1. //
  2. // 5e journée
  3. // Nancy/Marseille (0-1)

L'OM en cinquième vitesse

Victorieux 1 à 0 sur la pelouse de Marcel-Picot, les joueurs de l’Olympique de Marseille s’offrent un cinquième succès en autant de rencontres. Une victoire logique acquise suite à une première période de haut vol et malgré une fin de match compliquée.

Modififié
0 14
Nancy/Marseille : 0-1
But: Jordan Ayew


TF1 avait beau diffuser le délicieux Mais où est donc passée la septième compagnie?, on a longtemps cru que le grand classique était diffusé sur une chaîne cryptée. À voir leurs interminables vagues offensives échouer sur la digue nancéienne, les Marseillais ont longtemps cru que cette soirée de septembre serait une nouvelle illustration de l’adage « dominer n’est pas gagner » . Mais après une première mi-temps impressionnante de maîtrise et d’activité, les Phocéens ont finalement trouvé la faille. Comme un symbole, c’est un Jordan Ayew transfiguré qui a mené les siens vers une cinquième victoire en cinq rencontres. Une première dans l’histoire du club. Très intéressant, l’Olympique de Marseille reprend sa première place de Ligue 1 au nez et à la barbe de Lyon, avant de se poser dans le canapé pour regarder la première journée de Ligue des champions.

Domination sans partage

Soyons honnêtes : on s’est longtemps demandé si Nancy était nul. Soyons sérieux : c’est un peu le cas. Mais la stérilité offensive accablante des ouailles de Jean Fernandez ne doit en aucun cas remettre en cause cette première mi-temps marseillaise aux sérieuses allures de récital. Plus souvent efficaces que vraiment séduisants depuis le début de la saison, les joueurs d’Élie Baup ont pris le contre-pied de ce qu’ils ont montré pendant quatre journées. Un jeu léché et simple pratiqué sur la pelouse de Marcel Picot, le tout orchestré par un Mathieu Valbuena étrangement seul et drôlement efficace. À droite, à gauche, l’OM utilise les couloirs, et les occasions, quasiment toutes les mêmes, se multiplient.

Qu’ils partent de Morel à gauche, ou de Jordan Ayew ou Charles Kaboré à droite, les ballons arrivent systématiquement dans la boîte. Mais ni André Ayew, contré sur sa ligne par Muratori, ni Gignac, à cinq reprises (!), ne parviennent à tromper un Ndy Assembé impérial. Toujours aussi affuté, le meilleur buteur de l’OM a multiplié les tentatives et a enchaîné les jolis gestes (contrôle orienté, râteau…), sans scorer pour autant. Totalement éteints, les Nancéiens ne chopent leur première occasion qu’à la 44e minute suite à une tête non cadrée de Bakar… Seul au monde au milieu du terrain, Yohan Mollo a de quoi déprimer. Nancy rentre au vestiaire miraculé. L’OM peut s’en vouloir.

Un but puis rien

Pas emmerdé, Jean Fernandez dégaine deux changements à la pause. Mangani et Louis entrent en jeu, quelques minutes seulement avant qu’Haïdara, mal retombé après un duel aérien avec Ayew, ne quitte les siens sur civière. Troisième joueur lorrain à entrer en jeu, Jordan Lotiès ne tarde pas à se distinguer. Totalement à la rue sur son côté droit, il laisse un espace béant à André Ayew qui, lancé par Morel, ne tarde pas à s’engouffrer. On joue la 53e minute et André centre pour son frère Jordan qui, lancé dans la surface, dégaine un coup de crête magistral qui laisse Ndy Assembé impuissant. L’OM est récompensé, Jordan Ayew aussi. Lui qui, si souvent critiqué, a montré ce soir, tant dans le replacement que la créativité, qu’il pouvait apporter beaucoup aux siens.

Bizarrement, cette ouverture du score marque la fin du règne de l’OM intouchable. Plus brouillons, les gars d’Élie Baup laissent la porte ouverte aux petites offensives nancéiennes. Puygrenier, légèrement hors-jeu sur un coup franc de Mollo, aurait d’ailleurs pu égaliser sans un Mandanda impérial. Gignac, lui, ne passe pas la plus belle soirée de sa saison. Parfaitement lancé par Valbuena, le Marseillais manque son contrôle et se fait rattraper par la patrouille. Les Phocéens perdent le contrôle du match et les Nancéiens, sur coups de pied arrêtés, manquent d’égaliser à deux reprises. Mangani, de loin, essaye à son tour. En vain. Il fallait se réveiller avant. La fin de match de l’OM est poussive, mais le principal est ailleurs. Avec 15 points pris sur 15 possibles, les coéquipiers de Steve Mandanda ont fait le plein. De points et de confiance.

Le but en video

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mauvaise programmation de Canal: Le Journal du Hard à la place de la première mi-temps de Nancy-OM fera sûrement parler du côté du CSA.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 6
quelqu'un pour dire à margotton que n'koulou ne s'appelle pas thomas ?
gignac n etait vraiment pas un killer ce soir heureusement la crete de jordan a a peine tremble sur sa tete rageuse. valbuena s est crame a force d abnegation et tous les joueurs ont bien tenu leurs poste. j ai hate de voir ce collectif face aux stars parisiennes. allez l OM!!!
Nancy extrêmement faible, Marseille en plein réussite.
La Ligue Europa finira par calmer les ambitions marseillaises.
On dirait Paris, avant. Février est souvent fatal.
en reussite je trouve pas sinon c etait 3-0 nom y a une ame dans cette equipe et l europalig tombe a pic
Gignac a raté son contrôle vers la fin, mais j'espère que ceux qui s'occupent de la L1 sur FIFA13 n'en tiendront pas compte...
en pleine réussite, mouais. enfin, z'auraient pu (du) en mettre 3 avant la pause...
quant au rapprochement ac Paris (tendancieux) d'avant, j'attends tes arguments.


et sinon, 1ère mi-tps de ma-la-de!

pas vu ça depuis gerets, de mémoire...
dommage pr la finition, mais le spectacle est au rv.

on tombera, mais pas cette semaine :p
Gignac aurait pu tenir la promesse de Mutu, mais non. Du coup, l'OM a joué en « quatre quatre deux Ayew ». Trois points, mais plus d'ongles. Et ce n'est que Nancy...

Une pensée pour le nancéen Haïdara (mais ça tient sur quoi le synthétique, punaise ?).
journal du hard, vraiment?
pdt combien de tps? ça a rigolé ds les chaumières...
j'en regrette mon abonnement!
Il est quand même tranquille ce calendrier de début de saison pour les Lyonnais. On verra quand ils joueront des adversaires de première partie de tableau.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 3
manifestement la vanne d'osefosef était trop subtile pour Jack
Gentil Ghana Niveau : DHR
L'OM aux deux visages. Séduisant mais inefficace en première, puis l"inverse.

Le jeune Abdullah est prometteur.

Une pensée pour les supporters nancéens qui vont la trouver longue cette saison.
Tout à fait d'accord avec le résumé.
Gignac même s'il n'a pas marqué et méconnaissable dans ses prises de balles etc..
Bien joué aux marseillais que je ne voyais pas faire un début de championnat pareil.
Je suis supporter parisien et je doit avouer être impressionner par cette équipe et surtout par son collectif,mais ceux qui connaissent le foot diront qu'on ne peut pas s’enflammer et penser au titre alors que nous sommes qu'a cinq journées.

A ce que je voit il y a toujours des débiles pour parler de Paris , les même qui dans d'autres articles se plaignent que les médias en parlent trop.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Schalke passe à l'attaque
0 14