Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Dinamo Zagreb-Lyon (0-1)

L’OL se donne la possibilité d’y croire

En difficulté pendant une grande partie de la rencontre sur la pelouse de Zagreb, l’OL aura galéré, longtemps, mais l’OL aura su aller chercher une précieuse victoire grâce à son attaquant fétiche, Alexandre Lacazette. Une victoire qui assure une place en Ligue Europa, déjà, mais qui, surtout, offre aux Gones un seizième de finale face à Séville pour la dernière journée.

Modififié

Dinamo Zagreb 0-0 Olympique lyonnais

But : Lacazette (72e) pour l'OL

Les sourires sont vrais, sincères. Dans les bras de Rafael, Lacazette laisse exploser sa joie face à tous ses coéquipiers qui accourent pour participer à ce moment de liesse. À juste titre. Dans un match longtemps indécis, le meilleur buteur de l’OL cette saison, comme souvent, vient de débloquer la situation, à la réception d’un centre de Rafael. Pas le but le plus difficile de sa carrière, certes, mais pas le moins important. Car avec ce simple plat du pied dans un but vide, Lacaz’ donne la possibilité aux siens de croire encore à une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Et, au pire, il vient d’assurer une place en Ligue Europa. Simple mais important, donc. D’autant que l’attaquant vedette de l’OL inscrit là son premier but de la saison sur la scène européenne. Au bon moment, donc.

Une première période compliquée


En débarquant sur la pelouse du Dinamo, les Gones le savent, la victoire est indispensable. Pour encore croire à la qualification, déjà, mais surtout pour enfin assurer leur place en Ligue Europa. Et si l’adversaire semble largement à la portée d’une équipe qui reste sur trois victoires en championnat, la réalité, elle, est plus délicate. Face à des Croates sans complexe à domicile, la tâche paraît d’emblée moins facile qu’il n’y paraît. Solides, les locaux ne laissent pas vraiment les Lyonnais s’exprimer. Pire, Situm oblige Lopes à la parade au quart d’heure de jeu.


Le match sent le traquenard, et la belle frappe de Ferri qui vient s’écraser sur la transversale croate ne fait que le confirmer. Car si les Lyonnais dominent plutôt ce premier acte, on sent pourtant que les joueurs du Dinamo sont prêts à exploiter la moindre faille adverse. Comme lorsque Valbuena vient inquiéter le gardien adverse et que, dans la foulée, la tête de Gojak est sauvée in extremis par Rafael. Les deux équipes se rendent coup pour coup et il n’est, finalement, pas incroyable de voir les deux équipes regagner les vestiaires sur un score de parité.

Lacaz’ en sauveur


Les quinze minutes de pause n’ont pas changé grand-chose, l’OL domine, mais Zagreb est à l’affût de la moindre faille dans la défense lyonnaise. Ferri, encore lui, tente de nouveau sa chance, mais Livaković est encore là pour préserver son but. Mais si la défense croate ne cède pas, cette fois, contrairement à la première période, les Lyonnais semblent les seuls à pouvoir faire la différence sur la pelouse. Et après de longues minutes de domination stérile, la récompense finit par arriver à vingt minutes de la fin, lorsque Rafael, bien servi par Ferri, adresse un service parfait à destination de Lacazette qui n’a plus qu’à conclure dans le but vide. 1-0, l’OL vire logiquement en tête.


La fin de match est stressante, forcément, même si, finalement, les Gones parviennent à tenir le ballon sans se faire de grosse frayeur. Le coup de sifflet apparaît comme une libération, les Rhodaniens peuvent exulter, ils ramènent ce qu’ils étaient venus chercher : une victoire. Surtout, ils viennent de s’offrir une finale du groupe H face au FC Séville, battu à domicile par la Juventus (1-3). Et voilà que le rêve de huitième de finale n’a jamais été aussi palpable pour l’OL depuis le début de saison.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 42 minutes Les trophées 2018 de SO FOOT !
    Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 91 Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom