1. //
  2. // 9e journée
  3. // Arbitrage

L'observatoire des arbitres

Pas de bazar façon Juve/Roma pour cette 9e journée de Ligue 1. Mais tout n'a pas été rose non plus.

15 21
  • L'arbitre du week-end : Lionel Jaffredo (Évian – Metz 3-0)


    Même s'il officiait sur son 150e match en Ligue 1, chiffre qui est censé certifier son expérience des pelouses les plus prestigieuses, Lionel Jaffredo n'a pas été à la hauteur de l'événement au Parc des Sports d'Annecy. Lorsqu'il doit intervenir et siffler penalty, suite à la main plus qu'évidente de Kashi dans la surface, il décide que le jeu doit se poursuivre. Sur le ralenti, l'image prouve que le Messin s'envoie lui-même le ballon sur la main. Sa maladresse doit être sanctionnée car son bras est décollé du corps. Pendant ce temps-là, le jeu se poursuit, inutile de se plaindre, chers Savoyards. En seconde période, conscient de s'être fait un nouvel ennemi en la personne de Pascal Dupraz, le Breton Jaffredo change son fusil d'épaule et accorde généreusement un péno en fin de match, au terme d'une action digne d'un film de Pierre Richard. Plusieurs joueurs glissent, et comme par magie, Sougou se retrouve en duel avec le portier lorrain Mfa. L'ancien Marseillais obtient grossièrement ce qu'il voulait, et peut déjà se féliciter d'être tombé sur deux bons naïfs : l'arbitre et le gardien de but. Les deux s'en remettront, surtout Jaffredo qui en verra d'autres.


  • Les 5 faits marquants du week-end


    1. Kalt plutôt indulgent avec Lemoine (Saint-Étienne – Toulouse 0-1)
    Vexé d'être mené au score, Fabien Lemoine s'est fait justice lui-même, en assénant un coup de pied vengeur sur le Toulousain Abel Aguilar. À quelques minutes de la mi-temps, le Vert se retrouve dans la surface, il réalise un bel enchaînement, mais rate son dernier contrôle. En voyant qu'il sera trop court, il se fait justice à quelques mètres de Philippe Kalt, ce dernier étant le garant de l'intégrité physique de chacun. Dans ce match engagé, sans trop de fautes jusque-là, Kalt opte finalement pour le carton jaune. Généreux, assurément ! Et le café à la mi-temps, c'est Galtier qui régale !

    2. Millot n'a pas voulu plomber l'OM (Caen – Marseille 1-2)
    Le fait de jeu s'est passé sous les yeux des deux bancs, pas très loin d'un Benoît Millot aux sourcils trempés. Tandis que la pluie redouble depuis le coup d'envoi, Jérémy Morel, battu par la vitesse de Lenny Nangis, est forcé d'intervenir, tacle glissé à l'appui. Le geste est hyper spectaculaire à vitesse réelle, et en visionnant le ralenti, on se rend compte qu'il découpe en morceaux le Normand. Peu importe la tournure qu'aurait prise la rencontre, Benoît Millot n'a pas expulsé le Marseillais, il a eu probablement tort. Quant à Nangis, il court toujours tel un immunisé de la semelle.

    3. Bien a galvaudé les arrêts de jeu (Nice – Montpellier 1-1)
    Tout se passait bien entre les deux équipes, Montpellier s'apprêtait même à ramener un excellent résultat de son déplacement en Côte d'Azur. Chargé, comme ses coéquipiers, de maintenir le score, Víctor Hugo Montaño se la joue rude au début des arrêts de jeu. Wilfried Bien le laisse allègrement mettre un coup d'épaule à un Niçois. Le Colombien enchaîne alors d'un coup de coude sur Hult qui passait par là. Simple biscotte jaunâtre, il s'en sort quasi indemne ! Lors de l'égalisation du Gym, Palun se préoccupe de tout sauf du ballon. Certes, il est bien présent dans les six mètres, mais obnubilé par le gain d'un précieux point, il pousse Jourdren tout en tentant de faire un câlin buccal au poteau. Par mégarde, il égalise et convainc même l'arbitre de valider le but, après quelques longues secondes d'hésitation. Claude Puel a adoré.

