1. //
  2. //
  3. // Lyon-Montpellier (5-1)

L’OL balaie Montpellier et rugit à nouveau

En quête d’un succès en championnat depuis trois rencontres, l’OL a enfin réagi en s’imposant face à une équipe de Montpellier actuellement habitée par le doute (5-1). Profitant d’un scénario favorable et portés par le duo Fekir-Tolisso, les Gones ont fait le job avec la manière.

Modififié
3k 73
Nice fait sauter Monaco

Olympique lyonnais 5-1 Montpellier HSC

Buts : Fekir (36e, 57e), Tolisso (42e, 71e), Cornet (75e) pour l’OL / Sanson (4e) pour Montpellier

Entre les blessures, les suspensions et les transferts avortés, le début d’exercice 2016-2017 de Lyon ne ressemble en rien à une sinécure. Difficile, en pareilles circonstances, de dégager d’inébranlables certitudes. En même temps qu’il s’emploie à créer une alchimie, Bruno Génésio se cherche des soldats sur lesquels il pourra s’appuyer dans le temps. En la personne de Nabil Fekir, l’entraîneur de l’OL sait sans doute qu’il peut le compter parmi ses fidèles. Absent à cause d’une blessure depuis fin août, l’insaisissable gaucher a soigné son retour dans les grandes largeurs. Auteur d’un doublé, à l’instar de Tolisso ce mercredi soir (5-1), il a permis aux siens d’humer à nouveau le parfum du succès après trois matchs sans victoire en Ligue 1 (soit la plus mauvaise série du club depuis janvier dernier). À trois longueurs du podium, Bruno Génésio peut se satisfaire de ce sursaut. Si l’alchimie n’est pas encore totale et que le groupe n’est pas encore au complet, ses hommes, eux, sont bel et bien prêts.

Démarrage héraultais et montée en puissance lyonnaise


À une période de la saison où les nombreuses interrogations demeurent, Bruno Génésio n’avait pas occulté son seul et unique objectif avec la réception héraultaise : « Avoir plus de certitudes dans notre jeu. » Pourtant, le coach rhodanien décide de dessiner sa formation en 3-5-2, seulement quelques jours après son 3-4-3 couché lors de l’Olympico. Sur le flanc depuis plusieurs semaines, Fekir retrouve une place de titulaire sur le front de l’attaque, tandis que le défenseur argentin Mammana honore sa première apparition en L1 et que Tousart est reconduit pour pallier la suspension du capitaine Gonalons. La tête escortée de doutes, lui aussi, en raison d’une dynamique heurtée (quatre matchs sans victoires, dont trois nuls consécutifs en championnat), Frédéric Hantz aligne un 4-2-3-1 avec quelques changements notables. Derrière, Deplagne et Poaty – première en championnat pour lui – débutent, tout comme Camara et Ninga à la place de Bérigaud et Mounié. Si l’entraîneur montpelliérain traîne une sale scoumoune contre les Gones (91% de défaites, son plus fort taux de défaites face à une équipe affrontée plus de deux fois), c’est toutefois ses hommes qui plongent d’entrée un Parc OL aux tribunes clairsemées dans un silence déconcertant.

Après une première alerte sur une demi-volée de Ninga, Montpellier surprend Lyon dès la quatrième minute. Sur un tacle appuyé de Nkoulou sur Boudebouz, Sanson en profite pour venir ajuster et tromper Lopes. Un démarrage pétaradant qui sera malheureusement de courte durée pour les Héraultais. À peine le temps de savourer que le jeune Poaty voit son baptême du feu tourner au cauchemar après un tacle non maîtrisé à l’encontre de Tolisso, ce qui lui vaut un carton rouge sans doute sévère pour sa première intervention (8e). Conséquence immédiate de cette infériorité numérique, les partenaires de Hilton reculent inéluctablement. Et subissent encore et encore la pression rhodanienne qui ne cesse de s’intensifier au fil des minutes. Mais ni Cornet, sollicité à deux reprises sans succès (14e, 17e), ni Tousart dont la tête passe au-dessus sur un coup franc de Fekir ne parviennent à s’ouvrir le chemin des filets. C’est ce dernier qui fait finalement craquer la défense des visiteurs au terme d’un raid solitaire freiné irrégulièrement par Deplagne dans la surface. Encore muet cette saison, l'international tricolore se charge de transformer personnellement la sentence (36e, 1-1). Largement dominateur, plus conquérant dans les duels, l’OL ne perd pas de temps pour asseoir sa domination dans la foulée grâce à une tête rageuse de Tolisso sur corner (42e, 2-1).

