1. //
  2. //
  3. // Marseille-Montpellier (2-2)

L'OM et Montpellier votent nul

Dans un match plus qu'animé, l'OM et Montpellier se séparent sur un nul qui n'arrange personne (2-2). Pas même les arbitres, coupables de deux erreurs en faveur d'Olympiens qui n'ont pas démérité.

Modififié
68 37

Olympique de Marseille 2-2 Montpellier HSC

Buts : Cabella (48e), Sarr (72e) pour les Phocéens // Ninga (32e, 56e) pour Montpellier

Être maître dans son bastion : tel est le mot d’ordre de ce dimanche de décembre bercé par le vent qui claque. Que ce soit dans les bureaux de votes, dans lesquels le FN va tenter d’asseoir sa montée, ou au Vélodrome, dans lequel l’OM souhaite emporter une victoire qui lui échappe depuis longtemps, l’agenda paraît bien chargé. Mais en attendant les pourcentages de la soirée, le dépouillement à Marseille a déjà livré son verdict. Et, l’OM qui a résisté à la campagne montpelliéraine, s’en sort plutôt bien. Grâce à un programme ambitieux, mais souvent balbutiant, les Olympiens ont réussi à revenir deux fois dans une partie qui avait pourtant vu la tête de liste héraultaise, Casimir Ninga, réussir deux percées dans les sondages. Une nouvelle preuve qu’entre les estimations à mi-parcours et le résultat final, l’écart est souvent majeur. Surtout lorsque les votes sont trafiqués.

Boudebouz et la percée centriste


À l’entame de la rencontre, l’OM reste en effet sur une stat terrible. 2 victoires en 8 rencontres à domicile, soit un handicap certain pour espérer rallier durablement la première partie du tableau. Heureusement, l’OM peut compter sur ses dernières performances, 7 points sur 9, pour se rassurer et tenter de rehausser son ratio au Vélodrome. Une tâche que les Olympiens se doivent d’effectuer sans leur ovni Lassana Diarra, ou Romain Alessandrini, touché au pied. Pourtant, l’entame de la rencontre est encourageante face au 4-5-1 mis en place par Courbis. L’OM tient le ballon, s’appuie sur les remontées de balles de Cabella et la qualité de passe certaine de Barrada. D’ailleurs, le milieu marseillais est le premier à profiter d’une approximation héraultaise, et lance rapidement Batshuayi dans la profondeur. Pique et croque pour le Belge, qui loupe un duel facile et laisse Montpellier s’en tirer à moindres frais. Malgré ce raté, l’OM poursuit sa domination, mais se fait finalement peu tranchant, à l’image de cette reprise de Barrada, trop axiale pour déstabiliser Pionnier. Alors, les boys de Courbis vont en profiter. Lâché par les milieux, Boudebouz adresse une merveille de passe à Casimir Ninga, qui transforme pour placer les shorts orange devant. Contre le cours du jeu certes, mais avec la façon.

Bourrage des urnes


Faut-il y voir un symbole des travers marseillais ? Sans doute. Car à la reprise, l’OM semble quelque peu sonné par cet avantage contraire. Pire, à une demi-heure du terme, les Olympiens voient leur plus gros point faible, un certain Karim Rekik, se fendre d’une boulette dont il a le secret. Un ballon qui file en corner, pas d’adversaires derrière, et le Hollandais badant se jette pour offrir une balle de but à Ninga qui réalise le doublé. Du réalisme héraultais, des erreurs individuelles : le tableau est complet. Ou presque. Car l’OM va ajouter un élément supplémentaire à sa panoplie du jour : l’arbitrage. Avant l’erreur de Karim, Cabella avait en effet profité d’un beau cafouillage, puis de sa main pour ensuite trouver les filets de Pionnier. Une main difficile à siffler cela dit. Une aubaine suivie d’un deuxième drame pour les Montpelliérains, floués à un quart d’heure du terme. Sur un débordement de la fusée Nkoudou, le ballon franchit clairement la ligne de six mètres sans qu’aucun drapeau ne se lève. Du coup, le centre de GKN trouve Bouna Sarr qui, d’une reprise de volée, valide le vol marseillais de la journée. Alors, dans la lignée des hommes en jaune, c’est à dire en faisant n’importe quoi, les deux équipes continuent de s’écharper à coups de longs ballons, de courses maladroites, et d’espaces mal gérés. Mais plus rien n'y fera pour l’OM, tombé sur un bon Pionnier, ni Montpellier, trop maladroit en contre-attaque. Un final presque décevant dans cette élection pour la victoire, qui aura vu les officiels bourrer les urnes pour permettre à l’OM de sauver la face.


Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Si on parle d'arbitrage, autant aller jusqu'au bout, et préciser que le deuxième but de Montpellier vient d'un corner qui n'aurait pas dû exister.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Un match qui est passé à la vitesse d'une tortue dysentérique.Il faut vraiment s'appeler Troyes,Bastia ou Lille époque Renard pour perdre contre Marseille.Cette semaine,Rennes devait bénéficier d'au moins un penalty,signe qu'il est aisé de s'incruster dans cette défense de l'OM.

