Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Atalanta-OL (1-0)

L'OL se rate face à l'Atalanta et peut trembler

Déjà qualifié, Lyon devait faire mieux que le match nul de l'aller au Parc OL face à l'Atalanta pour finir premier du groupe E. Raté, puisque les hommes de Bruno Génésio se sont inclinés (1-0) face à une équipe de Bergame qui n'a jamais tremblé, ou presque. L'OL finit deuxième, et peut donc prendre du lourd en 16es de finale.

Modififié

Atalanta Bergame 1-0 Olympique lyonnais

But : Petagna (10e) pour l'Atalanta

Irréductible Europa

L'OL voulait cette première place, mais l'OL va bien finir deuxième. À trop vouloir être calife à la place du calife sans encore avoir joué ce match retour, les Lyonnais se sont peut-être vus un peu trop vite premiers, comme si, sûrs de leur force, ils allaient disposer d'une équipe qu'ils avaient dominée au match aller sans pour autant réussir à la défaire (1-1). Mais cette saison en Ligue Europa, l'Atalanta Bergame vaut bien mieux que son insignifiante dixième place de Serie A, et elle l'a encore prouvé ce soir.

Gasperini rit, Rafael bat de l'aile


Dans un Mapei Stadium bien bruyant, bien qu'il soit à près de 200 kilomètres de Bergame, ce sont pourtant les joueurs du président Aulas qui débutent le mieux. Enfin, pendant les deux premières minutes seulement, mais Diaz bute sur Berisha, qui réalise un véritable miracle d'entrée de jeu (2e). La réponse de l'Atalanta arrive dans la foulée, Gómez couche Cornet d'une feinte dont il a le secret et centre pour Cristante, bien seul aux six mètres, qui loupe totalement sa tête (3e). Un premier avertissement pas vraiment écouté par les Gones, qui voient Petagna ouvrir le score d'une tête très heureuse à la suite d'une volée totalement loupée de Hateboer (10e). La révolte lyonnaise n'arrive pas, bien étouffée par une Atalanta rigoureuse et disciplinée qui a confisqué le ballon une bonne partie du match. Symbole de cette impuissance chronique : le match de Rafael. Le latéral brésilien avait déjà pris un bouillon à l'aller face à Papu Gómez et a eu le droit à une nouvelle leçon du maître à jouer argentin, bien aidé par un Spinazzola très actif et souvent oublié par Cornet, puis Geubbels.

Un Lyon sans idées


Mais à défaut d'avoir été acculé sur son but toute la rencontre, c'est dans la création offensive que l'OL a le plus déçu. Même avec Fekir, Diaz et Depay alignés dès le coup d'envoi, Lyon n'a que trop peu inquiété dangereusement l'arrière-garde nerrazzura, pour ne pas dire pas du tout. Hormis le coup franc tardif sur le poteau de Nabil Fekir (90e), personne n'aura véritablement donner de sueurs froides aux hommes de Gasperini, qui remportent cette « finale » et finissent en tête du groupe E. Un destin que peu leur auraient prêté lors du tirage au sort, mais qui apparaît comme absolument mérité après ce début de campagne européenne. Lyon va donc se contenter de la deuxième place, en attendant le tirage au sort. Et si l'OL tire un gros, il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même.

Atalanta (3-4-3) : Berisha - Toloì, Masiello, Caldara - Freuler, Hateboer, Spinazzola, Cristante - Gómez, Petagna, Iličić. Entraîneur : Gasperini

Lyon(4-2-3-1) : Lopes - Mendy, Marcelo, Diakhaby, Rafael - Ndombele, Ferri - Fekir, Depay, Cornet - Diaz. Entraîneur : Génésio


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa



    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24 samedi 18 août Leeds enchaîne 20
    À lire ensuite
    Nice pris de Vitesse