bonal. « Il faut avoir le couteau entre les dents » , balancent-ils d'ailleurs à qui veut l'entendre avant le coup d'envoi. Manque de bol, les ouailles de José Anigo ont la dentition de Yannick Noah. À Sochaux comme trop souvent depuis le début de la saison, le couteau est vite tombé. Pire, Stoppila Sunzu l'a ramassé pour planter tranquillement l'OM en plein cœur. Mais si ce Marseille-là n'est qu'une mauvaise rockstar, un nom ronflant pour des concerts d'une heure et demie maximum, sans frissons ni interactions avec son public, la mauvaise deuxième mi-temps sochalienne a permis aux Phocéens d'éviter une nouvelle fois la défaite.

Le coup de boule de Sunzu

Tout l'Olympique de Marseille 2014 résumé en une seule action. On dispute la 25e minute d'un match alors dominé par Sochaux quand la patte gauche Sébastien Roudet balance un corner parfait. Laissé seul par un Rod Fanni créatif, père fondateur du marquage en slow motion, ce diable de Sunzu envoie un coup de boule parfait dans la lucarne de Steve Mandanda. Ni résignés, ni dégoûtés, les Phocéens trouvent presque ça normal. L'élève qui prend des coups tous les jours à l'école et qui ne dit rien. Ce ronronnement de médiocrité n'est pas uniquement défensif. Pressés haut par le bloc sochalien, les Marseillais cadrent leur première frappe à la 44e minute de jeu suite à une tentative vaine d'André Ayew, dans un angle impossible. Agacé par la prestation de ses joueurs, Albert Emon préfère s'en prendre à l'arbitre, mais ne rencontre pas plus de succès. Invité à rejoindre les tribunes, l'adjoint de José Anigo y voit Jordan Ayew mettre des taquets à Romao et le fragile Édouard Butin se claquer en bout de course au bout d'une demi-heure de jeu. Parce que ce ne serait pas drôle d'apprendre de ses erreurs, Dimitri Payet gâche l'ultime – presque la seule - occasion phocéenne du premier acte en dégainant une simulation absurde dans la surface en sortie de crochet.

L'OM sans idée

Si l'ancien Lillois prend un jaune logique, cela aurait pu être pire. Prêt à botter un corner en début de deuxième mi-temps, Mathieu Valbuena manque de se prendre une grosse peluche Betty Boop lancée des tribunes par un supporter. Le remplaçant de Betty Baup décide, lui, de sortir Rod Fanni pour Dja Djédjé. Un changement censé amener de l'impact offensif qui débouche rapidement sur quelques centres. Moins à l'aise qu'en première période, les Sochaliens plient sans rompre et peuvent compter sur un Yohann Pelé très rassurant, notamment dans les airs. Et quand l'ancien gardien du Mans n'est pas là, c'est Faussurier, sur sa ligne, qui se charge de détourner un coup de tête de Lucas Mendes. Émoussés par leur pressing du premier acte, les Doubistes subissent au retour des vestiaires, mais l'incapacité phocéenne à se créer des occasions épargne quelques sueurs froides à Hervé Renard. Un bon coup franc enroulé de Mathieu Valbuena mis à part, Yohann Pelé n'a jamais tremblé. Que ce soit une reprise de volée écrasée d'André Ayew, une patate de Thauvin, une caresse de Romao ou un drop improbable d'André-Pierre Gignac, rien n'y fait côté marseillais. Incapables de bien botter un coup de pied arrêté tout au long de la rencontre, les joueurs de l'OM attendent la 90e minute de jeu pour se montrer dangereux sur corner. Suite à un drôle de cafouillage et un nouveau renvoi d'un Sochalien sur sa ligne, Nkoulou surgit de nulle part et envoie une tête dans les filets d'un Pelé impuissant. Un 1-1 à l'arrachée sur la pelouse de Sochaux. Une certaine notion d'avoir des couilles.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RadamelFalcao Niveau : Loisir
J'ai hâte d'entendre le discours d'Anigo qui va faire passer ce match nul pour un exploit du petit club populaire face à l'ogre sochalien, un nul arraché avec les tripes et le coeur.