Il n'est pas dans mes habitudes de critiquer l'arbitrage,mais le trio a fait un mauvais match.Penalty visible et zappé,ballon de l'égalisation sorti de façon flagrante.Et ces guignols de diffuseurs qui font croire qu'il y avait besoin de 10 000 révélateurs pour prouver qu'elle était sortie.

Je suis plus indulgent sur Montpellier qui n'était pas censé prendre les initiatives.Mais ça reste un match très médiocre.
Karim rekik exceptionnel sur le 2nd but tout comme nkoulou qui couvre le hors jeux d' 1 bon metre sur cette meme action
@cherif : ou st etienne, ou Nantes
Ninga, mais quelle machine ! Quelle puissance ! Le mec a l'interview d'après-match on a l'impression qu'il a pas transpiré alors qu'il vient d'enchaîner 8 matches à cavaler 90 minutes dont 3 en semaines et deux matches obscurs en sélection du tchad ! En tout cas quelle bonne surprise, dire qu'on l'a payé 70.000€ !

Et j'aimerai parler de Boudebouz. Ok il a beaucoup de déchet, ok il est jamais à fond (il a aucun physique), ok il donne parfois l'impression de jouer facile. Mais à chaque match c'est toujours quelques galettes distribuées ça et la et des dribbles élégants (sans parler de ses CPA qui sont excellemment bien tiré 9 fois sur 10). J'ai la très nette impression que si il était sud-américain on entendrait bien plus de spécialistes connaisseurs se toucher sur lui... la c'est "le dribbleur de quartier qui choisit ses matches". J'avais un peu cette image de lui quand il a signé ici, mais il m'a fait mentir.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par gazole
@cherif : ou st etienne, ou Nantes


Oui c'est ça,fait semblant de ne pas comprendre.
Le gaz à un Bon coup à jouer la semaine prochaine au velodrome
Youri Zidane Niveau : DHR
Cheric tu ma l'air nerveux aujourd'hui
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je le suis depuis ma naissance.
Eh beh la roue commence à tourner concernant l'arbitrage, de bon augure pour la seconde partie de saison !
Plus sérieusement, les gars faut rester optimiste. De toute manière cette contre performance je la sentais venir pcq Montpellier joue parfaitement le contre et puis c'est au Vélodrome.

Bref dimanche pro je pense sincèrement qu'on va revenir à égalité de points de Lyon (qui va a Paris) et Monaco fera nul ou défaite contre Saint-Etienne. Bref on sera dans la course, c'est indéniable.

Ensuite y a le match de Bordeaux ou on a largement les moyens de prendre les 3pts, on verra comment ça se passe. Caen commence à relâcher donc je ne m'occupe pas d'eux. Par contre Angers me fait doucement peur, j'espère qu'ils vont vite vite baisser de niveau pcq dans le sprint final tout peut arriver.

Bref, tout ça pour dire que d'ici la trêve, on sera avec Angers, Saint-Etienne, Lyon, Monaco (Nice a des matchs compliqués) dans la course au podium. Si on recrute des keys players (un relayeur, un 9, un ailier droit et un DC ssi Nico s'en va), je pense sincèrement que ça sera pour nous la 2nde place.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Ce ne sont pas les marseillais qui se plaignaient de l'arbitrage en début d'année ? comme quoi faire arrêter de la jouer parano, ça finit toujours par tourner et depuis quelques matchs l'arbitrage est plutôt avantageux pour les marseillais
cHris wAddle Niveau : CFA2
Message posté par Eden95
Plus sérieusement, les gars faut rester optimiste. De toute manière cette contre performance je la sentais venir pcq Montpellier joue parfaitement le contre et puis c'est au Vélodrome.

Bref dimanche pro je pense sincèrement qu'on va revenir à égalité de points de Lyon (qui va a Paris) et Monaco fera nul ou défaite contre Saint-Etienne. Bref on sera dans la course, c'est indéniable.

Ensuite y a le match de Bordeaux ou on a largement les moyens de prendre les 3pts, on verra comment ça se passe. Caen commence à relâcher donc je ne m'occupe pas d'eux. Par contre Angers me fait doucement peur, j'espère qu'ils vont vite vite baisser de niveau pcq dans le sprint final tout peut arriver.

Bref, tout ça pour dire que d'ici la trêve, on sera avec Angers, Saint-Etienne, Lyon, Monaco (Nice a des matchs compliqués) dans la course au podium. Si on recrute des keys players (un relayeur, un 9, un ailier droit et un DC ssi Nico s'en va), je pense sincèrement que ça sera pour nous la 2nde place.


