En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // OL/Bayern

L'OL à l'heure de la demie pression

Ce soir à Gerland, l'OL peut donner rendez-vous à l'histoire en accédant à la finale de la Champions'. Mais pour cela, il lui faut battre par deux buts d'écart le Bayern Munich, vainqueur à l'aller (1-0), qui sera privé de Ribéry mais enregistrera le retour de Van Bommel, un souvenir lugubre qui hante encore la mémoire lyonnaise. Oui, il faudra vaincre ses fantômes, ses démons et une sacrée bonne équipe pour prendre la route de Madrid le 22 mai prochain.

Modififié
Nous y voilà. C'est un soir à tout oublier. Pour Lyon, comme pour son public. Oublier que l'OL n'a jamais fait se lever les foules, même dans sa meilleure période, oublier que son jeu depuis trois ans flirte avec l'ennui le plus profond, oublier que Gerland, arène capricieuse, n'a pas systématiquement été à la hauteur de ses septuples champions de France chéris. Oublier aussi que quand on est français, on ne bat jamais une équipe allemande en demi-finale, que ce soit en club ou en sélection. Oui, un soir à tout oublier... pour tout renverser. Au pied de cette seconde manche, il est l'heure pour les Gones d'entrer dans l'histoire. La simple accession à la grande finale du 22 mai prochain à Madrid, une sorte d'Everest que les clubs français n'ont atteint qu'à six reprises (Reims deux fois, Saint-Étienne, Marseille deux fois et Monaco), suffirait pour passer à la postérité. Mais le scénario même de cette demie invite au thriller, à une soirée propice à la légende. Battu (0-1) à Munich, Lyon doit renverser une situation que seul Liverpool est parvenu à faire depuis 24 ans. Tant la rareté de cet exploit que l'identité du seul club à l'avoir fait disent l'immense défi qui attend le club de Jean-Michel Aulas...

La recette ? Bien défendre

De prime abord, on dirait bien aux Lyonnais de fendre l'armure, de se lancer à l'abordage toutes voiles dehors, d'emballer la partie pour mieux conclure. Mais évidemment, l'affaire est bien plus complexe que cette stratégie couchée sur le zinc. Car Lyon n'a jamais qu'un seul but de retard. C'est considérable et ténu à la fois, chose dont a bien conscience Cris, qui tiendra finalement son poste après avoir été à l'arrêt complet depuis le match aller. « Prendre des risques ? Non, on a le temps de marquer : 1-0, prolongation et tirs au but » . Il faut s'y faire, le Policier n'est pas un romantique qui exhorte les siens à la révolution des mœurs. Ce n'est pas le soir. Car le capitaine brésilien, plus que tout autre, sait combien il n'est pas dans la culture maison de prendre des risques inconsidérés. Et sous Claude Puel moins que jamais. Cornaqué par l'ancien mentor de Lille, l'OL s'affirme, bien plus encore que sous Houllier ou Perrin, comme une formidable machine à contrer. Enfin, formidable... les bons jours.

C'est toute l'énigme de ce Lyon-là. Dépourvue de la marge technique qui lui permettait de jouer et de gagner à sa main entre 2004 et 2007, l'équipe de Puel nécessite un engagement et une concentration quasi absolue pour espérer l'emporter. Sans ces ingrédients, point de salut et il ne faut pas chercher plus loin les difficultés réelles des Rhodaniens à s'imposer toutes les semaines en championnat, comme au bon vieux temps. Et c'est sans doute dans ce manque d'implication à la fois mentale et physique qu'il faut chiner les raisons du naufrage qualitatif du match aller. Positionnés trop bas et trop timorés dans les duels, les Lyonnais avaient oublié leurs fondamentaux qui ne sont pas, une fois encore, d'attaquer bille en tête. Une fois qu'on a dit ça, qu'est-ce qu'on fait ? On défend bien, pardi ! Diantre, c'est pourtant l'OL qui a un handicap à remonter. Justement ! On ne dit pas que Lyon doit simplement défendre, il doit bien défendre, nuance. C'est une constante “puelienne”, ses équipes n'attaquent bien que quand elles récupèrent le ballon haut pour mieux se projeter vers l'avant. Car il ne faut pas se leurrer, la ligne d'attaque conduite par Lisandro n'est pas profilée pour dévorer de grands espaces et la défense une nouvelle fois bricolée par Puel avec la suspension de Toulalan, n'est pas exactement bâtie pour subir un siège. D'autant qu'en face, le jeu de passes des Allemands risque de pomper un maximum d'énergie à l'ensemble de l'équipe.

Le retour de l'abominable Van Bommel

Drôle d'équipe en vérité que ce Bayern. Quasi à l'opposé de l'ADN traditionnel du club bavarois, aussi joueur que l'équipe de Beckenbauer était prudente, aussi friable que sa devancière de 2001 était solide. Forcément, au vu du match aller et plus généralement de ces derniers mois, il paraît facile de désigner le danger numéro un. Arjen Robben évolue actuellement à un niveau stratosphérique. En vérité, le Néerlandais se situe à son vrai niveau, celui qu'il a quand les blessures le laissent enfin en paix. Chose que n'a pas su comprendre le Real Madrid à qui on refilerait bien la palme du mercato le plus désastreux quand on observe aussi la réussite de Wesley Sneijder, autre protagoniste majuscule de ce dernier carré avec l'Inter Milan demain à Barcelone. Robben fait très mal et Lyon a déjà durement payé pour savoir, entre son but à l'Allianz Arena et la faute commise sur lui par Toulalan pour le premier de ses deux cartons. Robben ou quand le patron ne s'appelle plus Franck Ribéry, suspendu ce soir et peut-être plus si affinités. Oui, le danger principal devrait donc bien être oranje mais il ne s'agit peut-être pas de celui qu'on croit. Car cette seconde manche marquera aussi le grand retour d'un certain Mark Van Bommel, suspendu à l'aller. Ah Van Bommel... Comme un fantôme de l'épisode sans doute le plus douloureux de l'histoire européenne lyonnaise quand un soir d'avril 2005 à Eindhoven, le milieu batave, cette fois encore suspendu à l'aller, avait usé de toute sa “science” pour faire pencher la balance en faveur du PSV lors d'un quart de finale retour houleux. Une nouvelle fois, la latteuse des Pays-Bas pourrait bien se révéler décisive dans un contexte où les nerfs seront, plus encore qu'au match aller, mis à très rude épreuve, et il ne faudra sans doute pas être surpris de voir la partie ne pas se terminer à onze contre onze. Van Bommel, l'homme qui fait le tri entre les hommes et les petits enfants. Et au fond, ça tombe plutôt bien : car cette fois, on en est sûrs, Lyon a décidé d'être enfin très grand.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.

vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22
À lire ensuite
Pour passer, c'est limite