Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Marseille-Salzbourg

L'OM donne du zèle

En héritant du RB Salzbourg, l'OM s'en tire très bien et évite Arsenal et l'Atlético. L'occasion de prendre sa revanche depuis les matchs de poule, et de se qualifier pour une finale de Coupe d'Europe. Rien que ça.

Modififié
« Si Salzbourg en est là, ce n’est pas pour rien. » « Attention, ils ont éliminé le Borussia Dortmund et la Lazio quand même. » « Faudrait pas oublier que Marseille n’a pas réussi à mettre un seul but contre eux en poule. » « C’est une équipe jeune qui va très vite en contre, ça peut mettre l’OM en difficulté. » Voilà, entre autres, les arguments qui ressortent instantanément après le tirage au sort pour que les Marseillais ne prennent pas le Red Bull Salzbourg à la légère. Très bien, pourquoi pas. C’est utile pour ne pas être taxé de prétentieux, et au moins, les supporters marseillais auront déjà des phrases toutes faites au cas où il faille justifier une élimination. Mais en coulisses, les joueurs marseillais savent très bien que les mains d’Éric Abidal les ont plutôt gâtés. Pendant que les monstres que sont Arsenal et l’Atlético de Madrid vont s’entretuer, pendant qu’Alexandre Lacazette et Antoine Griezmann vont se battre pour disputer une finale de Coupe d’Europe à Lyon, l’OM s’en tire plutôt très bien en défiant le champion d’Autriche.

Une première pour Salzbourg


Apparemment, l’Olympique de Marseille a décidé de faire chuter en bourse la valeur de l’action Red Bull. Après avoir éliminé le RB Leipzig au terme d’un match retour extraordinaire au Vélodrome, l’OM retrouve l’autre club détenu par la marque de boisson énergisante. Petit frère de la fratrie qui donne des ailes en matière de budget, grand frère d’un point de vue historique, le Red Bull Salzbourg semble moins impressionnant que Leipzig sur le papier, mais a pourtant plus d’expérience en Coupe d’Europe. Racheté en 2005 par Red Bull, l’Austria Salzbourg change de nom et d’envergure en un claquement de doigts. Octuple champion d’Autriche depuis, Salzbourg écrase la scène nationale. Et en Coupe d’Europe, le club a eu le temps d’accumuler de l’expérience, notamment en C3.


S’il n’a jamais réussi à passer les tours préliminaires pour se qualifier en Ligue des champions, le RB Salzbourg sort très régulièrement des poules en Ligue Europa – cinq fois, dont quatre avec la première place. Mais jusqu’à cette saison, dès que se pointent les matchs à élimination directe, Salzbourg craque et atteint au maximum les huitièmes de finales en 2014 contre le FC Bâle. Mais cette année, tout a changé pour les Autrichiens. Encore une fois impérial en phase de poules, Salzbourg termine premier devant... l’OM, Konyaspor et Vitória Guimarães. Face aux Marseillais, une victoire (1-0) et un match nul sans encaisser le moindre but (0-0). Ça, les Autrichiens en ont l’habitude. Mais en sortant de ce groupe I, ils ont enclenché la vitesse supérieure pour la première fois de leur histoire à ce stade de la compétition, en sortant la Real Sociedad, le Borussia Dortmund et la Lazio. Impressionnant.

Écrire l'histoire


Le RB Salzbourg reste toutefois indubitablement le meilleur tirage possible pour l’Olympique de Marseille, même si les Phocéens auraient préféré recevoir au retour pour s’appuyer une nouvelle fois sur un Vélodrome en fusion. Si Marseille s’est incliné en poules chez les Autrichiens, le contexte n’est plus du tout le même. À l’époque, l’OM faisait légèrement tourner en Ligue Europa pour cramer le moins d’énergie possible en vue d’une future très longue saison. À raison. Aujourd’hui, les Marseillais ont bel et bien compris qu’il y avait un énorme coup à jouer dans cette Ligue Europa. Le premier depuis très longtemps. Le 26 avril et le 3 mai prochain, l’OM aura rendez-vous pour se qualifier pour une finale de Coupe d’Europe, la troisième en un peu moins de vingt ans.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 82
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur