En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lille/OM (1-3)

L'OM en futur champion ?

Et si l'OM venait de mettre KO la Ligue 1 ce soir ? Outre sa désormais deuxième place au classement, Marseille a envoyé un signal fort à ses concurrents directs en allant gagner à Lille : même médiocres par intermittence, les Phocéens parviennent à vaincre nettement. Comme la saison passée...

Modififié
Qu'est-ce que nom de Dieu Didier Deschamps a-t-il pu bien dire à ses crétins de joueurs à la mi-temps ? Une bonne gueulante sur ces fainéants amorphes, indignes de porter le maillot marseillais ? Une colère froide sans hausser la voix ? On n'en sait rien mais la façon dont ses fils indignes en première période sont revenus sur la pelouse en héritiers conquérants a dû peser lourd. Très lourd... A ce propos, quels sont les mots que Claude Puel a trouvés (ou plutôt n'a pas trouvés) pour bouger ses Gones après leur première mi-temps scandaleuse contre Arles-Avignon ? Poser la question, c'est déjà y répondre... Lyon a juste égalisé et finit avec un 1-1 honteux quand les Phocéens, menés eux aussi 1-0 à la pause, sont revenus pour vaincre 3-1 au Stadium Lille Métropole.

Retour sur ce Lille-OM... Une première mi-temps dominée de la tête et des épaules par des Dogues mordants avec sur les côtés un Hazard intenable à gauche, un Gervinho roi de la profondeur et un Cabaye impérial à la baguette. L'OM est à la rue, méconnaissable, « dégueulasse » ! Lucho est absent, alors c'est le jeune Ayew qui tente d'organiser ce bordel paresseux qu'est l'OM. Mais ses épaules sont trop frêles : l'OM coule au milieu et recule partout. Kaboré n'existe pas en N° 6, Rémy s'est fait bouffer par Béria, Gignac en fait des tonnes à 15 touches de balle, Mbia fait à la fois bonne garde par moments mais commet pas mal d'irrégularités (carton jaune stupide à la 36ème), Heinze ne monte pas, s'énerve et perd des ballons. Seul Valbuena sauve l'honneur parce qu'il a la foi et qu'il y croit : c'est lui qui essaye de faire survivre l'OM par ses dribbles, ses accélérations et ses balles en profondeur ou sur les côtés. Valbuena, leader !... Honte à Lucho et aux autres. Même si Diawara assure a minima.

Heureusement aussi, Mandanda est bien là et stoppe tout ce qu'il peut. Mais il ne peut empêcher le but lillois initié et conclu par un Cabaye hyper percutant qui reprend un ballon mal renvoyé aux 10 mètres sur un centre vicelard de la droite signé Hazard (26ème). Marseille va mourir, c'est sûr. A l'image de cette longue séquence interminable de deux minutes où les Lillois contrôlent la balle dans les 30 derniers mètres phocéens : transversales, remises, une-deux, déviations, appels, contre-appels : du Barça nordiste. Un toro pour le fun, comme ça, pendant deux longues minutes ! On jouait là la 41ème minute et Marseille venait de perdre son titre... Pour faire bonne mesure, Rami expédiait un missile sur coup-franc que Mandanda écartait miraculeusement (44ème)...

« Miraculeusement » ... Vois avez dit « miracle » ? En deuxième mi-temps, donc, un OM métamorphosé. Pas tout de suite puisque c'est Lille qui contrôle encore la situation. Et puis Gignac allume la première mèche d'un tir puissant à l'angle droit des 16 mètres, suite à une jolie combinaison à trois : arrêt difficile de Landreau (49ème). La minute d'après, toujours Gignac, ce coup-ci côté gauche qui arme une frappe là encore repoussée difficilement par Landreau : ça brûle... A la 53ème, suite à une contre-attaque d'un raid ultra dangereux de Gervinho, le ballon parvient à Valbuena dans l'axe à 40 mètres des buts lillois : le minot fonce, fonce, fonce, les Dogues reculent, reculent, reculent... A 25 mètres, il décale sur sa droite à Rémy lancé au coin des 16 mètres : un missile arrache la lucarne de Landreau et perfore ses filets ! Égalisation atomique : 1-1. L'OM a bouffé du vaudou et désherbe la prairie du Nord : Lille n'y est plus. Lucho, quasi invisible, double la mise d'une frappe contrée par Mavuba aux 20 mètres : 2-1 à la 71ème... Là, l'OM gère comme il le faisait la saison dernière, quand il se contentait du 2-1 et des trois points. Gignac tente encore sur une belle frappe, mais Landreau repousse (79ème). C'est Rémy qui clôt le sacrifice en achevant à la carotide des pauvres lillois perdus en damnation : une tête à peine puissante sur un corner banal de Cheyrou (84ème) : 3-1 chez un concurrent direct pour le titre. Tout est dit, tout est plié...


Conclusion : que vaut Lille ? Pas mal mais insuffisant sur la distance. Manque de souffle, comme à Gerland (même punition, 1-3). Que vaut Marseille ? Sur la première mi-temps cet OM ne sera jamais champion. Sur la deuxième, l'OM est déjà sacré... Une force brute, un peu mystérieuse qui écrase et terrifie. En fait, toujours le même constat : depuis quatre saisons (en comptant l'actuelle, 2010-2011), Marseille demeure la meilleure équipe du championnat de France. La plus forte offensivement, celle qui propose du jeu et va de l'avant. Question Coupes d'Europe, là, c'est Lyon. Et de très loin : l'OL est unique. Ceci dit... Il ne tient qu'aux Marseillais de faire leur retard sur le Aulas FC en allant gagner à Moscou, contre le Spartak. Si possible en jouant comme en seconde mi-temps contre Lille, ce soir. Parce que si c'est pour reproduire l'horreur de jeu de la première période immonde, mieux vaut déjà se préparer à l'Europa League... Un dernier mot : Loïc Rémy est grand.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17 mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
Ce qu'il faut retenir