1. //
  2. //
  3. // Séville-Lyon (1-0)

L’OL chute avec les honneurs

On pensait le duel déséquilibré, il n’en fut rien. L’OL aura joué à armes égales face au FC Séville, se créant même de franches occasions. Mais malheureusement pour Génésio et les siens, il aura suffi d’un but de Ben Yedder pour repartir de Séville avec le goût de l’amertume en bouche.

Modififié
2k 65

FC Séville 1-0 Olympique lyonnais

But : Ben Yedder (52e) pour Séville

Le sourire est franc. Les mains sont agitées un peu maladroitement. Wissam Ben Yedder ne sait pas trop comment célébrer son but, mais peu importe, il savoure. Pleinement, même. Déjà, parce que ce but vient de délivrer les siens dans une rencontre jusque-là indécise. Mais surtout parce que l’ancien Toulousain fête là son tout premier but en Ligue des champions. Compétition qu’il venait de découvrir 52 minutes plus tôt. Un dépucelage plutôt réussi, donc. Dommage pour l’OL. De plus, la situation aurait pu être inversée pour Nabil Fekir, si la frappe du prodige lyonnais n’était pas venue s’écraser sur la transversale de Rico après dix minutes de jeu. Comme quoi, il faut souvent peu de choses pour qu’un sourire change de visage.

À armes égales


Après leur entrée en lice réussie face à Zagreb, les Lyonnais avaient bien l’intention de continuer sur leur bonne lancée européenne en posant le pied à Séville, ce mardi soir. Des intentions confirmées par un début de match plutôt prometteur, à l’image de ce ballon qui circule bien entre les lignes du désormais fidèle 3-5-2 de Bruno Génésio. Et si les Espagnols ne sont pas non plus étouffés par la domination lyonnaise, ce sont bien les Gones qui vont frapper les premiers. Bagarreur, Nabil Fekir récupère un ballon aux vingt mètres, à droite de la surface, se défait de deux défenseurs et envoie un amour de frappe qui s’en va cabosser la transversale de Rico.

Secoués, les Sévillans ne tardent toutefois pas à réagir par l’intermédiaire de Wissam Ben Yedder qui trompe Lopes d’une belle tête, mais l’ancien Toulousain voit son but refusé ; Escudero, le centreur, étant signalé hors jeu au début de l’action. Si on annonçait l’enfer à l’OL avant la rencontre, sur la pelouse, les deux équipes se livrent un duel plus qu’équilibré. Avec de l’engagement, du rythme et des offensives. Bref, une belle joute européenne. Qui n’a toujours pas trouvé son favori au moment où les deux équipes regagnent les vestiaires.

Ben Yedder ouvre son compteur européen


La pause n’a visiblement pas eu le temps de refroidir les muscles de chacun tant ce second acte repart sur les chapeaux de roues. Côté sévillan, surtout. La première alerte est donnée par une frappe lointaine de Nasri que Lopes parvient à capter sans problème. La seconde, en revanche, s’avère plus sérieuse quelques minutes plus tard. Alors que N’Zonzi cherche Vietto au second poteau, Lopes tente, de manière assez incompréhensible, de sortir sur le joueur espagnol qui n’a plus qu’à remettre dans l’axe pour Ben Yedder qui inscrit son premier but européen dans un but vide. Mais l’OL ne jette pas les armes pour autant.

Dans la foulée, Tolisso, bien lancé par Fekir, vient buter sur Rico, auteur d’une belle sortie. Tout va très vite dans cette rencontre et Séville est même à deux doigts de faire le break, mais Vietto envoie son penalty dans les tribunes de Sánchez Pizjuán. Les deux équipes se rendent coup pour coup, le rythme est effréné, mais les deux gardiens, très solides ce soir, empêchent le score d’évoluer. Les minutes défilent, Séville gère tranquillement son avance. Et peut célébrer une victoire loin d’être volée, même si l’OL pourra nourrir quelques regrets. Appelons ça l’apprentissage européen.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Bon, les huitièmes c'est terminé.

    Après 4 journées :
    Séville 10
    Juventus 10
    ol 3
    zagreb 0

    La bonne nouvelle c'est qu'au moins cette année, on pourra surement jouer la ligue europa )))
    mark-landers Niveau : Loisir
    Nasri au top
    Franchement il était facile
    Bernardo Fabinho Niveau : District
    Loin de moi la volonté de mettre de l'huile sur le feu mais ce match est un peu symptomatique de ce que l'OL fait sur la scene europenne - a l'exception de l'annee derniere qui etait catastropgique- non?

    Un jeu intéressant, des belles opportunités, le sentiment que la victoire est pas loin face a un bel adversaire mais au final la défaite...

    Pas assez concentré dans les 2 zones decisives
    Message posté par marrakech
    Bon, les huitièmes c'est terminé.

    Après 4 journées :
    Séville 10
    Juventus 10
    ol 3
    zagreb 0

    La bonne nouvelle c'est qu'au moins cette année, on pourra surement jouer la ligue europa )))


    Seville est prenable au parc et une victoire chez les croates est presque une formalité, il n'y a pas de quoi s'alarmer après cette défaite...
    Prospère Mulenga Niveau : CFA
    Fekir

    Vitolo

    Puto Crack
    20thcentury Niveau : DHR
    A une époque pas si lointaine on avait encore ce petit truc en plus qui nous transcendait en ligue des champions mais là y'a trop de choses qui vont pas depuis plusieurs années. Que veux-tu dire sur ce match? On a pas le bon coach, pas forcément les bons joueurs (mercato toujours aussi médiocre d'années en années) + les blessés.

