Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // OM/Zilina

L'OM connaît déjà Zilina

Passés devant la presse avant le match de ce soir, Didier Deschamps et Steve Mandanda savent qu'ils n'ont d'autre choix que de s'imposer face à Zilina. Ce qui n'empêche pas les deux hommes d'être confiants.

Le reste de la France a beau se moquer, Marseille est toujours en Ligue des Champions. Et l'espoir demeure. Pour cela, il ne faut pas avoir peur de se projeter. Comme André Ayew plus tôt dans la journée, Steve Mandanda pose le tableau des objectifs : il faut gagner ce match, et gagner le prochain. Tant pis pour les adeptes du “il faut prendre les rencontres les unes après les autres”. « Je dis ça sans se mettre de pression plus que ce qu'il n'en faut, c'est la réalité. L'objectif, c'est de faire le plein avant d'aller peut-être disputer une finale à Moscou » . Malgré la détermination affichée, certains doutent de la motivation réelle des Olympiens. Après tout, la traditionnelle mise au vert a été supprimée. Mais Deschamps recadre de suite : « Quand je jouais, il nous arrivait de faire des mises au vert de trois, quatre jours. Maintenant, le football a évolué. Lorsqu'on en fait, j'ai l'impression que les joueurs sont plus à plat. Ça fait souvent l'effet contraire. Et puis ce n'est pas comme si on jouait à 17h. Là, c'est le soir, avant, la journée va être longue » . L'entraîneur olympien fait donc une faveur à ses troupes, qui n'auront pas à se supporter outre-mesure. « En même temps, la dernière fois que j'avais annulé une mise au vert, c'était contre Auxerre en décembre dernier. Les joueurs me l'ont bien rendu » ironise-t-il.


Double D fait référence à cette défaite à domicile 2-0 pour Noël au Vélodrome. Et lorsqu'on y pense, si samedi dernier il y a eu les trois points, au niveau du jeu, c'était guerre mieux que face à la bande à Pedretti. Il l'avoue à demi-mots : « Je suis convaincu qu'avec une meilleure maîtrise, une meilleure justesse technique et plus d'agressivité, on a plus de chances de gagner des matchs » . Son capitaine a le mérite d'être plus direct : « C'est vrai que contre Nancy, on a vraiment été mauvais. Maintenant, on ne peut pas faire pire » . Par rapport à ce match, il y aura des changements dans l'équipe, c'est le coach qui l'assure. « J'ai besoin qu'ils soient concernés. Si je dis ça mais que je fais toujours jouer les mêmes, quand je vais parler, ils vont croire que c'est une musique de fond » .


Un journaliste tente alors sa chance :

Donc Brandao va jouer ? Oui.


D'entrée de jeu ? Oui.


A gauche ? Eh oh, ça va là.



Et M'Bia ? Il va jouer.



Une partie de l'équipe est faite. Parce qu'on peut ajouter que Loïc Rémy est incertain ( « Il a un petit souci au pied gauche. Ce n'est pas impossible qu'il se soit fait mal lors du contact avec Gregorini d'ailleurs » ) et que Gignac a besoin de scorer au Vélodrome ( « Au fil du temps, il sera mieux. L'important, c'est qu'il garde confiance en lui » ). Il vaudrait mieux car jusque-là, sa supériorité technique sur Brandao ne saute pas aux yeux. Et si le onze de l'OM sera costaud parce qu'en Ligue des Champions, il faut toujours être au point physiquement, c'est aussi en fonction de l'équipe en face. La Dèche ne la ramène peut-être pas autant que Mourinho à Auxerre, mais lui aussi, avant chaque nouvelle confrontation, il bosse bien son sujet : « Zilina, c'est une équipe athlétique, dont la taille moyenne tourne à 1,85 m, composée d'internationaux slovaques mais aussi d'espoirs. Ils ne refusent jamais le jeu, même contre Chelsea, ils sont allés de l'avant. Ils aiment donner leur rythme au match. Évidemment, ils sont très bons sur coups de pied arrêtés. Les deux attaquants, Oravec et Ceesay, sont les deux meilleurs éléments mais ils ne font pas que balancer de longs ballons, les latéraux participent énormément » . Les joueurs ne pourront pas dire qu'ils ne sont pas prévenus.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1 Hier à 15:00 Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United 3 Hier à 13:01 La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 18 Hier à 11:32 Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 66
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Le Real à la lumière