1. // Amical
  2. // Italie-Allemagne (0-0)

L'Italie plus si loin de l'Allemagne

Dans ce derby d'Europe, après une première mi-temps où l'Allemagne s'est montrée plus à son avantage, l'Italie a pris les choses en main en seconde mi-temps et est même passée tout près d'une victoire qu'elle n'aurait pas volée.

Modififié
383 43

Italie 0-0 Allemagne



« Löw AnnusaMi l’ano » . De « Löw renifle Milan » à « Löw renifle-moi l'anus » . Banderole et jeu de mots facile mais bon enfant à l'intention du sélectionneur allemand. Et nous, Français, d'habitude victimes préférées des transalpins pour tout ce qui fait part au manque d'hygiène (un bidet ne sert pas à se laver les pieds à la base), pouvons remercier Joachim. Il a d'ailleurs eu quelques sueurs froides, puisque c'est l'Italie qui s'est montrée la plus dangereuse dans cet amical de luxe. La sensation est que la distance entre ces deux nations historiques s'est fortement réduite ces derniers mois.

La forteresse San Siro


Et de trois Italie-Allemagne en 2016, après l’amical de mars et le quart du dernier Euro qui avaient vu les Teutons l’emporter en deux occasions. Une rouste 4-1, puis la roulette des tirs au but. Encore un derby d’Europe, cette fois à San Siro où l’Italie n’a jamais perdu en quarante et un précédents. Un challenge qui n’a pas l’air d’émoustiller Löw, le sélectionneur allemand ayant décidé de faire tourner après la balade à Saint-Marin (8-0). Sont ainsi alignés au coup d’envoi le débutant Gerhardt, mais aussi Leno Gortezka et Weigl qui ne dépassent pas les trois sélections. L’Italie n’en a passé que quatre au Liechtenstein contre qui elle a pu tester son 4-2-4, or Ventura choisit cette fois un 3-4-3 plus prudent, même si le trio offensif – Eder, Belotti, Immobile – est composé d'attaquants purs. Lui aussi titularise au moins quatre éléments peu expérimentés. Les sifflets accompagnent Das Deutschlandlied, et comme contre la France en septembre, le grand Gigi fait partir les applaudissements pour couvrir ce comportement de mauvais goût.

Pas de round d’observation, les deux équipes jouent le jeu, la Mannschaft a le ballon, s’approche plus facilement de la surface adverse, mais c’est la Squadra Azzurra qui allume les mèches par Belotti (au-dessus) et Rugani (frappe déviée en corner). Pressée très haut, elle procède la plupart du temps en contre-attaque, et sur une excellente verticalisation rapide de De Rossi, Immobile manque le cadre d’une position plutôt favorable. Buffon, très propre dans toutes ses sorties pour sa 167e cape, doit juste réceptionner une tentative de Gündoğan. Disons que ça manque d’un terminal offensif pour concrétiser une nette supériorité technique et statistique (56/44 en possession et onze tirs à cinq).

Belotti se distingue encore


La seconde période débute par l’entrée en jeu de Donnarumma, n°2 italien et toujours pas majeur. Astori pour Romagnoli et Tah pour Hummels sont les autres entrants. Cette fois, la Nazionale est plus entreprenante avec un Belotti capable d’emporter plusieurs défenseurs adverses dans son sillage. L’attaquant du Torino continue de marquer des points, et sa pugnacité déteint sur ses coéquipiers. Contre le cours de jeu, un ballon finit bien au fond des filets, mais Volland – qui a remplacé Müller – est signalé hors jeu, il semblait pourtant sur la même ligne que Kimmich, auteur du centre à ras de terre. Après ce court intermède, l'Italie continue de pousser avec De Rossi désormais capitaine et « monté sur l'estrade » comme on dit dans la langue de Dante (pas le Niçois hein). Gnabry, Götze, Bernadeschi sont envoyés sur le terrain. Ce dernier obtient d'ailleurs la meilleure occase suite à une contre-attaque éclair initiée par l'inévitable Belotti, mais le tir du Florentin est trop écrasé. Dans la foulée, Volland et Immobile enroulent chacun leur frappe, mais c'est à côté. Mais qui touche le poteau sur un tir croisé ? Belotti évidemment ! Le point d'orgue d'une très bonne seconde période de la part d'entreprenants Azzurri. L'opération rajeunissement commence à porter ses fruits et l'Allemagne sent qu'elle va encore avoir affaire à son rival le plus chevronné ces prochaines années.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Muller pour faire le mec hautain contre Saint Marin y a du monde.