A l'image de Nkoulou qui célèbre son égalisation comme si il venait de gagner la Coupe du Monde
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 2
Tu le sens mieux que l'OM te déprime Swann?

AFFLIGEANT, pas de coeur, pas de couilles, pas d'âme...
Don't mess with Tonygoal Niveau : DHR
En 2 minutes de Arsenal-Man City j'ai déjà vu plus de football qu'en un Sochaux-Marseille entier
volontaire82 Niveau : Loisir
Lemina, c'est une blague ce joueur ?
freddy krueger Niveau : Loisir
Qui a vu le match et peut le résumer succintement svp?
jean pierre adams Niveau : DHR
ca fait chier pour Butin il se blesse tout le temps
La c'est definitivement fini pour l'om. Plus aucun espoir de quoi que ce soit pour la fin de saison. Je vois Reims, Toulouse et Bordeaux gagner. Ca risque d'etre compliqué en regardant le classement ce soir.
Note : 2
C'est quand qu'on tire la chasse?
C’était So Chaud pour l'OM.
Pas grave, l'OM a assuré le maintiens en Ligue 1
L'équipe va repartir l'année prochaine sur de nouvelles bases saines avec un entraineur de Renoms international.. Hein A-nigo?
J'ai été assez surpris de voir la banderole des South Winners prendre quasiment toute le place de l'espace visiteur, avec tout ce qu'on dit sur eux en ce moment je me pose des questions.
Est-ce qu'ils ont vraiment pris une place importante dans la vie du club ?

Pourtant j'ai toujours eu l'impression que les Ultras et les Yankees étaient des groupes bien plus importants que les winners (tant en nombre que par la capacité de se faire entendre)

Si quelqu'un peut me réponde je suis preneur !
anigolemagicien
Labrune Démission
Match sans âme ni saveur, Marseille sauvée par la présence défensive et offensive de sa charnière centrale qui n'a pas cessé d'y croire malgré le soporiphisme de la majeure partie de leur partenaire ...
Mandanda : pas de miracle à effectuer, quelques sorties aériennes et frappes de loin à maîtriser, une vigilance maintenue tout au long même si d'aucuns ne manqueront pas de lui imputer sa non sortie sur le but sochalien, alors qu'avec trois partenaires présents au premier poteau l'appel de Sunzu aurait du être mieux géré.
Fanny : pas de prise de risques offensifs et gestion défensive de son couloir droit, mais se fait dépasser très et trop facilement par l'appel de Sunzu sur le but qui marque sans opposition, le très logique et perspicace entraîneur lui signifiant la douche à la mi-temps au profit de Dja Djedje qui depuis son arrivée à Marseille montre si peu d'agressivité défensive et de rigueur, se contentant de s'imaginer allier droit réussissant un centre sur trois dans la moyenne de ses contrôles réussis ...
Morel : quelques imprécisions techniques compensées par Bcp de rigueur et de sérieux défensif, délivré plusieurs centres dangereux tout en calculant pas ses efforts jusqu'à la fin.
Mendes, N'Koulou : aucune occasion concédée à leur débit, dangereux sur chaque coup de pieds arrêtés de leur équipe avec une présence de l'argentin des le début récompensée par l'égalisation opportuniste de son partenaire en toute fin de rencontre.
Romao : en position de sentinelle, fidèle à lui même il fut dans le combat et dans le colmatage des brèches, n'a pas baisse les bras même si sa présence physique est plus laborieuse cette saison ce qui ne manque pas d'attirer l'attention sur sa difficulté d'orienter rapidement le jeu vers l'avant judicieusement.
Lemina : des difficultés à se positionner pour son retour dans l'équipe en tant que relayeur dans ce milieu à trois en début de rencontre, s'affirma petit à petit en montrant une constante présence physique et orientant simplement et proprement ses transmissions vers l'avant, Maître cappelo Anigo le sortit au moment ou il semblait pouvoir continuer à donner un peu de rythme au milieu marseillais ..Imbula le remplaça et se contenta de tenter très souvent la solution individuelle du dribble des sa moitié de terrain et de se replacer en lambinant, sans même esquiver une once d'envie de gêner la remontée adverse, merci monsieur je régle les problèmes grâce à mes supers pouvoirs, en mode olive et Tom je pars de ma surface et élimine l'équipe adverse tout seul comme un grand, par contre que les pouilleux s'abaissent à défendre bien sur ... Faudrait juste lui rappeler qu'il est milieu défensif ou relayeur, et comme modèle il peut penser à Matuidi, Verrati, Vidal ! Ah ? Il baille déjà alors ? Laissons le dormir Mr Imboulard alors '..
Ayew : au four et au moulin, à tente de jouer milieu offensif, récupérateur, capitaine, avant centre, ailier droit notamment, joue avec volonté et sans trop de clairvoyance, sans étincelle de jambes et traîne sa frappe de poussins depuis trop de saison ... Faut lui dire que les aprem Bracciliano se prélasse au soleil en tong
Valbuena : théoriquement milieu offensif droit, il a occupé ce poste sur le papier dans le vestiaire simplement, envie d'intervenir dans le cœur du jeu permanente pour au final beaucoup de déchets techniques, des inspirations limitées, sa volonté de défendre ne pouvant être remise en cause sauf dans le couloir de Marange .. Problème c'est théoriquement le poste et le rôle que DD lui confie en bleu, Maître Anigo lui a demande de venir écouter Rmc à l'heure de jeu au profit de l'altruiste Thauvin qui a enfin tire convenablement quelques coups de pieds ce qui est les seuls moments ou il se rappelle qu'il joue avec des partenaires amis, théoriquement complices et amis partenaires ...
Payet : à ouvert une paupière à la demi heure, quelques soubresauts de vie ici ou la, la sempiternelle spéciale crochet extérieur droit j'enroule, courrir après un adversaire le fatigue toujours autant, peut prier pour que DD ou ses potes aient eu des problèmes de réception de canalt
Gignac : moins de 20 ballons touchés, a ete depasse dans chaque duel, plus maladresse technique et ralerie arbitrales a la pelle, sur chaque centre à préfère vite sortir à l'opposé de la surface de peur de mettre de la présence et de lutter face aux mords de faim Sunzu et Carlao qui ont dévasté le dernier Mac do avant son arrivée, bouderie, plus je me tourne sur le but ça serait bête de peut être contrer le ballon de mon gros ventre et de déclencher une faim précoce
Article superbe une fois de plus.
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 1
@Landers75