    4. Turpin et l'art du quiproquo (Lyon – Lille 3-0)
    René Girard n'a pas le compas dans l'œil. Après l'ouverture du score, signée Alexandre Lacazette, il peste sur l'ensemble du corps arbitral, prétextant un hors-jeu bel et bien inexistant. Insulté copieusement, Clément Turpin décide d'expulser le récidiviste coach lillois, alors qu'il venait tout juste de purger sa peine. Sur le but du break, toujours marqué par Lacazette, le Lyonnais est clairement hors-jeu, tout comme un autre de ses partenaires. Le juge de touche devait sans doute avoir mieux à faire que d'être attentif à ce coup de pied arrêté, si facile à juger, à condition de bien se placer. Grâce à cette erreur, Yoann Gourcuff a enfin distillé une passe décisive. Turpin, lui, n'avait plus qu'à consentir.

    5. Bastien ne pouvait pas tout voir (PSG -Monaco 1-1)
    Heureux élu pour arbitrer l'ancien cashico entre le dernier champion de Ligue 1 et son dauphin, Benoît Bastien savait bien que cette rencontre ne serait pas de tout repos. Souvent bien positionné, en plein cœur d'un gazon où sévissaient d'âpres duels, il a dégainé quelques avertissements fort logiques. Cependant quelques-uns, à l'image de David Luiz et Geoffrey Kondogbia par exemple, sont partis se doucher en toute quiétude, ce qui peut paraître injuste par rapport à ceux qui ont été pris par la patrouille de Saint-Benoît. Comme d'habitude, l'incorrigible Marco Verratti a fait son Caliméro devant Bastien, sans parvenir à l'émouvoir.

  • 5 chiffres à retenir


    37. Comme le nombre de cartons distribués lors de cette 9e journée, ce qui constitue un record cette saison (35 à la 3e journée). En revanche, pour la quatrième fois de la saison, aucun joueur n'a été expulsé. Si beaucoup ont essayé, ils sont rentrés bredouilles et sans amende à prévoir dans la boîte aux lettres du club.

    4. Comme le chiffre du record battu par Frank Schneider. Avec quatre cartons jaunes balancés à Reims – il n'en avait délivré que trois en autant de matchs - le « rookie » alsacien a enfin prouvé qu'il pouvait se faire respecter en Ligue 1.

    4,2. Comme la moyenne de cartons donnés par Lionel Jaffredo depuis la 1re journée. En cinq matchs (21 avertissements), l'un des vétérans de la Ligue 1 (le 3e plus âgé) tient la tête du classement de la gâchette d'or, sans avoir expulsé qui que ce soit.

    44 ans et 18 jours. Comme l'âge du plus vieil arbitre de notre championnat national. En l'occurrence, il s'agit de Stéphane Lannoy, excellent lors de Bastia-Lens ce week-end. Avec la bagatelle de 375 matchs au compteur, le Nordiste reste une valeur sûre sur le territoire.

    21. Comme les arbitres qui évoluent en Ligue 1 en 2014-2015. Parmi eux, dix font partie du gotha des agrémentés par la FIFA et sont des internationaux. Tous sont tellement bien considérés, qu'aucun n'a eu l'occasion de siffler pendant le Mondial 2014.

    Par Mehdi Djebbari
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Pour Nice-Montpellier vous auriez pu rajouter ce but refuser avant la mi-temps, à croire que tous les arbitres ont parié collectivement sur des 0-0 à la pause sur chaque mi-temps.

    http://webmup.com/dspa8/vid.webm Action typique qui montre la frilosité des arbitres qui sifflent au moindre contact...
    Note : 2
    refusé* (a quand la fonction EDIT ?)
    Personnellement je trouve pas du tout, à vitesse réelle, que le hors-jeu de Lacazette soit "si facile à juger" : Corchia est quand même nettement en retard dans l'alignement de ses coéquipiers, et c'est bien plus simple de voir le HJ au fruit d'un révélateur informatique, parce que c'est loin de se jouer à un mètre.