Mais pour hausser son niveau de jeu y a personne.

J'ai vraiment l'impression que des mecs comme Neuer et Muller sont balèzes, mais ça a l'air de sales types qui se la pète et qui chambre de manière peu élégante, tout en manquant de fairplay !
Müller hausse son niveau de jeu qu'en CDM où il est déjà à 10 buts en 2 CDM jouées à seulement 27 ans.

Ensuite pour ta deuxième pique, Müller et Neuer sont souvent présentés comme cela par la presse car ils sortent de l'ordinaire, c'est-à-dire une attitude assez froide dans les médias mais je t'assure que vis à vis des supporters très différents et beaucoup plus ouverts.

Et pour ce qui est de l'arrogance et du manque de fair play, ils sont plutôt extrêmement lucide sur certains aspects de ce sport hein.
nononoway Niveau : CFA
Neuer qui nie le goal anglais à la WC2010, se jette sur le ballon en LDC pour gagner du temps et frustrer les mecs qui tentent la remuntada dans les derniers instants...

Ouais, c'est pas un manque de fairplay du tout.
Mais putain, tous les gardiens font ça.
Quand certains le font vous dites que c'est une mentalité de gagneur etc.

Mais comme par hasard quand c'est les teutons, c'est un manque de fair play.

Imagine t'es dans le même cas que Neuer à la WC10, tu mènes 1-0, tu te prends le but de Lampard.
L'arbitre voit pas. Tu fais quoi? Tu vas voir l'arbitre et lui crier qu'il y a but contre toi et potentiellement perdre le match ( il y aurait eu que 1-1 certes) et donc être éliminé de la WC ?
Clairement non.

C'est un peu le même procès qu'avec Suarez.
Ces mecs sont juste bon à être craches dessus car ca fait vendre et que c'est hype.
C'est pas une question de hype.
C'est juste la mentalité allemande. Il faudrait pas retourner le problème.
S'ils s'attirent ces critiques, c'est parce que historiquement (en tout cas au niveau du foot, je ne parle pas du reste de la société), ils ont toujours été incroyablement hautains et méprisants envers leurs adversaires.
Je te renvoie aux nombreux titres de la presse allemande, par exemple avant la demie finale Allemagne-Italie du mondial 2006: d'un dédain et d'une vulgarité sans nom.
Et ce n'est pas circonscrit à la presse, puisque de nombreux joueurs allemands en font également preuve dans leurs déclarations.
Evidemment certains font exception, comme Lahm ou Klose, mais ça reste minoritaire...
Concernant l'épisode Neuer je te rejoins, tout le monde aurait fait pareil
luigidibiagio Niveau : DHR
Ça me fait penser à la presse allemande qui mettait en une les photos des mères des joueurs et qui titrait "aujourd'hui vos mères ne pourront pas vous aider". C'est ça leur mentalité. On en a encore eu la preuve avec Muller cette semaine.
Papaboubadiop2 Niveau : District
merci nonoway tu n'aimes pas l'Allemagne, je pense qu'on a compris
Papaboubadiop2 Niveau : District
Cette "presse" allemande dont tu parles c'est la Bild soit un torchon absolu un peu à l'image du Sun en Angleterre, qui en 2010 titrait à propos des nouveaux maillots noirs de la Mannschaft "les allemands s'habillent en nazi" ou une merde du genre, à la différence près que les allemands avaient autre chose à glander que de s'indigner sur quelque chose d'aussi futile, contrairement à certains
luigidibiagio Niveau : DHR
Sauf que c'était le B.Z. Berlin et non Bild. Dommage, bien essayé.
luigidibiagio Niveau : DHR
Autant pour moi, c'est Bild. Bien joué. Mais ça n'empêche qu'ils font partie de la presse allemande.
10 réponses à ce commentaire.
Mouais y'a encore une différence entre ces 2 teams.
L'Allemagne reste au dessus avec une équipe B voir C aligné ce soir...