Si je ne me trompe pas (je n'habite pas à Marseille en ce moment donc je suis ça d'un peu plus loin) les SW sont l'un si ce n'est le groupe le plus important en terme de nombre. Que quelqu'un me corrige si ce que je dis est faux, mais je crois que dans le virage Sud, ils sont plus nombreux que le commando ultra (genre 5000 contre 4500).

Il est vrai que les Yankees sont à peu près équivalents en terme de nombre et moi aussi j'ai été frappé par la prédominance de la banderole des winners. Mais je crois que l'explication la plus simple est qu'ils sont un groupe très médiatique et qu'ils aiment cela, quitte à en rajouter. Ce désir de médiatisation est tel que c'est l'un des seuls groupes à s'être déplacé au parc, tous les autres, y compris le CU ayant boycotté à cause du prix des places. Et je pense que leur attitude passe auprès des autres groupes parce qu'ils sont également très politique, pas au sens d'un engagement concret pour un parti mais dans tout ce qui concerne les coulisses et le relationnel.

Voilà, c'est vrai que si quelqu'un qui fréquente plus que moi ce milieu en ce moment peu préciser, je suis aussi preneur, étant donné que j'en suis éloigné actuellement.
philfrenhie Niveau : CFA
c'est triste pour le FCSM qui aurait merite la victoire, rien que pour rendre la course maintien encore plus interessante....ca va pas etre facile quand meme....
La phrase sur le marquage de Fanni est magnifique.
Les matchs comme ça, on en peut plus.. Les joueurs semblent résignés, aucune motivation, aucune dignité.. Honteux !
20thcentury Niveau : DHR
Depuis le changement de coach à Sochaux c'est un autre bilan quand même. Qui me sort une stat? Je regarde pas les matchs mais Hervé Renard il assure quand même! So foot en a parlé et j'ai loupé l'article ou pas du tout?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Heureusement il y a Rooney
8 23