Fekir-Tolisso, duo doublement gagnant


Comme sonné par ce scénario, Montpellier balbutie son football dès la reprise. À l’image de cette passe mal ajustée de Sanson en direction de Ninga. Des approximations rédhibitoires et dont les Héraultais font étalage en défense. Déjà très en jambes lors du premier acte, Tolisso et Fekir lancent un premier avertissement à Jourdren. Avant de le punir, cette fois, de manière définitive. Au terme d’un une-deux parfaitement réalisé avec Rafael côté droit, Fekir fait plier le portier héraultais. Brassard de capitaine au biceps, Tolisso imite son compère en claquant une frappe soudaine qui ne laisse aucune chance. Le suspense de la rencontre étant déjà éventé, la troupe de Frédéric Hantz s’échine désormais à ce que la défaite promise ne devienne pas une déculottée gênante. Mais, même là, celle-ci échoue. Lancé dans la profondeur par Valbuena – entré à la place de Fekir –, Cornet parachève la victoire des Gones d’une frappe du gauche imparable pour Jourdren. Les dernières minutes s’égrèneront sans que le MHSC ne trouve les ressources nécessaires pour essayer de sauver ce qu’il reste d’un match frustrant. Les Gones, eux, savourent. En rugissant à nouveau, ils reprennent leur marche en avant.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Romain Duchâteau
  • Modifié

    Dans cet article

    Helmut Rahn Niveau : CFA
    Jourdren homme du match sans hésitation. On peut avoir les notes?
    L1Triangle Niveau : DHR
    Note : 2
    @Sittius,

    Que Lyon balbutie son football depuis le début de la saison ou non, et c'est aussi le cas chez nous, ça n'enlève rien au fait que Varela soit un abruti fini, Sans même prendre pour argument la premiere du joueur en L1, comment peux tu mettre un rouge direct après 7 putain de minutes de jeu pour un tacle qui mérite a peine un jaune ?!

    Je suis désolé mais pour moi ce match c'est du vol, pur et simple et je n'en veux en aucun cas aux lyonnais, ni a Tolisso, ni a personne, juste a Varela...
    FolkTheWorld Niveau : District
    http://i.imgur.com/16C6JIi.jpg

    Pour l'historique complet !
    JeanKulDieu Niveau : Loisir
    Note : 2
    Message posté par halfcab
    Ce 3-5-2 va faire mal!! Big up Coco Tolisso!! Je sens qu'il est en train de passer un palier cette année, il a un potentiel énorme, il faut continuer.

    Ca fait plaisir de revoir Fekir aussi bien, putain ca faisait un bail!

    Sinon je suis content de voir la video du guignol de Jourdren. Comment il le calme tranquille Tolisso!! "Pourquoi tu t'affiches ?!" Ahahahhhh j'en peux plus!!!


    C'estJourdren qui a calmé Tolisso

    D'ailleurs j'attends une remarque d'aulas sur le fait que tolisso ait simulé et qu'il ne soit meme pas blessé.

    Et puis cette petite victoire bien aidée par l'arbitrage ne signifie rien à part qu'aulas a encore accés au vestiaire des arbitres
    Note : -1
    Pas un mot du second but de Tolisso?
    Mais où sont passés les esthètes qui daubent sur Blaise Matuidi :-(
    Quelle tristesse.
    Note : 4
    Message posté par JeanKulDieu
    C'estJourdren qui a calmé Tolisso

    D'ailleurs j'attends une remarque d'aulas sur le fait que tolisso ait simulé et qu'il ne soit meme pas blessé.

    Et puis cette petite victoire bien aidée par l'arbitrage ne signifie rien à part qu'aulas a encore accés au vestiaire des arbitres


    Pourquoi tu t'affiches toi aussi?! T'as pas trop mal au cul ?! Tu viens la parce que Frenchies t'as mouché sur le live de Marseille?

