1. //
  2. // 9e journée

L'OM au point mort

Heureux en Ligue des Champions, l'OM a une nouvelle fois montré d'inquiétantes limites dans le jeu et le comportement face à Brest.

Modififié
0 0
Lille - Rennes : 2-0


Buts : M.Sow (7eme) et Balmont (32eme) pour Lille

Au petit jeu du « qui sera le plus émoussés physiquement » , les Rennais ont subi de plein fouet les 48 heures de récupération en moins. Bien aidés par un bon début de match, les Lillois, eux, sont vite venus à bout de leurs limites mentales affichées récemment puisqu'après cinq matches nuls consécutifs, les joueurs de Rudi Garcia ont fini par s'imposer. Moussa Sow aime Rennes. Auteur d'un triplé la saison passé face à son ancien club, le buteur franco-sénégalais s'est une nouvelle fois distingué face au breton en ouvrant le score dès la septième minute de jeu suite à un bon travail de Mathieu Debuchy. Une petite demi-heure plus tard, Florent Balmont dévie légèrement un coup-franc d'Eden Hazard et trompe Costil. On joue la 32ème minute, il est bien trop tôt pour que les Lillois, si fragiles lors de leurs dernières sorties, puissent festoyer. L'énorme occasion de Féret au retour des vestiaires en est la preuve. Mais cette neuvième journée est la bonne. Le LOSC empoche une victoire méritée et se donne de l'air avec une jolie cinquième place.

Marseille - Brest : 1-1


Buts : A.Ayew (19eme) pour Marseille - Poyet (5eme) pour Brest

Si le goût de l'Europe semble encore plus délicieux cette année du côté de la Canebière, c'est peut-être parce que l'on sait que l'on risque d'en être privé pendant un moment. Il y a deux semaines, les Marseillais tiraient un trait sur le titre. Après la déroute face à Valenciennes, on n'osait même plus de parler de troisième place. Ce soir, après leur pire prestation de la saison, face à Brest, les joueurs de Didier Deschamps évoqueront sans doute le maintien. Déjà difficile, la situation des Marseillais devient plus que compliquée quand le seul maître à bord du navire, Steve Mandanda, se troue à son tour, en tout début de match, et offre l'avantage aux joueurs d'Alex Dupont. Un premier but assez mérité si l'on prend en considération l'énorme travail de pressing effectué par les Bretons. Mis en difficulté par le dispositif brestois, les Marseillais abusent de longs ballons à destination d'un Rémy bien seul, sans inquiéter Elana. La seule bonne action des coéquipiers de Lucho Gonzalez débouche sur l'égalisation phocéenne. Magistralement lancé en profondeur par Valbuena, Rémy offre un caviar à Ayew qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets. C'est la vingtième minute, et il ne se passera plus rien de footballistiquement digeste. Si Nkoulou a rassuré, Azpilicueta, Diarra ou encore Amalfitano ont montré d'inquiétantes limites. Après neuf journées, l'OM compte 8 point, soit potentiellement 13 de moins que le leader de Ligue 1 ce soir. Vite, des Qataris ?

Sochaux – Toulouse : 3-0


Buts : Maïga (10eme et 87eme) et Bakambu (88eme) pour Sochaux

2-6 face à Rennes, 1-4 face à Auxerre. Sochaux se présentait sur sa pelouse de Bonal pour éviter à tout prix le fameux « jamais deux sans trois » . Ce fut chose faite, avec brio d'ailleurs, puisque les joueurs de Mecha Bazdarevic, opposés à un adversaire coriace, se sont largement imposés 3 à 0. De retour dans le cœur des supporteurs doubistes après ses velléités continues de départ pour Newcastle, Modibo Maïga y est allé de son doublé avant que Bakambu ne vienne clore le score en toute fin de match. Belle victoire des Sochaliens qui fait du bien aux têtes et aux cœurs. Les Toulousains eux, auront l'occasion de se venger sur l'OM la semaine prochaine.

Dijon – Ajaccio : 1-1


Buts : Bauthéac (40eme) pour Dijon - Mostefa (18eme) pour Ajaccio

Duel de promus à Gaston-Gérard. Logiquement favoris après leur début de saison bien plus convaincant que celui de leurs homologues corses, les Dijonnais ne sont pas parvenus à faire respecter la logique de la forme du moment. Menés suite à un but de Mostefa, mais revenus à égalité avant la pause suite à l'égalisation de Bauthéac, les hommes de Patrice Carteron auront largement dominé la seconde période, en vain. Les Corses finiront le match à dix suite à l'exclusion de Pierazzi, mais ramènent un point précieux de Dijon.

