1. // Euro 2016
  2. // Quarts

L'ode à la joie des hymnes nationaux

Les matchs à élimination directe, c'est de la tension et la main sur le cœur au moment des hymnes. Avant le coup d'envoi des quarts de finale, on fait le match des huit hymnes encore en lice.

Modififié

PolognePortugal

Mazurek Dąbrowskiego vs A Portuguesa


« Les hymnes polonais et portugais sont plutôt à ranger dans la catégorie des marches, par opposition aux hymnes solennels, de célébration, que l'on retrouve davantage au nord. Les marches vont sur un rythme en croche pointée double, "pam papam". Il y a un effet d'entraînement, ça saute bien, ça fonctionne. » Nicolas Chalvin, directeur musical de l'Orchestre des Pays de Savoie, annonce un match sans temps mort entre les deux hymnes. Dès les premiers instants, mauvais alignement de la défense portugaise : « Le Portugal me paraît moins intéressant harmoniquement. » La sanction est immédiate, 1-0. Et 2-0 quand vient le refrain de La Portugaise, un peu trop pompé sur la Ligue 1 : « Aux armes, aux armes ! / Sur la terre, sur la mer / Aux armes, aux armes / Pour la Patrie, lutter ! / Contre les canons marcher, marcher ! » Mais au second couplet, les Polonais commettent la même erreur dans leur Mazurka de Dombrowski : « Bonaparte nous a donné l'exemple, / Comment nous devons vaincre. » 2-1 à Ange-Casanova, la fin du match se joue à l'expérience. La Pologne s'avance avec un compositeur inconnu et un hymne officiellement reconnu en 1927, bien qu'écrit en 1797. De son côté, le Portugal dégaine Alfredo Cristiano Keil – compositeur, peintre, collectionneur – en 1910 et une adoption dès l'année suivante. But d'ACK11 dans les arrêts de jeu, 2-2. Match nul ? Non, parce que la Selecção compte un autre multicarte dans ses rangs : CR7, joueur et chef d'orchestre. « Trop vite, trop vite » , et 2-3 avant la note finale. Victoire des Heróis do mar.


Pays de GallesBelgique

Hen Wlad fy Nhadau vs La Brabançonne


La première opposition de style. Alors que La Brabançonne fait partie des marches, Le vieux pays de mes ancêtres « est plus solennel, plus calme, cérémonieux » , présente Nicolas Chalvin. Ne pas s'attendre pour autant à un match plat entre les deux pays : « Les hymnes se jouent généralement en tonalité majeure. C'est-à-dire, schématiquement, une tonalité assez gaie. » Dès les premières minutes, les vagues galloises emportent le directeur musical : « C'est un hymne très choral, très émouvant, c'est un chant à frissons. » Du beau jeu en tribunes qui fait 1-0. Le romantisme bat son plein lors du premier couplet : « La terre de mes ancêtres m'est chère / Terre de poètes et de chanteurs, d'hommes illustres et d'honneur / De braves guerriers, si nobles et si vaillants / Qui versèrent leur sang pour la liberté. » Et c'est William Hague, secrétaire d'État pour le pays de Galles, qui conclut quand il épouse Ffion Jenkins en 1997, à l'origine chargée de lui apprendre les paroles du Land of my Fathers. 2-0 pour le pays dont l'hymne est surtout utilisé pour les compétitions sportives. La Brabançonne est désarçonnée, perdue entre des paroles plusieurs fois modifiées depuis la première version du Français Jenneval, en 1830, et des adaptations en néerlandais et en allemand. Dans un dernier baroud d'honneur, elle revient dans le match avec ces paroles : « Tu vivras toujours grande et belle / Et ton invincible unité / Aura pour devise immortelle / Le Roi, la Loi, la Liberté ! » Las, l'unité chantée ne se traduit pas en actes, et le score reste à 2-1. Les Dragons volent trop haut.

