Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Alkmaar-Lyon (1-4)

L'OL fout un pied en hutièmes

Dominés dans le jeu durant la première période, les Lyonnais ont réussi l’exploit de rentrer aux vestiaires avec deux buts d’avance. Avant de tenir le coup en seconde période. De quoi revenir des Pays-Bas avec une précieuse victoire (1-4) et de foutre, déjà, un pied en huitièmes de finale.

Modififié

AZ Alkmaar 1-4 Olympique lyonnais

Jahanbakhsh sp (68e sp) pour Alkmaar // Tousart (26e), Lacazette (45e, 57e), Ferri (90e) pour Lyon

Une première fois est toujours quelque chose d’important, de spécial. Un moment à part, suspendu, qu’on garde généralement en mémoire pour un paquet d’années. Parfois jusqu’à la fin. Les premiers buts n’échappent pas à cette règle. Alors autant faire en sorte qu’ils soient réussis. À ce niveau-là, Lucas Tousart peut s’estimer satisfait. Si le Lyonnais marquera sûrement de plus beaux buts dans sa carrière, cela n’enlèvera rien à l’importance de son premier, inscrit peu avant la demi-heure de jeu face à Alkmaar. Dans un match où les Lyonnais avaient vraiment du mal, déjà, et surtout dans une compétition qui reste le dernier moyen de sauver une saison compliquée. Un beau but, donc peu importe la forme. D’autant que, derrière, Lacazette est venu le sublimer par deux fois. Une première parfaite, donc.

Des Lyonnais en mode braquage


Bruno Génésio l’a rappelé en conférence de presse, mercredi : l’OL n’a pas l’intention de prendre la Ligue Europa à la légère. Loin de là, même : « On peut envisager un bon parcours, car on a le potentiel.  » Avant cela, encore faut-il surmonter l’obstacle néerlandais qui se dresse face aux Lyonnais, ce jeudi soir. Chose loin d’être évidente au vu des difficultés éprouvées par les Gones dans ce début de rencontre. Pressés, incapables de se projeter vers l’avant et de créer du jeu, les Rhodaniens tentent de survivre sans prendre de but et peuvent remercier leur gardien, Anthony Lopes, auteur de deux parades importantes à défaut d’être fantastiques. Et alors que, côté lyonnais, on commence sûrement à se dire qu’il serait déjà pas mal de ramener un nul, Lucas Tousart, étrangement esseulé au second poteau, reprend très librement un centre de Fekir dans le but vide et inscrit, au meilleur des moments, son premier but professionnel (26e). Mais dans la foulée, la physionomie du match reprend sa forme initiale : Alkmaar domine et l’OL bafouille son football. Puis, de nouveau, après vingt bonnes minutes à ne pas voir le jour, les Lyonnais créent la surprise. Parfaitement lancé par Tolisso, Lacazette élimine Krul et marque dans le but vide. Et voilà que l’OL, pourtant dominé, se permet donc d’inscrire le but du break, juste avant la pause. Le hold-up parfait.

Presque un sans-faute


La pause n’a rien changé au schmilblick : Alkmaar possède le ballon et se crée les occasions les plus franches, alors que de son côté, l’OL subit. Et tient le coup, malgré de très nettes occasions néerlandaises. Pour l’instant, les Lyonnais réussissent un braquage d’une rare qualité, sans laisser la moindre trace. Mieux, les Gones se permettent même d’augmenter leur butin. Et qui d’autre que Lacazette, pas épargné récemment par ses propres supporters, pour rappeler à tout le monde, une nouvelle fois, les merveilles que font son implication et son efficacité réunies. Difficile, toutefois, de réaliser le hold-up absolument parfait. Jahanbakhsh, sur penalty, le rappelle aux Rhodaniens en réduisant l’écart. Mais malgré ce petit accroc, le plan de Génésio et ses hommes est une franche réussite. Dans les derniers instants, les Bataves continuent de pousser pour essayer de limiter la casse. En vain. Car comme dans un rêve, l’OL finit même par en planter un quatrième grâce à Jordan Ferri. Les Gones peuvent quitter les Pays-Bas avec la conscience tranquille. Le job a été bien fait. Et la mission qualification quasiment actée. Déjà.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 5 il y a 5 heures Gourcuff out jusqu'en 2019 42 il y a 5 heures L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 14
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 2