    Bon arbitrage de Turpin sinon
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Comme le chiffre du record battu par Frank Schneider. Avec quatre cartons jaunes balancés à Reims – il n'en avait délivré que trois en autant de matchs - le « rookie » alsacien a enfin prouvé qu'il pouvait se faire respecter en Ligue 1.

    Donc le seul moyen pour un arbitre de tenir son match c'est de jouer au distributeur de biscottes ?
    C'est quoi ces conneries, encore ?
    C'est sympa de faire un "Observatoire des Arbitres" quand on ne connaît pas soi-même les règles du foot.

    "L'image prouve que le Messin s'envoie lui-même le ballon sur la main. Sa maladresse doit être sanctionnée car son bras est décollé du corps."

    C'est mignon, sauf que la notion de bras/main décollé du corps n'existe pas, la seule notion qui existe dans ce cas est celle de l'intentionnalité. La Loi 12 des Lois du Jeu dit : - un coup franc direct (ou penalty) est accordé à l'équipe adverse du joueur qui
    touche DELIBEREMENT le ballon de la main (excepté le gardien de but dans sa
    propre surface de réparation).

    Donc révisez les règles du jeu ou ne vous permettez plus d'écrire sur les arbitres, merci.
    Kimka Le Streum Niveau : District
    Euh le soit disant hors jeu sur le second but de Lacazette il est basé sur quoi ? Le "révélateur" TV, celui où on voit clairement que le ballon a parcouru 50cm au moment de l'arrêt sur image ?

    Comme dit plus haut mieux vaut connaitre les règles quand on aborde l'arbitrage.
    Bayer Leverkusec Niveau : DHR
    Joli torchon.
    Message posté par Kimka Le Streum
    Euh le soit disant hors jeu sur le second but de Lacazette il est basé sur quoi ? Le "révélateur" TV, celui où on voit clairement que le ballon a parcouru 50cm au moment de l'arrêt sur image ?

    Comme dit plus haut mieux vaut connaitre les règles quand on aborde l'arbitrage.


    Merci, j'allais justement demander si j'étais le seul à penser qu'il n'y avait pas hors-jeu
    George Haggis Niveau : CFA2
    Le tribunal des arbitres
    Faut vous calmer les gars.. L'article ne juge aucun arbitre, il fait juste le résumé de leur journée. Pas besoin de péter un câble..
    Et s'il y a une erreur, on peut la corriger, l'expliquer, sans forcement descendre l'auteur de l'article. Alors oui, ce sont des journalistes, et ils doivent connaitre leur sujet, mais ça arrive de pas tout savoir, sinon, postulez pour SoFoot..
    J'ai l'impression qu'il est toujours nécessaire de descendre qq1 quand il fait une erreur. Juste corrigez ou expliquez, pas besoin de massacrer et de dire que c'est un torchon..

    Mais sinon ouais, le 2eme but de Laca, c'etait vachement chaud de savoir si y a hors jeu ou pas, et meme avec la TV.
    faut vraiment être lyonnais pour dire qu'il n'y pas HJ sur le 2ème but de lacazette. de peu, mais il est HJ. Au final, on s'en fout, ça change rien au match.
    par contre, là où l'auteur pète à mon sens un plomb c'est quand il affirme haut et fort que girard a copieusement insulté l'arbitre. ah bon et vous avez des preuves de ce qui s'est dit. sinon, ça s'appelle tout simplement de la diffamation mais bon c'est pas grave, c'est à la mode le lille et le girard-bashing, donc tout le monde va approuver en se disant que c'est certainement vrai.
    Quelle déception cette rubrique ! vous nous aviez habitué à des analyses techniques souvent pointues et argumentées sur tour les, sujets du football et vous nous infliger ça ? Une simple énumération des "prétendues" erreur d'arbitrage répertoriées par un rédacteur qui ne connaît même pas les règles du football ?
    Hurler avec les loups sans un minimum de recul et d'analyse, je ne pensais pas un jour lire ce genre d'article sur votre site.
    Panam all starz Niveau : Loisir
    Parler de "lille et girard bashing" ca m'a fait beaucoup rire, comme s'il y avait un acharnement contre lille... Girard fait tout son possible pour être détesté depuis montpellier, et lille tt le monde s'en fou
    le match de lacazette, vous le resumeriez à ses quelques ratés de début de match ? non c'est absurde, alors pourquoi le faire avec les arbitres en ne parlant que des erreurs que vous croyez avoir vu ?
    Vous courez derriere Menes et la bande de Canal ? C est mediocre, "peut etre que ; il aurait pu " genre l arbitrage est une science exacte. Tant qu il sera pratique de cette facon cela n evaluera pas, alors au lieu d aller faire les zouaves facon grobeauf ecrivez autre chose. Franchement...
    Message posté par Panam all starz
    Parler de "lille et girard bashing" ca m'a fait beaucoup rire, comme s'il y avait un acharnement contre lille... Girard fait tout son possible pour être détesté depuis montpellier, et lille tt le monde s'en fou


