1. //
  2. // 8e de finale
  3. // OL/Reims (3-2)

L'OL qualifié pour les quarts

Modififié
8 23
Les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue continuent et c'était à 17h au tour de l'Olympique lyonnais et du Stade de Reims de se disputer une place en quarts de finale.

Les Rémois vivent une première mi-temps difficile et subissent les assauts d'une attaque lyonnaise bien décidée à emballer ce match dès le début de la partie. Mais leurs approximations techniques et le montant de Johnny Placide empêchent les Lyonnais d'ouvrir le score dans les premières 45 minutes de match.

En seconde période, c'est toujours Lyon qui mène la danse. Si bien qu'à la 58e minute, Lacazette offre sur un centre l'occasion à Bafetimbi Gomis de pousser la balle au fond et de nourrir un peu plus les regrets de son président Aulas de l'avoir mis au placard en début de saison.

Les joueurs d'Hubert Fournier n'ont pas le temps de se remettre du premier but que trois minutes plus tard, sur un délicieux service de Yoann Gourcuff, Lacazette enroule du droit un ballon qu'il enverra se frotter dans le petit filet. 2-0. L'OL croit tenir le break, mais c'était sans compter sur Oniangue, qui répond à la 65e minute et ravive les espoirs rémois.

Yoann Gourcuff, à qui il arrive encore de jouer au foot et de guérir de blessures bénignes, envoie, à la 82e minute, un amour de ballon en plein dans la lucarne du gardien de Reims. Histoire de rappeler qu'il sait encore caresser le cuir.

La faute aussi grossière que stupide de Samuel Umtiti en toute fin de match (85e) permet à Reims et Ayité de revenir encore une fois à un but de leur adversaire rhodanien. Mais cela n'y fera rien, c'est bien Lyon qui ira en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, véritable objectif de la bande à Rémi Garde cette saison. Les Rémois, eux, n'auront été que dans la réaction.
IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'étais le seul à défendre Gourcuff....
patrick-dewaere Niveau : Loisir
Sur cette photo Gonalon respire la subtilité et l'intelligence..
Super match de Lyon. Dans la lignée de celui de l'OM.
On progresse de match en match dans le 442 en losange.
Maintenant, faut arrêter ces énormes sauts de concentration qui nous coûte des buts à chaque fois.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 23