1. //
  2. // 24e journée

L'OM en chasse

Rien de tel qu'un petit échauffement de Ligue 1 avant de costauds huitièmes de Ligue des champions. Présentation de la 24e journée tout aussi attrayante que les rencontres continentales.

Modififié
0 0
Brest-Monaco

Après un début de championnat impressionnant, Brest est redevenu une simple équipe promue en Ligue 1. Les Bretons, toujours orphelins de Nolan Roux, ont encaissé 10 cageots lors des 4 dernières rencontres. Le Monaco new-look de Laurent Banide pourrait en profiter. L'ex-nouveau coach de l'ASM n'a pas hésité à écarter les cadres de l'ère Lacombe pour lancer Feindouno and co.

Auxerre-Arles-Avigon

Jean Fernandez ne cesse de le répéter : son équipe joue le maintien. Terminés les matches de haut niveau à San Siro. Les Auxerrois livrent désormais des parties insipides à l'Abbé-Deschamps. Le retour de la Ped' pourrait bonifier la performance des Bourguignons. En face, Arles-Avignon enchaîne les prestations encourageantes. Les Acéistes n'ont plus gagné depuis 12 rencontres. Encourageant, c'est le mot.

Caen-Valenciennes

Youssef El-Arabi va-t-il retrouver le chemin des filets ? Il a bien retenu la route menant au commissariat de Caen. L'attaquant a été entendu, mardi dernier, dans une affaire de stupéfiants concernant un de ses anciens coéquipiers. Valenciennes trace sa route depuis plusieurs matches. Les Nordistes négocient mieux leurs rencontres face à des candidats possibles à la descente. Ils devraient donc l'emporter à D'Ornano.

Lens-Sochaux

La rigueur de Laszlo Bölöni face à l'ambition de Francis Gillot. Les Lensois pourraient bien régaler des Sochaliens exécrables hors de leur base. Les Sang et Or ont repris des couleurs avec le Roumains même s'ils restent sur 2 matches nuls plus que moyens. Sochaux a enchaîné 3 défaites consécutives dont une scandaleuse à Nice. Le sursaut d'orgueil est attendu.

Lorient-Bordeaux

Avec Lorient, il y a toujours du spectacle. Soit les Merlus régalent la chique avec des jolis pions de Gameiro. Soit ils passent à côté de leur match et rentrent en Bretagne avec une valise. Le Bordeaux actuel peut s'inquiéter. André, au top de la coiffure mais en manque de condition, ne devrait pas remplacer Gouffran. Marange, lui, supplée bien Trémoulinas. M.Ennjimi n'officiera pas en Bretagne, Triaud peut être soulagé.

Marseille-Saint-Etienne

Marseille a trouvé son serial-buteur. André-Pierre Gignac a claqué 6 cageots en 5 rencontres. L'ancien Toulousain voudra en faire de même avant le match tant attendu contre Manchester United. Saint-Etienne n'est pas Man U mais les Verts se déplacent au Vélodrome pour y faire un coup. Le derby perdu contre Lyon a fait mal à la tête. Une victoire à Marseille serait le meilleur des remèdes.

Toulouse-Rennes

Les Violets ont toujours le même problème : ils jouent sans attaquant de grand niveau. Santander est dans le même état que l'équipe espagnole, c'est-à-dire apathique. Tafer cire le banc et Pentecôte est toujours sur le flanc. Il faudra pourtant planter face à un Rennes amputé de nombreux joueurs mais qui garde la tête froide. A l'exception de Stéphane Dalmat, chaud patate mardi matin, qui s'est fait contrôler saoul sur le bas-côté de la route.

Montpellier-Lille

Une défaite à domicile et un nul à Arles-Avignon. Le récent bilan de Montpellier ressemble à celui d'un relégable. Les Héraultais n'ont plus la grinta chère à René Girard. Le bouillant entraîneur voudrait bien se taper le leader lillois. Mais le LOSC n'a plus perdu depuis le 1er décembre dernier, toutes compétitions confondues. Un parcours de champion.

Nice-PSG

Les Aiglons ne décollent plus en Ligue 1. Scotchés à la seizième place, les Niçois cherchent un buteur qui pourrait les délivrer. La recrue David Bellion n'a toujours pas planté, ce qui commence à inquiéter Eric Roy. Le PSG arrive de Biélorussie où il a évolué sous –15 degrés. L'ambiance du stade du Ray devrait les changer. Les Parisiens espèrent surtout récupérer les points perdus lors des dernières journées. Au risque de voir l'Europe se dérober.

Romain Poujaud

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0