1. //
  2. // Qualifications
  3. // Groupe H
  4. // 5e journée
  5. // Bulgarie/Italie (2-2)

L'Italie sauve un point en Bulgarie

Au terme d'une rencontre très décousue, l'Italie arrache le match nul en Bulgarie (2-2). La Nazionale s'en sort grâce à une réalisation de son nouvel international italo-brésilien Eder.

Modififié
4 29

Bulgarie 2-2 Italie


Buts : Popov (11e), Mitsanski (17e) pour la Bulgarie / Minev CSC (4e), Eder (83e) pour l'Italie

La polémique née du forfait de Claudio Marchisio a fait passer au second plan celle au sujet des sélections des Italo-Brésiliens et Argentins, Eder et Vázquez. Mais à la fin, seule la vérité du terrain compte, et l'attaquant de la Sampdoria s'est chargé de le rappeler à tout le monde. Entré à l'heure de jeu, il a longtemps semblé impuissant, comme l'ensemble de ses partenaires. Sans idée, la Nazionale se préparait déjà à la défaite face à une Bulgarie qui avait vaillamment renversé la situation en première période. C'était sans compter sur Eder, auteur d'une magnifique réalisation pour éviter la défaite à sa (nouvelle) patrie. Un petit point important pour les Italiens, qui laissent toutefois filer la Croatie, victorieuse de la Norvège 5-1, en tête du groupe.

La sauce Popov


Il ne fallait pas arriver en retard au Stade national Vassil-Levski de Sofia. À peine quelques secondes de jeu, et Ciro Immobile se retrouve seul devant le gardien bulgare sur une belle ouverture de Bonucci. Qu'importe si l'attaquant du Borussia Dortmund voit sa tentative détournée par Mihaylov, l'échéance ne fait qu'être repoussée. L'Italie prend effectivement le match par le bon bout et ne met pas bien longtemps pour faire la différence. Sur un bon décalage d'Antonelli, Bertolacci centre fort devant le but où Minev est contraint de marquer contre son camp, sous la pression de Zaza. Antonio Conte se dit sans doute que ses hommes ont compris sa philosophie.

Candreva est d'ailleurs proche de doubler la mise sur coup franc. Sauf que, si la Nazionale s'appuyait autrefois sur une défense de fer, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Popov profite ainsi d'une interception manquée de Bonucci pour égaliser d'une jolie frappe à l'entrée de la surface. Très inspiré, le milieu du Kuban Krasnodar transcende la Bulgarie quelques minutes plus tard. Il est effectivement au départ d'un contre assassin, conclu de la tête par l'intrus lexical Micanski. La Bulgarie a renversé la vapeur en moins de sept minutes. De quoi rendre fou un Conte déjà sur les nerfs. Un incroyable manqué d'Immobile et une barre du même Popov, sur coup franc, ne sont pas pour faire retomber la pression du sélectionneur italien avant la pause.

La première et pas la der


Au retour des vestiaires, la Nazionale ne trouve d'ailleurs pas les solutions pour revenir. Si elle s'était montrée tout aussi friable défensivement que conquérante offensivement en première période, ce n'est plus le cas. La Bulgarie gère assez sereinement son maigre avantage. Il faut ainsi attendre l'heure de jeu pour voir Verratti se montrer dangereux à la récupération d'un corner repoussé de Candreva. L'entrée en jeu d'Eder, pour sa première sélection, ne change pas vraiment la physionomie de la rencontre non plus. Ni la bonne volonté d'Immobile, qui ne parvient toujours pas à trouver l'ouverture.

Signe des difficultés des Azzurri, Verratti, titularisé en l'absence de Pirlo et De Rossi, ne parvient pas à créer la moindre différence face aux solides milieux bulgares. Le sélectionneur bulgare Ivaylo Petev se permet même un petit troll avec l'entrée d'une vieille connaissance des Italiens, Valeri Bojinov, qui évolue aujourd'hui en Serie B à la Ternana. Conte répond avec l'insertion de Gabbiadini à la place d'Antonelli pour un passage en 3-4-3. Mais c'est finalement d'Eder que vient la lumière. L'attaquant de la Sampdoria envoie une sublime frappe dans le petit filet de Mihaylov à cinq minutes du terme. Gabbiadini aura une occasion en or de donner l'avantage dans la foulée, mais il ne trouvera pas le cadre. L'Italie devra se contenter du nul pour cette fois.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Français et fier de l'être Niveau : Loisir
L'arrière-grand-père (maternel) d'Eder était italien. J'en connais un autre fameux : un certain Angelo Messi qui a quitté l'Italie pour l'Argentine...