Youtube

AllemagneItalie

Das Deutschlandlied vs Fratelli d'Italia


Le match des poids lourds, sur les terrains comme dans les partitions. Où l'on retrouve une opposition entre chant solennel, Le Chant de l'Allemagne, et marche militaire, Frères d'Italie. Où l'on trouve, surtout, des compositeurs un brin célèbres. Côté italien, c'est Giuseppe Verdi qui attribue au morceau composé par Michele Novaro le statut de symbole de la patrie dès 1862. Côté allemand, c'est tout simplement Joseph Haydn à la composition, ce qui est donc « de grande classe » pour Nicolas Chalvin. L'Allemagne est proche de prendre l'avantage, mais ça passe de peu à côté : l'Autrichien s'est inspiré en 1797 d'une mélodie croate, « ce qui n'est pas étonnant, Haydn aimait bien reprendre des chansons populaires » . Et c'est finalement l'Allemagne qui déjoue. Dans les années 30, le NSDAP réinterprète le premier couplet et son « Deutschland, Deutschland über alles » , pour « L'Allemagne, l'Allemagne par-dessus tout » , comme un slogan de domination accolé à l'hymne de la SA. Résultat, le premier couplet est utilisé pour la dernière fois lors de la finale de la Coupe du monde 1954, avant de laisser place à un 3e couplet plus pacifique : « Unité et droit et liberté / sont les fondations du bonheur. » Un jeu périlleux qui conduit à des bourdes, comme à l'Euro 2008 lorsque la télé suisse sous-titre avec les paroles des premiers couplets polémiques. But contre son camp, 0-1. Et peu importe que le Fratelli d'Italia n'ait toujours pas officiellement le statut d'hymne national : les Italiens l'emportent en roublards et tout le monde applaudit. « Où est la Victoire ? / Qu’elle lui tende sa chevelure / Car esclave de Rome / Dieu la créa. »

Youtube

FranceIslande

La Marseillaise vs Lofsöngur


Une opposition a priori déséquilibrée. D'un côté La Marseillaise, incontournable et « très bien composée » selon le boss de l'Orchestre des Pays de Savoie. « En général, les schémas harmoniques des hymnes sont assez simples. Il y a plus de modulation dans La Marseillaise, "Entendez-vous, dans vos campagnes..." est en mineur par exemple. » De l'autre, Lofsöngur, la « Chanson de la louange » , un chant populaire islandais datant de 1874 et adopté comme hymne national lors de l'indépendance de l'île, en 1944. Un hymne solennel et peu connu, mais aussi « de belle facture, bien écrit » pour Nicolas Chalvin. L'offensive Marseillaise a du mal à prendre à revers « les cohortes des temps » tressant « une couronne de soleils du firmament sans fin » au dieu islandais auquel sont chantées ces louanges. Les attaques sont brouillonnes, tel un stade systématiquement en avance sur l'orchestre. Peut-être Giscard n'aurait-il pas dû faire diminuer le tempo de La Marseillaise afin de retrouver la vitesse originelle. Et pourtant, il est encore « de 120 à la noire. À titre de comparaison, une trotteuse de montre sera à 60 à la noire » , nous apprend le sélectionneur Chalvin. Mais cela reste insuffisant. Trop brouillon, trop vu et entendu, l'hymne français est pris par la fraîcheur insulaire. Il se met définitivement hors jeu lorsque la bande à Dédé, tout juste championne du monde, éclate de rire sur l'interprétation locale un soir de septembre 1998. Victoire sur tapis vert de l'Islande.

Youtube


Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Merci pour cet article :)

Pour continuer sur la connotation pangermaniste de l'hymne allemand, je vous invite à lire la page Wikipedia qui lui ait consacré, et en particulier le paragraphe sur son interprétation au XIXe siècle, époque où LES Etats allemands étaient divisés à la suite de la chute du Reich :

"Les mots « Deutschland, Deutschland über alles, über alles in der Welt. » doivent dans ce contexte être compris comme un appel aux souverains allemands à mettre de côté leurs querelles et à concentrer leurs efforts sur la réunification de l'Allemagne. En allemand standard, « über alles » signifie « par-dessus tout » dans le sens de priorité et non de primauté ou supériorité, ce qui serait « über allem ». De plus, à l'époque de Fallersleben, ce texte avait une connotation politique libérale, car l'aspiration à une Allemagne unie allait souvent de pair avec la réclamation de plus de libertés, comme la liberté d'expression, la liberté de la presse et autres Droits de l'homme.""
j'ai vu les matchs de l'islande dans cet euro et putain... l'hymne islandais dure trop longtemps !!! jcrois encore plus longtemps que l'hymne brésilien :D
Note : -1
instant chauvin ON :

sérieux les mecs ? la marseillaise battue sur tapis vert ? on peut regretter la violence des paroles (bah oui, hymne révolutionnaire les gars), mais la mélodie, l'histoire, la reconnaissance et le symbole méritent bien une large victoire.

