L'Italie veut la technologie dans la surface

Modififié
0 14
Après l'Angleterre et l'Allemagne, bientôt l'Italie ?

Le président de la Fédération transalpine a annoncé une fois de plus qu'il ferait tout son possible pour mettre en place la goal line technology qui permet d'éviter les buts fantômes. La proposition sera faite lors du prochain conseil fédéral, comme indiqué dans le Corriere dello Sport : « Cette décision ne doit pas passer par l'Ifab ou la FIFA. Je considère que la technologie ne peut plus rester loin du football, celle du but/non-but est désormais très sûre. »

À noter que seule la Serie A pourrait s'en munir dans un premier temps, et ce, pour des raisons économiques. Mais Tavecchio ne s'arrête pas là : « On a demandé à la FIFA que cette technologie soit également appliquée dans la surface de réparation. Juste pour les fautes effectuées dedans ou en dehors. C'est un processus qui ne prend que 23 secondes pour arriver jusqu'à la montre de l'arbitre. »

Qu'en pense Opti Pobà ? VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Je suis sûr que Galliani est pour la goal-line technology mais pas trop chaud pour ce qui concerne les actions dans la surface.
JuanSchiaffino Niveau : National
Message posté par Re_David
Je suis sûr que Galliani est pour la goal-line technology mais pas trop chaud pour ce qui concerne les actions dans la surface.


quand tu dis "surface", tu prends en compte les dimensions standard de 16 mètres ou bien celles de 21 mètres du Juventus Stadium?
Message posté par Re_David
Je suis sûr que Galliani est pour la goal-line technology mais pas trop chaud pour ce qui concerne les actions dans la surface.



Et moi, comme la très grande majorité des juventini, j'en rêve, de ça et de l'arbitrage video en direct pendant les matches.
Pour une décision en faveur de la Juve on en aurait 5, 10 ou 20 qui ne seraient plus discutées. On aurait évité des dizaines d'articles, des centaines de commentaires incompétents ou partiaux après le match Juventus Roma par exemple. Les arbitres avec la vidéo auraient accordé tel ou tel faute ou penalty et basta. Pas de polémiques, pas de fausses excuses, pas de De Sanctis dans tous les journaux, pas de gros titre du Corriere ou des radios romanistes et, misère, pas non plus 15 brèves sur SF et donc pas non plus les commentaires des habituels perroquets fainéants.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 14