Sinon, bien joué l'Italie mais c'était chaud bouillant en face avec Arrigo Sakiev et Robert Baggiov qui a planté un doublé...
georgesleserpent Niveau : Loisir
Comme quoi, un homme vous manque (Marchisio) et votre milieu est désorganisé...

Sinon Immobile Zaza comme d'hab, 1 action de classe (le moment où Immobile passe 2 joueurs pour ensuite placer une frappe arrêtée par le gardien) pour un tas incroyable de déchets, de maladresses et de vendange. As usual.
Encore une fois des changements effectués trop tard.
Français et fier de l'être Niveau : Loisir
Message posté par georgesleserpent
Comme quoi, un homme vous manque (Marchisio) et votre milieu est désorganisé...

Sinon Immobile Zaza comme d'hab, 1 action de classe (le moment où Immobile passe 2 joueurs pour ensuite placer une frappe arrêtée par le gardien) pour un tas incroyable de déchets, de maladresses et de vendange. As usual.
T'as pas trop tremblé Giorgio ?

L'Italie s'en sort bien, j'ai l'impression.
Typiquement le match piège, un stade archaïque à l'ancienne au 4/5ème vide, un temps tout pourri et une équipe qui joue sans pression le couteau entre les dents.
En face une équipe assez jeune et qui, sur le papier, ne fait pas vraiment rêver.

L'Italie sauve un point? Oui et non.
En égalisant à 5 minutes de la fin évidemment que oui mais ils ont au moins 3 grosses occasions à 2/2 face à une Bulgarie arque voûtée sur son but et à bout physiquement. Notamment celle de Gabbia.
Si l'Italie égalise avant peut être que. Avec des si...
Avec un gros 9 devant, je pense que l'Italie fait la différence ce soir.

Un point de gagné ou 2 de perdus, bonne ou mauvaise opération, je ne sais pas quoi en penser.
Franchement, ce genre de résultat ne me surprend pas. L'Italie aime souffrir, aime se mettre en difficulté, c'est dans sa culture.
Ca fait quand même 45 matchs qu'on est invaincu en qualifications.

Concernant le match, difficile pour les jeunes inexpérimentés et l'apport des 3 défenseurs expérimentés était proche du néant..
Sinon Immobile 9 fois sur 10 il est hors jeu, il doit gommer ce vilain défaut. Il nous manque ce joueur feu follet capable de couper les lignes, vivement le retour d'Insigne !

Très difficile de juger Marco sur ce match, personne ne jouait à son véritable niveau..

FORZA ITALIA !!!
Message posté par Inzagoal
Typiquement le match piège, un stade archaïque à l'ancienne au 4/5ème vide, un temps tout pourri et une équipe qui joue sans pression le couteau entre les dents.
En face une équipe assez jeune et qui, sur le papier, ne fait pas vraiment rêver.

L'Italie sauve un point? Oui et non.
En égalisant à 5 minutes de la fin évidemment que oui mais ils ont au moins 3 grosses occasions à 2/2 face à une Bulgarie arque voûtée sur son but et à bout physiquement. Notamment celle de Gabbia.
Si l'Italie égalise avant peut être que. Avec des si...
Avec un gros 9 devant, je pense que l'Italie fait la différence ce soir.

Un point de gagné ou 2 de perdus, bonne ou mauvaise opération, je ne sais pas quoi en penser.


Quand on regarde la Squadra sur les 10-15 dernières années, il y avait toujours ce Bomber, l'attaquant puissant, qui pèse et intimide les défenseurs adverses : Toni, Vieri, Totti, Del Piero..
Message posté par Inzagoal
Typiquement le match piège, un stade archaïque à l'ancienne au 4/5ème vide, un temps tout pourri et une équipe qui joue sans pression le couteau entre les dents.
En face une équipe assez jeune et qui, sur le papier, ne fait pas vraiment rêver.

L'Italie sauve un point? Oui et non.
En égalisant à 5 minutes de la fin évidemment que oui mais ils ont au moins 3 grosses occasions à 2/2 face à une Bulgarie arque voûtée sur son but et à bout physiquement. Notamment celle de Gabbia.
Si l'Italie égalise avant peut être que. Avec des si...
Avec un gros 9 devant, je pense que l'Italie fait la différence ce soir.

Un point de gagné ou 2 de perdus, bonne ou mauvaise opération, je ne sais pas quoi en penser.