Si on recrute un 9 pour suppléer Michy, ça sera déjà pas mal et si au passage on pouvait se débarasser d'Ocampos je dirai pas non! Pour le reste, je suis plutôt d'accord avec toi. Je pense qu'à la trève tout le monde sera dans un mouchoir de poche, et tout va se jouer en 2ème partie de saison. Après perso, l'équipe me paraît trop inconstante pour accrocher le podium, mais devrait terminer dans les 5!
C'est clair, Ocampos je le vend de suite. Mais y a un ménage à faire dans l'effectif (meme si je trouve que cette année y a moins de joueurs qui servent à rien que les années précédentes). Faut se séparer d'un DC, donc soit prêt de Sparagna, soit vente de Rolando (qui garde une belle cote sur le marché il me semble). Vente de Barrada si Belhanda arrive en POA. Vente de Romao si offre à 2M. Et donc départ d'Ocampos. Après si il reste des tunes après tout les achats, tu prends un DC qui prépare le départ de Nico en Juin, sachant qu'un DC ça compte pas forcément cher, faut surtout trouver la perle rare.
L'équipe ressemblerait alors à ça :
Mandanda
Manquillo (DDD) N'Koulou (Rolando ou Sparagna) recrue ? (Rekik) Mendy (Manquillo)
Lass (Romao ou Isla) Recrue ? (Lucas Silva)
Recrue ? (Sarr) Cabella (Belhanda) Gk ou Aless
Batshuayi (recrue?)

Avec ça tu finis second les deux doigts dans le cul de Margarita.
Youri Zidane Niveau : DHR
Perso je ne suis pas trop MILF Blond russian anal.
cHris wAddle Niveau : CFA2
Message posté par Eden95
C'est clair, Ocampos je le vend de suite. Mais y a un ménage à faire dans l'effectif (meme si je trouve que cette année y a moins de joueurs qui servent à rien que les années précédentes). Faut se séparer d'un DC, donc soit prêt de Sparagna, soit vente de Rolando (qui garde une belle cote sur le marché il me semble). Vente de Barrada si Belhanda arrive en POA. Vente de Romao si offre à 2M. Et donc départ d'Ocampos. Après si il reste des tunes après tout les achats, tu prends un DC qui prépare le départ de Nico en Juin, sachant qu'un DC ça compte pas forcément cher, faut surtout trouver la perle rare.
L'équipe ressemblerait alors à ça :
Mandanda
Manquillo (DDD) N'Koulou (Rolando ou Sparagna) recrue ? (Rekik) Mendy (Manquillo)
Lass (Romao ou Isla) Recrue ? (Lucas Silva)
Recrue ? (Sarr) Cabella (Belhanda) Gk ou Aless
Batshuayi (recrue?)

Avec ça tu finis second les deux doigts dans le cul de Margarita.


Ouais... Labrune a déjà joué à Foot Manager cet été et on voit ce que ça donne! Je ne pense pas que la tendance soit à un chamboulement massif de l'effectif au moment où l'équipe commence à peine à avoir des repères et à progresser. De toute façon, on n'a pas de thunes donc un 9 ça sera déjà très bien!
Je te parle pas chamboulement d'effectif puisque tu gardes la même colonne vertébrale. Il manque juste 2,3 ajouts qui pour moi te font passer l'équipe dans une toute autre dimension. Et c'est facile de critiquer Labrune mais putain en terme de qualité de recrue par rapport au budget alloué transfert il encule à sec tout les présidents de ligue 1. Rolando, De Ceglie sont venus pour etre des doublures. Et Rolando on l'a payé 1,5M, et De Ceglie on paye que 40% de son salaire donc facile de critiquer. Ah oui Ocampos et Rekik, choix de Bielsa.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Si Labrune est un génie des transferts alors....
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Sur le pénalty non sifflé pour Montpellier au début du match, il faut préciser que Martin est hors-jeu donc pas de quoi crier au scandale. Et le second but de Montpellier fait suite à un corner qui n'aurait pas du être attribué ce qui compense largement le second but marseillais. Donc mauvais arbitrage oui, comme souvent en ligue 1 mais qui ne pénalise aucune des deux équipes.

Il faut surtout retenir les largesses défensives marseillaises et le manque d'intelligence dans les choix lors des moments clés. Ça joue pas trop mal pour sortir la balle, gagner du terrain, mais à l'approche de la surface adverse, les attaquants olympiens font souvent n'importe quoi alors que ce match doit être gagné au vu du rapport de force et surtout de la production des deux équipes. Montpellier n'a quasiment pas essayé de jouer, malheureusement. C'est difficile pour Marseille qui est en manque de confiance flagrant (le raté de Michy au début de match) mais qui fait office de grosse équipe du championnat avec l'envie d'avoir la possession et des latéraux qui jouent haut. Les équipes les attendent dans leur camp et joue les contres à fond. Peut-être qu'il faut changer de charnière ou alors patienter jusqu'à ce qu'ils s'habituent à ce style de jeu. J'ai envie de croire à Rekik, mais ma patience commence à s'effriter légèrement.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
68 37