L'Italie veut prolonger Conte avant l'Euro

Modififié
6 4
Antonio Conte a rempli avec brio sa première mission à la tête de la Nazionale, avec une qualification empochée pour l'Euro 2016 sans trop de frayeurs.

Ainsi comme le rapporte la Gazzetta dello Sport, le président de la Fédération italienne, Carlo Tavecchio, entend bien prolonger le bail du sélectionneur italien, même s'il ne juge pas les négociations urgentes : « Il n'y a que dans le football qu'on pense à renouveler les contrats si longtemps avant leur échéance. On discutera avec Antonio un ou deux mois avant (la fin de son contrat). Nous avons une collaboration optimale et nous avons l'espoir de le garder avec nous » , a confié Tavecchio.

Puis le président de la FIGC a assuré avoir d'excellents rapports avec Conte : « J'ai lu des adjectifs comme "froid" ou "gelé" à propos de notre relation, mais c'est faux. Au contraire, c'est chaleureux comme aux Caraïbes. Aujourd'hui (dimanche, ndlr) par exemple, nous avons déjeuné ensemble. Nous sommes devenus les meilleurs amis, parce que nous avons parcouru ensemble des chemins en pente, en ne nous préoccupant pas de nos positions personnelles. »

Pas sûr que ça suffise à convaincre Conte de rester au-delà de son mandat qui court pour le moment jusqu'à l'Euro. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et donc, après 2 ans de travail, avec une nouvelle génération prometteuse qui arrive, il semblerait logique qu'il parte pour laisser à son successeur le plaisir de coacher en 2018 Veratti, Romagnoli, Rugani, Berardi et consorts? Tout ça pour aller essayer de ressusciter Milan malgré Galliani ou amener la Roma au sommet malgré les supporters romains ?

Ben voyons.
Vous devriez plutôt pomper sur le torchon rose les articles sur les perquisitions à Milan vendredi. Ah pardon, d'article à pomper il n'y avait pas donc So Foot n'est pas au courant?

le bon, la brune et le truand Niveau : CFA
"c'est chaleureux comme aux Caraïbes"
Google translate fail
"Et donc, après 2 ans de travail, avec une nouvelle génération prometteuse qui arrive, il semblerait logique qu'il parte pour laisser à son successeur le plaisir de coacher en 2018 Veratti, Romagnoli, Rugani, Berardi et consorts? Tout ça pour aller essayer de ressusciter Milan malgré Galliani ou amener la Roma au sommet malgré les supporters romains ?"

J'arrive pas trop à comprendre si tu veux que Conte reste ou pas.
Whatever, SI contrat prolong il y a (ce que je trouve être une hérésie), il devrait toujours y avoir une clause de résultats minimal. Comment vouloir prolonger un coach sans savoir ce qu'il vaut en phase finale contre des équipes relevées juste parce qu'il a réussi à qualifier son équipe dans les 3 premières d'un groupe de 7 ou 6 avec au minimum 2-3 équipes qui servent à rien? Non, la réponse du "ouais mais tu comprends, sinon c'est psychologiquement hyper dur de coacher alors que tu sais que c'est fini ou incertain après" ne marche pas. On parle de gars payés des dizaines de milliers d'euros par mois, qui retrouveront du taf ici ou ailleurs. Si ça suffit à les perturber, faut qu'ils changent de métier.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 4