    ah bah non c'est vrai que dès qu'on parle de jeu pourri, on cite pas lille (à plus ou moins juste raison d'ailleurs) et que girard n'est pas fustigé par tous les prétendus experts du foot. allume ta tv, écoute la radio... et puis la condescendance parisienne, ça va 5 minutes hein. faut vraiment être demeuré ou s'appeler panam all starz pour penser qu'il n'y a que le psg qui intéresse les vrais fans de foot.
    allo maman bobo Niveau : Loisir
    Message posté par kambei


    ah bah non c'est vrai que dès qu'on parle de jeu pourri, on cite pas lille (à plus ou moins juste raison d'ailleurs) et que girard n'est pas fustigé par tous les prétendus experts du foot. allume ta tv, écoute la radio... et puis la condescendance parisienne, ça va 5 minutes hein. faut vraiment être demeuré ou s'appeler panam all starz pour penser qu'il n'y a que le psg qui intéresse les vrais fans de foot.


    Et toi ta maman est la cousine de ton papa ? Tant qu'à faire dans le cliché

    Sinon girard est un gros con qui donne une image pitoyable de ton club et le jeu de lille est aussi captivant que France 3 un jeudi à 14h30
    Message posté par allo maman bobo


    Et toi ta maman est la cousine de ton papa ? Tant qu'à faire dans le cliché

    Sinon girard est un gros con qui donne une image pitoyable de ton club et le jeu de lille est aussi captivant que France 3 un jeudi à 14h30


    ok. superbe répartie.
    Sinon ya quoi sur france 3 un jeudi à 14h30?
    Le premier épisode de l'après-midi d'Un Cas pour Deux.

    Dans l'épisode de ce jeudi à venir, Maître Lessing réalisera, trop tard, qu'il s'est fourvoyé dans une affaire dangereuse qui risque de lui coûter cher. Armin Steiner, propriétaire d'une boîte de nuit, l'avait chargé de réunir des preuves tangibles de l'implication du petit ami de sa fille dans le vol d'un tableau dans sa villa. Matula, l'assistant de Lessing, lui ayant apporté la certitude du larcin, Steiner procèdera illico à l'élimination du traître. Lorsque Lessing réalisera les conséquences de cette histoire, il dénoncera son client aux services de police. Pour empêcher Lessing de témoigner, Steiner fera alors kidnapper sa fille...

    (source L'Internaute.fr)
    Message posté par amara
    C'est sympa de faire un "Observatoire des Arbitres" quand on ne connaît pas soi-même les règles du foot.
    [...


    Mais tellement !
    Franchement je suis hyper déçu de lire ce genre d'analyse tronquée sur SoFoot (bon ok vous vous en foutez que je sois déçu) et comme dit dans un autre commentaire, ça commence à beaucoup trop courir vers du niveau CFC ou L'Equipe... MERDE ! Je vous en supplie SoFoot, conservez votre différence par rapport à ces pantins !

    L'idée de faire un observatoire des arbitres est bonne, ça peut permettre de rappeler des choses, de dire ce qui est bien ou pas mais par pitié, assurez-vous de connaître les règles sur le bout des doigts lorsque vous critiquez une décision de façon affirmative.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Lutte à deux en vue
    15 21