L'OM en piste

Après les victoires de Saint-Etienne, Monaco, Valenciennes et Montpellier hier soir, Marseille, Lyon, Paris et les autres tenteront ce soir de rejoindre les quarts...

0 6
Mercredi 27 octobre

Guingamp/Marseille


Le dernier finaliste de la Coupe de France face au récent champion de Ligue 1. Ça sent la grosse affiche mais ça n'en n'a que l'odeur. Guingamp galère en National après une saison plus que pourrie gâchée par les mauvaises relations Zvunka-Gravelaine. Du coup, Jocelyn Gourvennec a repris le flambeau et Lionel Mathis le brassard. Didier Deschamps va pour sa part se déplacer dans le but de se qualifier. Il pourrait faire sortir Fabrice Abriel ou Julien Rodriguez de la cave. Non, on déconne pour Rodriguez.

Lille/Caen


Deux défaites consécutives en Ligue 1 pour les Lillois, ça commence à devenir irritant pour Rudi Garcia. Les Coupes, qu'elles soient nationales ou européennes, offrent un grand bol d'air à Mavuba and co. Les Dogues se verraient bien remporter un petit trophée pour couronner l'une des meilleures générations lilloises. Mais le Caen de Franck Dumas ne tourne pas trop mal cette année. Les Normands emmerdent leur adversaire à chaque match et El-Arabi n'arrête pas de claquer. Ça sent le match qui se termine avec des pénos.

Auxerre/Bastia


Pour les nostalgiques des années 1990. Auxerre joue mieux lorsque l'équipe est dos au mur. En témoigne son succès au Parc des Princes avec une attaque Quercia-Contout. Jean Fernandez parle désormais de maintien et les joueurs adhèrent plus facilement au discours à la bourguignonne. Quant à Bastia, il cartonne en National sous la houlette de Frédéric Hantz. Les Corses alignent les roustes et restent sur une victoire probante face à un club de Ligue 1 (2-0 à Sochaux). « La Coupe de la Ligue est un laboratoire pour développer nos thèmes de jeu » disait Hantz sur notre site. On s'attend donc à un 3-2-1-1-4 à l'Abbé-Deschamps.

Lyon/Paris


Malheur au vaincu. Y a le feu dans la maison lyonnaise suite au vilain papier de Duluc dans L'Equipe. Aulas a fait du Aulas pour éteindre l'incendie. Mais c'est bien Claude Puel qui pourrait se retrouver cramé. Si l'OL s'incline, sûr que le rugueux technicien ira faire ses valises en fin de semaine. Antoine Kombouaré pourrait bien être dans la même situation d'ici à quelque temps. La traditionnelle crise de novembre du PSG ne va pas tarder à pointer son nez. A moins d'un match référence en terre rhodanienne. On en salive d'avance.

Romain Poujaud

A lire : Les résultats d'hier

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Bordeaux en meforme: 6 derniers matchs: 4 victoires, 1 nul, 1 defaite.
L'En Avant galere en National: juste deuxieme derriere Bastia autre relegue et un point devant le 4 eme mais un match en moins.

Ca commence a devenir lourd les commentaires a l'emporte piece sans meme maitriser son sujet.
Ari Gold +1 pour ton commentaire /
+ 10 000 pour ton sobriquet. Boom !
Le pire c'est que certains s'étonnent des critiques nombreuses à l'encontre des articles en criant au complot ou à l'acharnement, faites juste votre boulot convenablement ou changer de crémerie merde!
Non mais après faut apprendre à lire aussi... Dire que Guingamp galère veut pas dire qu'ils y arrivent pas, c'est juste que pour un récent finaliste de coupe, oui, c'est la galère d'être en national.

"galérer, verbe intransitif
Sens Être dans une situation pénible et précaire "

Après si pour vous être en national est une situation enviable...

Et j'ai pas vu où on parlait de Bordeaux dans cet article, on peut m'éclairer ?
tootof, Tu ne sembles pas vraiment maitriser ton sujet, pas plus que les journalistes de SoFoot d'ailleurs ...
Guingamp n'est pas "Le dernier finaliste de la Coupe de France" (dixit Romain Poujaud) mais c'est l'avant-dernier vainqueur.
Faut-il rappeler que Guingamp ne s'est pas contenté d'être finaliste de la Coupe de France. Mais il l'a gagné le 9 mai 2009 contre Rennes (le 1er club de ligue 2 a réaliser cet exploit depuis 50 ans)
Guingamp ne "galère" pas cette année. Le club carbure bien en National. Et pour arriver en 8ème de CDL, l'équipe a sortit 2 clubs de L2 et un de L1 (Grenoble, Evian T.G. et Rennes, excusez du peu...)

PS: L' OM , on les torpille ! :)
"Récent finaliste" et "Avant dernier vainqueur", c'est pas incompatible, je vois pas comment on peut gagner sans être finaliste.

Et je maintiens, être en national c'est se "galérer en national", ça veut pas dire "ne pas réussir à s'en sortir". T'as lu la définition que j'ai mis au dessus ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
WBA, tonnerre de Brest !
0 6