4-2.

et je laisse mon côté chauvin allumé. bonsoir
Et on a plus cet affreux hymne espagnol sans paroles!
Et on a plus cet affreux hymne espagnol sans paroles!
L'hymne italien est mon préféré, il reflète merveilleusement ce pays. Même les paroles sont classe :

Nous sommes depuis des siècles
Piétinés, méprisés,
Parce que nous ne sommes pas un peuple,
Parce que nous sommes divisés.
Rallions-nous en un seul
Drapeau, une espérance :
De fusionner tous ensemble

Autrement dit, individuellement on est des losers, mais tous ensemble on forme une sacré équipe !

Au fond c'est un peu l'histoire de la squadra azzura durant cet Euro !
L'hymne Français, Italien, et Russe au dessus de tous. Ils foutent la chère de poule
De toute façon le meilleur hymne n'est pas présent ( Flower Of Scotland )
L'article se veut sans doute certes badin, mais quand bien même : comment juger la valeur d'un hymne en étant étranger à son pays, sa culture?

J'en dirais sinon qu'entonner la Marseillaise ou God save the Queen en cours de match m'a toujours paru un brin hors-sujet ; sitôt les 3 coups donnés le jeu devrait être roi, et son répertoire suffisamment riche que pour faire l'économie de ces chants-là..

Vite fait enfin, je ne vois d'ailleurs pas d'autre nation qui entonnent leur hymne en cours de match - quid? -, et comme par hasard fallait-il que leur essence soit d'être impérialiste..
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par vitor
j'ai vu les matchs de l'islande dans cet euro et putain... l'hymne islandais dure trop longtemps !!! jcrois encore plus longtemps que l'hymne brésilien :D


Oui,il dure longtemps et n'est pas joli je trouve.

Beaucoup d'hymnes durent longtemps dans leur version intégrale ("La Marseillaise" est longue).

Hymne le plus long du monde : Uruguay je crois.
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par Raja1949
De toute façon le meilleur hymne n'est pas présent ( Flower Of Scotland )


l'hymne de l'Ecosse et du Pays de Galles sont souvent louangés, mais je les trouve trop doux.

Le "God save The Queen" cette berceuse pour nourrisson de 30 secondes me rebute aussi.
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Le Ireland's Call me fout des frissons, surtout quand il était joué à Crock Park en 2007 lors d'un match entré dans les mémoires contre l'Angleterre aux VI nations.

Mais le russe est juste exceptionnel. Calqué sur l'hymne soviétique, un régal. Les communistes ont presque tout foiré, mais au niveau des hymnes les ex pays de l'Est en général ça envoie. Et même l'hymne tsariste est pas mal à mon gout.
Pragmatique Niveau : CFA2
Depuis le temps que je suis le sport + mon intérêt pour l'Histoire en général,je peux classer les hymnes catégories.

Les plus réussis, parfois tenant du chef-d'œuvre : Italie,Russie,Allemagne,Brésil.

Les réussis catégorie valeurs sûres : Etats-Unis,France,Argentine,Japon,Corée du Nord,Roumanie,Turquie,Uruguay,Chili,Israël.

Les assez bons : Maroc,Algérie,Tunisie,Pays-Bas,Hongrie.

Les plus nuls : toute l'Afrique noire,Egypte,Libye avant et après 2011,Suisse,Grèce,Canada.

Liste non exhaustive pour les deux dernières catégories.Je ne connais pas tout les hymnes non plus.
Pragmatique Niveau : CFA2
Celui de l'Australie et rincé et le Néo-Zélandais gonflant.

J'ajoute que la voix de Bianca Castafiore qui massacre les hymnes en chantant par dessus est l'un des points négatifs de cet Euro 2016.
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par GhjuvanFilippu
Le Ireland's Call me fout des frissons, surtout quand il était joué à Crock Park en 2007 lors d'un match entré dans les mémoires contre l'Angleterre aux VI nations.

Mais le russe est juste exceptionnel. Calqué sur l'hymne soviétique, un régal. Les communistes ont presque tout foiré, mais au niveau des hymnes les ex pays de l'Est en général ça envoie. Et même l'hymne tsariste est pas mal à mon gout.