    T'en as pas marrer de te faire cartonner par tout le monde depuis 2 jours, ou peut être que t'aimes bien ca?

    Vas y va zoué avec Jourdren, les lyonnais sont trop trop trop méssan!!
    Note : -1
    Message posté par Sittius
    Enfin pour être franc, la saison dernière il était pas ouf du tout le Coco.

    Là, même en jouant un peu plus bas que sur les deux derniers matchs il est vraiment très bon.


    Mouais... c'est vite dit, je crois que c'est l'un des rares joueur à ne pas franchement déçevoir... Ferri avait été pas tr_s bon en début de saison oui. Tolisso a quand même de mémoire toujours assuré un niveau minimum.

    Et ses buts ont toujours été précieux...
    Note : 2
    Message posté par popeye
    Pas un mot du second but de Tolisso?
    Mais où sont passés les esthètes qui daubent sur Blaise Matuidi :-(
    Quelle tristesse.


    Si très beau but il a bien répondu à jourdren
    Note : -5
    Donc les supporters lyonnais sont satisfaits de ce systeme? Une victoire en ldc face a une equipe qui ne caut pas grand chose. Puis la l'Ol qui partait pour se faire torpiller puis qui grace a Varela revient dans le match. Carton rouge pour rien, Tolisso plante le double, puis penalty sur une faute en dehors de la surface. Match termine a partir de la. J'aime pas Jourdren mais il faut reconnaitre que se faire enfler comme ca. J'attends le tweet d'aulas sur ce carton rouge. Hate de voir le prochain match a 11 vs 11
    Note : 2
    Message posté par Youpla860
    Donc les supporters lyonnais sont satisfaits de ce systeme? Une victoire en ldc face a une equipe qui ne caut pas grand chose. Puis la l'Ol qui partait pour se faire torpiller puis qui grace a Varela revient dans le match. Carton rouge pour rien, Tolisso plante le double, puis penalty sur une faute en dehors de la surface. Match termine a partir de la. J'aime pas Jourdren mais il faut reconnaitre que se faire enfler comme ca. J'attends le tweet d'aulas sur ce carton rouge. Hate de voir le prochain match a 11 vs 11


    But à la con, sur une passe en retrait mal assurée, suivie d'un mauvais tacle... peu importe le système, tu le prends ce but.

    Et encore une fois, jouer à onze contre dix c'est un avantage, à fortiori quand c'est sur une erreur arbitrale, mais il n'empêche qu'on en marque 5.

    Pour le penalty, je vais t'apprendre que puisque la faute se poursuit dans la surface, le penalty est bien réel. C'est la règle.

    Et pour revenir sur le système, c'est celui qui est le plus adapté à notre effectif. Le seul problème c'est que c'est un système compliqué à animer et que le lancer comme ça, en pleine saison, c'est un peu de l'impro. Mais avec nos deux stars devant, ça peut envoyer du lourd.
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Note : 2
    Le résultat est ahurissant au regard du match pendant 30 minutes.
    Balle perdue bêtement par Tolisso, tâcle râté de Nkoulou et on était justement mêné.
    Le rouge est totalement injustifié et le penalty méritait un coup franc donc très clairement les décisions arbitrales et se satisfaire de notre système de jeu alors que pendant 30 minutes on a pas vu le ballon et que l'on ne créait rien c'est se voiler la face.
    Ensuite certes on a déroulé, l'équipe a du talent mais ce n'est pas encore tout à fait cela loin de la.
    Nkoulou est absolument catastrophique, lent, battu dans tous les duels, c'est un danger permanent pour notre défense. Première prestation intéressante de Mammana, à revoir.
    Donc des choses positives, une victoire qui fait du bien mais au regard de nos largesses défensives, ce système me semble bien moins adapté qu'un simple
    4-4-2 et je dis que le score est totalement exagéré.
    La Verrati si je mens Niveau : Loisir
    C'est souvent que Montpellier se prend des raclées d'au moins 5 buts contre Lyon.
    Incroyable comme les raclées se perpétuent au fil des années. Sauf l'année du titre de Montpellier bien sur.
    En plus Loulou ne s'est jamais caché d'être lyonnais.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Nice fait sauter Monaco
    3k 73