    Tant pis, faudra encore attendre.
    Message posté par neal512
    Seville est prenable au parc et une victoire chez les croates est presque une formalité, il n'y a pas de quoi s'alarmer après cette défaite...


    T'es bien confiant toi..
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Au début j'étais content de l'OL, car contrairement à l'an dernier, ils ont abordé ce match avec un vrai esprit coupe d'Europe. Même si Séville tenait la balle, ils mettaient de l'intensité et ont tenté d'aller au bout de leur contres.

    Mais il faut reconnaître qu'il y avait une vraie différence de niveau. Séville avait le ballon la plupart du temps, et quand l'OL le récupérait c'était pas pour longtemps et les contres ont manqué de tranchants car trop peu de joueurs impliqués. Le milieu a vraiment eu du mal.

    A l'opposé, Séville a très bien joué. Sans génie, mais très bien, et tout au long du match. La plupart des possessions finissaient par des décalages, des centres... Sans être méga tranchant, Séville a fait peser un danger constant sur la défense de l'OL. Et vu le qualité des défenseurs, ça fait à la fin un bon paquet d'occases nettes. Même si le sort a voulu que le but arrive sur une belle foirade de Lopes
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Faut arrêté avec ce 3-5-2 qui a fonctionné une fois et qui n'est absolument pas adapté aux joueurs.
    Déjà un peu de psychologie quand tu es en difficulté met les joueurs en confort et va au plus simple fais les jouer dans un système qu'il connaissent.
    Et puis les matchs amicaux ont servis à quoi vu que ce système n'a jamais été testé.
    Ensuite les choix individuels ? Le gardien on va pas le sortir mais Lopes est totalement à la rue depuis le début de saison et ce soir même s'il fait des parades le but est aussi pour lui.
    Nkoulou Mapou c'est juste catastrophique et totalement pas fiable.
    Diakhaby a été le meilleur défenseur des matchs amicaux ? Pourquoi cela ne compte pas.
    Mammana sort deux prestations très intéressantes il est 19eme ?
    Rybus a été supervisé par qui ? Il est en danger sur toutes les actions où il doit défendre et offensivement il est tellement faible physiquement qu'il n'apporte rien.

    Et puis quand tu as 10 occasions en deux matchs pour zéro but forcément tu n'arrives a rien, seul Fekir qui hélas est encore court physiquement a su créer des choses intéressantes.

    Et le pire c'est que c'était face à un Séville loin d'être énorme ce soir.
    mark-landers Niveau : Loisir
    Par contre Vietto il est vraiment à chier !!
    Il n'apporte rien et surtout rate tout !
    Les honneurs?!!
    Si les sevillans ne vendangent pas Lyon doit se prendre un set de tennis.
    Un beau match, une première mi-temps équilibrée avec des occasions des deux côtés, et une deuxième sévillane.
    Après si ce match se termine à 4-1 pour Séville, il n'y a pas grand chose à redire non plus...
    Nasri impressionant de facilité...
    Message posté par neal512
    Seville est prenable au parc et une victoire chez les croates est presque une formalité, il n'y a pas de quoi s'alarmer après cette défaite...


    Au parc... J'ai mis du temps à comprendre
    Vietto meilleur joueur lyonnais.
    Bon ben Génésio ça suffit.

    Il a finit par trouve le système qui convient le mieux à l'effectif. Mais il est pas foutu de l'animer. Comme il n'était pas foutu d'animer son 433. Sa stratégie, c'est "passez la à Fekir". Avec Lacazette devant en plus, ça suffira pour la L1. Mais c'est trop faible pour la LDC.

    On sous exploite un bon nombre de joueurs, Darder et Tolisso notamment.

    Et puis là ce qui me fait peur, c'est Rybus. Dans un 352, les latéraux ont énormément de taff, et on ne le fait jamais souffler. On va finir par le tuer. C'est vraiment une faute professionnelle de ne pas avoir doublé ce poste.

    J'en ai marre putain. Et le pire c'est que si Génésio saute, on aura pas mieux à la place. Tant qu'on aura pas des sous, ça sera ça.
    Fruitcoteur Niveau : DHR
    Nan mais tu ne peux rien espérer avec cette défense.
    On touche quand même deux fois la barre et avec Lacaz présent c'est une toute autre histoire.
    Donc on est pas si loin de Seville. Bon après je m'en fout royalement de cette défaite, le match important c'est dimanche.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Message posté par mark-landers
    Par contre Vietto il est vraiment à chier !!
    Il n'apporte rien et surtout rate tout !


    +1, je me faisais la réflexion en voyant le match, et sans même parler de son pénalty, le type foire quand même 2-3 grosses occasions.
    Quand je pense qu'à l'époque, certains, ici, le décrivaient comme bien meilleur et prometteur qu'Icardi.

    Sinon, Ben Yedder a pas été incroyable non plus, malgré son but, mais soit, il s'adapte à sa nouvelle équipe.

    Par contre, j'ai vraiment bien aimé Nasri.

    Et Lyon a également fait un bon match.
    Mais ou diable etait Tolisso le prochain 10 des bleus pour led 15 prochaines saison apres avoir marche sur l'eau face a zagreb et montpellier? Comment le maitre tactique Genesio n'a t'il pas pu gagner contre ce sampaoli qui nest qu'une réplique de bielsa. Allardyce est dispo inon, il signera fin octobre a l'Ol
    toto_da_don Niveau : CFA
    Note : 5
    Message posté par neal512
    Seville est prenable au parc et une victoire chez les croates est presque une formalité, il n'y a pas de quoi s'alarmer après cette défaite...


    Il n'y a qu'un seul Parc.

    Merci.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2k 65