Caen – Nice : 1-1


But : Frau (80eme) pour Caen - Mouloungui (89eme) pour Nice

A défaut de devenir un spécialiste de la victoire, les Niçois se font les experts des égalisations en toute fin de match. Cette fois-ci, ce sont les Caennais qui en ont fait les frais. Pourtant, les joueurs de Franck Dumas, qui ont ouvert le score à la 80ème minute, pensaient bien empocher les trois points. C'était sans compter sur Eric Mouloungui, buteur à la 89ème minute, qui vient imiter Franck Dja Djedje, sauveur des joueurs d'Eric Roy la semaine passée. Un point empoché qui n'arrange guère les affaires des niçois, bien mal engagés avec sept points pris en neuf journées.

Lorient – Valenciennes : 2-0


But : Campbell (22eme) et Jouffre (68eme) pour Lorient

Dépouillés à l'intersaison, les Lorientais impressionnent. Vainqueurs 2 à 0 de Valenciennes après un match dominé de bout en bout, les joueurs de Christian Gourcuff, avec seize points au compteur, font un beau sixième de Ligue 1. Excellent tout au long du match, Joël Campbell a marqué, d'un joli plat du pied, son premier but sous le maillot des Merlus avant de se montrer une nouvelle fois décisif à la 68ème minute lorsque Jouffre double la mise et scelle le sort du match. En voilà un qui a bien fait de quitter Arsenal.

Saint-Etienne – Auxerre : 1-1


Buts : Guilavogui (39eme) pour Saint-Etienne - Sahar (5eme) pour Auxerre

Saint-Etienne ne gagne plus. Mais la soirée aurait pu être bien pire, car les Verts auraient pu perdre. Rapidement menés au score suite à une jolie boulette de Clément qui a offert un but à Ben Sahar, les joueurs de Christophe Galtier auraient dû être menés 2-0 au quart d'heure de jeu après un but de Le Tallec, injustement refusé. Remis dans le match par ce fait de jeu, les Verts égalisent par Guilavogui. Plus aucun but ne sera marqué. Les Auxerrois quittent le Forez avec des regrets, mais quelques certitudes. Et c'est déjà pas mal.

Nancy – Evian TGFC : 1-1


Buts : Karaboué (53eme) pour Nancy - Mongongu (60eme sp) pour Evian TGFC

Même quand Nancy joue bien, Nancy n'y arrive pas. Après ce qui a été sans doute leur meilleur match de la saison, les joueurs de Jean Fernandez n'ont récolté qu'un petit point lors de la réception du promu Evian. Après une première mi-temps aboutie mais stérile en occasion concrète, les Lorrains ont rapidement ouvert le score en seconde période par l'intermédiaire de Karaboué. Malheureusement pour les coéquipiers de Damien Grégorini, la fête dans les travées de Marcel Picot est de courte durée. Six minutes plus tard, Mongongu transforme un pénalty provoqué par Sagbo. Nancy n'a toujours pas gagné cette saison et semble bien embarqué pour lutter une nouvelle fois contre le maintien.

Bordeaux – Montpellier : 2-2


But : C.Diabaté (18eme) et Ciani (50eme) pour Bordeaux - Belhanda (88eme sp) et Hilton (90eme) pour Montpellier

Quand le sort titille une équipe, ça peut être drôle. Quand il s'acharne, c'est toujours triste. Ce soir, à l'occasion de la rencontre entre Bordeaux et Montpellier, le tout-puissant s'est une nouvelle fois défoulé sur les ouailles de Francis Gillot. Après avoir cru une nouvelle fois en une victoire qui aurait été plutôt logique, les Bordelais se sont effondrés en deux minutes. Menés 2 à 0, réduits à dix suite à l'exclusion de Yanga Mbiwa, les Montpelliérains sont tout de même parvenus à refaire leur retard. Sur un pénalty de Belhanda, d'abord. Puis sur un but à bout portant d'Hilton. Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Bordelais...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bundesliga, ça se resserre
0 0