En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1er tour
  3. // Domžale-Marseille (1-1)

L'OM assure l'essentiel à Domžale

Inquiétant pendant trente minutes, l'Olympique de Marseille ressort finalement indemne du traquenard Domžale avec un bon match nul (1-1). Il faudra cependant beaucoup de sérieux au retour pour sortir une équipe slovène qui a montré son agressivité et sa créativité en première période.

Modififié

Domžale 1-1 Marseille

Buteurs : Vetrih (12e) pour Domžale // Sanson (63e) pour l'OM


Forcément, un adversaire qui a déjà passé trois tours de Ligue Europa n'est pas à prendre à la légère. On peut donc être certains que les hommes de Rudi Garcia ont été prévenus : le déplacement à Domžale ne serait pas touristique. Et pendant trente minutes, il a failli tourner au fiasco. Mené au score, malmené dans le jeu, l'OM a donné une impression d'impuissance face à un adversaire plus agressif et plus tranchant. Heureusement, les Slovènes ont baissé en intensité, et les Marseillais se sont retroussé les manches. Sans impressionner ni tuer le suspense, ils reviennent donc de Slovénie avec un match nul et un but à l'extérieur qui les place en position de force au retour. À condition cette fois de ne pas attendre une demi-heure pour commencer à jouer.

Retard à l'allumage pour l'OM


Coup franc de Maxime Lopez, déviation de Lucas Ocampos pour Adil Rami qui s'élève haut et reprend de la tête. Milić est battu, mais l'arbitre refuse le but à juste titre, car le stoppeur olympien était hors jeu (4e). À ce moment du match, on peut penser que les hommes de Rudi Garcia ont pris le match par le bon bout. En réalité, ils s'apprêtent à vivre vingt minutes étouffantes, sans pouvoir sortir les ballons et à subir les assauts de Domžale.


L'ouverture du score de Vetrih sur un coup franc plongeant n'est que pure logique (1-0, 12e). Et n'est pas loin d'être suivi d'un nouveau but quand Firer profite d'un trou d'air dans la défense phocéenne pour mettre à l'épreuve Steve Mandanda (15e), qui doit encore s'employer quinze minutes plus tard devant le futur Caennais Repas (32e). Ce n'est que dans le dernier quart d'heure du premier acte que les Marseillais parviennent finalement à s'installer dans le camp adverse, timidement. Deux frappes cadrées de Florian Thauvin (36e, 44e) et un centre au troisième poteau d'Ocampos (30e) restent néanmoins un bilan très pauvre pour un OM venu prendre une option pour la qualification et finalement condamné à hausser le ton en seconde période.

Thauvin et Sanson soulagent Marseille


Les Marseillais se font peur d'entrée avec une reprise de Firer de peu hors cadre (48e), puis une tête de Repas qui oblige encore Mandanda à intervenir (55e). Double alerte certes, mais l'OM a repris le contrôle du ballon et se montre enfin dangereux. Rami se voit de nouveau refuser un but pour hors-jeu sur coup franc (57e), avant que Sanson ne concrétise d'une belle frappe croisée la passe lumineuse de Thauvin entre deux défenseurs slovènes (63e). Enfin, les Olympiens sont en situation favorable et tentent d'enfoncer le clou sur une frappe cadrée du même Sanson (65e), puis une autre d'Ocampos (70e). Sans succès, et avec quelques frayeurs (75e, 80e, 90e+2) face à une équipe de Domžale pourtant émoussée physiquement. Incapable d'en mettre un deuxième malgré les entrées de Cabella et Njie, l'OM repart de Slovénie sans avoir impressionné, mais en bonne position pour passer. Ce qui, au mois d'août, suffira largement au bonheur de Rudi Garcia.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 9 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    À lire ensuite
    Baresi, enfer et paradis