Quand on regarde la Squadra sur les 10-15 dernières années, il y avait toujours ce Bomber, l'attaquant puissant, qui pèse et intimide les défenseurs adverses : Toni, Vieri, Totti, Del Piero..
Message posté par Inzagoal
Typiquement le match piège, un stade archaïque à l'ancienne au 4/5ème vide, un temps tout pourri et une équipe qui joue sans pression le couteau entre les dents.
En face une équipe assez jeune et qui, sur le papier, ne fait pas vraiment rêver.

L'Italie sauve un point? Oui et non.
En égalisant à 5 minutes de la fin évidemment que oui mais ils ont au moins 3 grosses occasions à 2/2 face à une Bulgarie arque voûtée sur son but et à bout physiquement. Notamment celle de Gabbia.
Si l'Italie égalise avant peut être que. Avec des si...
Avec un gros 9 devant, je pense que l'Italie fait la différence ce soir.

Un point de gagné ou 2 de perdus, bonne ou mauvaise opération, je ne sais pas quoi en penser.


Quand on regarde la Squadra sur les 10-15 dernières années, il y avait toujours ce Bomber, l'attaquant puissant, qui pèse et intimide les défenseurs adverses : Toni, Vieri, Totti, Del Piero..
Note : 2
Message posté par Inzagoal
Typiquement le match piège, un stade archaïque à l'ancienne au 4/5ème vide, un temps tout pourri et une équipe qui joue sans pression le couteau entre les dents.
En face une équipe assez jeune et qui, sur le papier, ne fait pas vraiment rêver.

L'Italie sauve un point? Oui et non.
En égalisant à 5 minutes de la fin évidemment que oui mais ils ont au moins 3 grosses occasions à 2/2 face à une Bulgarie arque voûtée sur son but et à bout physiquement. Notamment celle de Gabbia.
Si l'Italie égalise avant peut être que. Avec des si...
Avec un gros 9 devant, je pense que l'Italie fait la différence ce soir.

Un point de gagné ou 2 de perdus, bonne ou mauvaise opération, je ne sais pas quoi en penser.


Arc-boutée mec arc-boutée
Je n'ai vu que les buts, mais Sirigu ça semble faible non ? Les Italiens c'est comme les Allemands ça a toujours de très grands gardiens !
Français et fier de l'être Niveau : Loisir
Message posté par omrano22


Quand on regarde la Squadra sur les 10-15 dernières années, il y avait toujours ce Bomber, l'attaquant puissant, qui pèse et intimide les défenseurs adverses : Toni, Vieri, Totti, Del Piero..

Vieri évidemment. Toni un peu (il a percé tard) mais Del Piero et Totti c'est un autre registre.
Youri Tielemans Niveau : District
Eder, Paletta, Vasquez, Tiago Motta... Elle est belle cette équipe d'Italie
@ Omrano

Del Piero et Totti c'était pas le même type d'attaquant que Toni ou Vieiri mais tous ces noms comparés à Zaza ou Immobile... C'est le jour et la nuit.
Avant il y avait les titulaires comme Inzaghi ou Del Piero et des remplaçants corrects comme Gilardino, Iaquinta, Pazzini, Quagliarella, Delvecchio...
Maintenant il n'y a que des attaquants du niveau des remplaçants de jadis.
Ceci-dit beau but d'Eder pour sa première. Pas fan des naturalisations professionnelles mais bon.
Un bon Balo au niveau, ça pourrait tirer tout le monde vers le haut mais c'est malheureusement peine perdue pour lui. El Shaa est éternellement blessé également dommage au vu de son potentiel.

@ lothaire

Je pourrais plaider la proximité du V et du B sur le clavier mais je l'assume, elle est pour moi celle la.
@Youri Tielemans, toi, tu n'as pas vu le match ou alors tu voulais uniquement dresser la liste des oriundi. Si c'était là ton intention, il t'en manque une bonne quarantaine dans l'historique de la squadra azzurra. Maintenant hormis les italo-argentins des années 30 et, disons, le camoranesi de 2006, combien d'entre eux ont-ils été réellement protagonistes lors des victoires italiennes lors des grands tournois ?
Les erreurs de conte, ce soir :

-titulariser un barzagli vieillissant et loin de son meilleur niveau après sa longue absence
-insister encore et toujours sur le système défensif à trois centraux.
-faire jouer l'un des principaux protagonistes du championnat, le laziale candreva, dans une position qui n'est pas la sienne.
-laisser bonucci faire le regista avec ses sempiternelle longues ouvertures manquées; n'est pas pirlo qui veut!
-utiliser un joueur comme verratti plus comme un vulgaire demi-défensif bouche-trou, chargé d'atténuer les lacunes du milieu de terrain, plutôt que dans un rôle de meneur.
-insister avec le duo immobile-zaza en attaque; deux éléments clairement en crise dans la finition.
Message posté par Youri Tielemans
Eder, Paletta, Vasquez, Tiago Motta... Elle est belle cette équipe d'Italie


Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie.

Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes
Conte m'a écœuré en long en large et en travers. Certains points regroupent ce qu'a dit europa et d'autres...



¤¤¤¤ Schéma 3 1 4 2 avec 4 ailiers. ça a amené les 2 buts Bulgares.¤¤¤¤

Donc on en est à 3 défenseurs esseulés pas couverts par le milieu. Un Verratti organiseur esseulé qui arrive pas a distribuer long a des joueurs trop devant ou trop excentrés...Embouteillage en attaque ou jusqu'à la fin les joueurs se sont gênés. (tout le monde sur le ballon, ou tout le monde qui laisse passer un centre en pensant que l'autre va la prendre) verratti joue devant la défense plutôt que sous l'attaque... Les joueurs sont perdus sur le terrain. Petit apothéose de l'écœurement sur l'action ou verratti décroche pour faire le défenseur et ou zaza décroche pour organiser au milieu.


¤¤¤ Conte, 0 pointé ¤¤¤
C'est bien une équipe offensive, mais la avec 2 joueurs dans chaque couloir plus 2 devant... soit on a des joueurs qui combinent et qui mettent le pied sur le ballon, soit on joue les contres mais pas avec autant de monde. Donc c'était le bordel pendant une mi temps puisque rien de cela.

Réorganisation a la mi temps. Candreva récupérateur... Il peut faire beaucoup de choses mais quelle douleur! Tu as un banc, utilises le! En tous cas les joueurs plus prés de verratti et qui le couvrent, ça a permis de bien mieux faire tourner le ballon et organiser le jeu... toutefois pourquoi garder un joueur avec le profil d'immobile sur le terrain quand on a une défense regroupé ? c'est un croqueur d'espace. Pourquoi ne pas avoir demandé a zaza d'arrêter de porter le ballon et de faire plutôt le pivot...ou faire entrer Pellé ? Parait que ça peut marcher face a une défense regroupé, comme en atteste le changement gagnant d'allegri qui fait entrer llorente pour décaler un bloc défensif et laisser de l'espace aux autres attaquant.

¤¤¤ idefix ¤¤¤¤
Parce que oui, on y arrive. Voir un Allegri essayer de faire au mieux avec la composition et les profil qu'il a c'est plus agréable que de voir conte chercher des profils pour essayer de produire son idéal footballistique. Idéal qui aujourd'hui a couté beaucoup d'énergie et de cartons aux joueurs, la ou le pragmatisme de certains autres se serait soldé par un 1-0 tout dégueulasse sans jeu mais avec l'essentiel accompli. Alors on peut pas se payer un resto a 100€ avec 10€ en poche, mais certains arrivent a vraiment bien bouffer avec 10€ quand d'autres gâchent 100€. (tu apprécieras la métaphore M.Fromage du Jura)
Je n'ai pas compris l'absence de certains joueurs en sélection.
Je n'ai pas compris le choix des joueurs sur le terrain.
je n'ai pas compris l'approche tactique de ce match.

Merci pour les 3 scudetti, mais t'es partis au bon moment... En espérant que tu te bouffes un peu les couilles dans ton resto à 100€ en regardant jouer Allegri sur les 3 tableaux...
http://www.mercato365.com/etranger/ital … 9308.shtml


PS : Sirigu! Ah sirigu... T'as été nul sur ce match. Quand on voit le nombre de gardien italien, méfie toi, tu vas finir avec une carrière a la marchetti. Ce soir tu étais bien en dessous d'un storari...
MarcelGalant Niveau : District
Les ratés d'Immobile m'ont choqué, j'ai vu une équipe très moyenne hier soir. L'Euro ne s'annonce pas bon pour nos voisins italiens. Le point positif de cette soirée, c'est que le débat sur les oriundi va se calmer avec ce beau but d'Eder!
Youri Tielemans Niveau : District
Message posté par laplume


Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie.

Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes


Ola il aura pas fallu longtemps pour atteindre quasi le point godwin.
C'est juste que trouve ça assez triste que l'Italie, en tant que soi-disant grande nation mondiale, se sente obligée de naturaliser un joueur dés que celui--ci joue en Italie, sait faire 3 jonglages et à une grand-mère vaguement italienne.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 29