J'ai remarqué que dans l'hymne Russe, c'est surtout le début qui est excellent.Ensuite, il est monocorde.Donc il est globalement réussi, mais sans prise de risque.Avec une telle mélodie, difficile de lui en tenir rigueur.
True Grit Niveau : DHR
So Foot, vous auriez pu préciser que le Pays de Galles et la Bretagne partagent le même hymne avec sensiblement les mêmes paroles !
True Grit Niveau : DHR
Message posté par WiL
Merci pour cet article :)

Pour continuer sur la connotation pangermaniste de l'hymne allemand, je vous invite à lire la page Wikipedia qui lui ait consacré, et en particulier le paragraphe sur son interprétation au XIXe siècle, époque où LES Etats allemands étaient divisés à la suite de la chute du Reich :

"Les mots « Deutschland, Deutschland über alles, über alles in der Welt. » doivent dans ce contexte être compris comme un appel aux souverains allemands à mettre de côté leurs querelles et à concentrer leurs efforts sur la réunification de l'Allemagne. En allemand standard, « über alles » signifie « par-dessus tout » dans le sens de priorité et non de primauté ou supériorité, ce qui serait « über allem ». De plus, à l'époque de Fallersleben, ce texte avait une connotation politique libérale, car l'aspiration à une Allemagne unie allait souvent de pair avec la réclamation de plus de libertés, comme la liberté d'expression, la liberté de la presse et autres Droits de l'homme.""


Très intéressant WiL, merci d’avoir partagé ton savoir, je m’interrogeais souvent sur le scandale suscité par ce fameux couplet, me demandant quelle était la source de ces paroles, et ne m’étais jamais penché sur la question.

Et pourtant, ce moment où le chœur chante (chantait donc) « Deutschland, Deutschland über alles, über alles in der Welt » est vraiment magnifique selon moi.
True Grit Niveau : DHR
Message posté par Bota67
L'article se veut sans doute certes badin, mais quand bien même : comment juger la valeur d'un hymne en étant étranger à son pays, sa culture?

J'en dirais sinon qu'entonner la Marseillaise ou God save the Queen en cours de match m'a toujours paru un brin hors-sujet ; sitôt les 3 coups donnés le jeu devrait être roi, et son répertoire suffisamment riche que pour faire l'économie de ces chants-là..

Vite fait enfin, je ne vois d'ailleurs pas d'autre nation qui entonnent leur hymne en cours de match - quid? -, et comme par hasard fallait-il que leur essence soit d'être impérialiste..


Les supporters gallois et écossais entonnent leurs hymnes respectifs régulièrement également.
True Grit Niveau : DHR
Message posté par Pragmatique
Depuis le temps que je suis le sport + mon intérêt pour l'Histoire en général,je peux classer les hymnes catégories.

Les plus réussis, parfois tenant du chef-d'œuvre : Italie,Russie,Allemagne,Brésil.

Les réussis catégorie valeurs sûres : Etats-Unis,France,Argentine,Japon,Corée du Nord,Roumanie,Turquie,Uruguay,Chili,Israël.

Les assez bons : Maroc,Algérie,Tunisie,Pays-Bas,Hongrie.

Les plus nuls : toute l'Afrique noire,Egypte,Libye avant et après 2011,Suisse,Grèce,Canada.

Liste non exhaustive pour les deux dernières catégories.Je ne connais pas tout les hymnes non plus.


Très intéressante ton étude Pragmatique, on voit que tu t’y intéresse vraiment !

Tu m’as donné envie d’en écouter une bonne partie, et je dois dire que ta classification se défend bien !

Néanmoins, à la réécoute de l’hymne russe, je ne lui trouve rien de sensationnel, je ne le trouve pas très beau et surtout répétitif, presque forcé, exagéré.

L’hymne brésilien, que j’oublie tout le temps, est très beau, une jolie mélodie romantique à l’italienne, mais qu’est-ce qu’il doit être dur à chanter pour les joueurs !

Italie et Allemagne, de vraies merveilles, le japonais si singulièrement solennel, et content que tu reconnaisses l’hymne turc à sa juste valeur, bien qu’il ait tendance à être joué trop rapidement ce qui lui enlève de sa majestuosité.

Magnifique également l’hymne nord-coréen, à ce sujet, te souviens-tu de leur présence à la Coupe du Monde 2014 : leur implication dans le chant m’avait profondément marquée (les larmes de Jong Tae-se !).

Je ne sais pas si c’est parce qu’ils sont extrêmement connus, mais les hymnes français et américains ne me font plus aucun effet.

J’adore également infiniment l’hymne breton/gallois, vraiment céleste ; je ne comprends pas comment tu puisses le trouver doux !

Enfin ce sont les goûts et les couleurs de chacun, et il est toujours bon de connaître ceux des autres !
Message posté par True Grit
Les supporters gallois et écossais entonnent leurs hymnes respectifs régulièrement également.


Eh bien tu me l'apprends, merci et au temps pour moi!
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2