Heureusement que pour l'instant aucun 9 ne se soit révélé du côté teuton, parce qu'il deviendrait je pense injouable pour n'importe quelle autre équipe
L'Allemagne a une collectif si bien rôdé depuis de nombreuses années par Low que celui-ci peut se permettre d'y intégrer progressivement les nombreux espoirs émergeant de la bundesliga. Ventura, de son côté, même s'il dispose de plusieurs jeunes intéressants pour l'avenir de la nazionale, en est encore à chercher la meilleure tactique et la meilleure façon d'utiliser ses joueurs. Le chemin sera encore long pour la nazionale mais il est possible que pour le prochain mondial Russe, si qualification il y a, on puisse retrouver une équipe capable, non seulement de bloquer l'adversaire et repartir comme lors du dernier Euro, mais aussi d'imposer son jeu avec plus d'autorité.
luigidibiagio Niveau : DHR
C'était pas non plus la A de l'Italie hein !
Jamais affirmé qur l'Italie était au complet. Mais, hier soir, on était plus curieux d'observer les mouvements de ce 3-4-3 avec trois vrais attaquants (bien que Eder le soit de moins en moins) que l'éventuelle affirmation individuelle; les derniers arrivés Zappacosta et Belloti ayant déjà montré qu'ils méritaient de faire partie de ce groupe.
luigidibiagio Niveau : DHR
Je répondais à THEMAX (regarde le lien) ;)
Massimo69 Niveau : DHR
Cette façon unilatérale de voir les choses est injuste.

Je suis supporter de la Squadra mais oui, j'ai été le premier à noter les joueurs possibles titulaires manquants côté allemand.
J'ai donc recensé: Neuer, Boateng, Hector, Kroos, Khedira, Ozil, Draxler, Reus et Gomez. Tandis que Kimmich, Hummels, Gundogan et Muller étaient eux bien présents.

Mais j'aimerais aussi faire remarquer que côté italien, il manquait en très probables titulaires: Barzagli, Chiellini, De Sciglio, Candreva, Verratti et Bonaventura. Ainsi que Florenzi et Marchisio. Les seuls titulaires fixes allignés étaient: Buffon, Bonucci, De Rossi, Immobile et Belotti.

Donc les DEUX équipes avaient des compositions remaniées. Ce qui n'enlève rien au fait que l'Allemagne soit en avance sur le monde entier. Je n'ai aucun mal à dire que j'ai toujours admiré le football allemand. Et c'est aussi une grande fierté de soutenir l'équipe qui en est la kryptonite officiel.

Puis au dernier Euro l'Italie est arrivée face à l'Allemagne sans Candreva, Verratti, De Rossi et Marchisio (soit tout son milieu de terrain) mais personne ne s'est plaint, ce sont les aléas du football. Et même face à cette Italie bricolée, je n'ai pas vu l'Allemagne dominer comme elle l'a par exemple fait lors du tour suivant face à la France.

Mais plus en général, l'Allemagne contre l'Italie c'est le match ultime, le derby d'Europe, deux des trois plus grandes nations du monde. Je pense que ça va au-delà de tel ou tel joueur est sur la pelouse...
6 réponses à ce commentaire.
Pourtant c'est bel et bien l'Italie qui aurait pu gagner ce match. Combien d'arrêt à faire pour Donnarumma? Pas un seul. Et c'est une Italie sans Marchisio, Verratti, Bonaventura, Barzagli voir Chiellini.
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : CFA
Auxquels tu peux ajouter Candreva, Florenzi, Totti (bin quoi?).
On était vraiment loin de l'équipe titulaire.

Mais c'était rassurant tout ça.
Y a des jeunes remplaçants un peu partout maintenant.
Ce qui manque encore, c'est le 10 (9,5 sur le terrain) créatif à l'Italienne.
Si on en trouve un, on est tranquilles pour les 10 années à venir.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Insigne ou Berardi ou Sansone si tu veux mon avis.
Verdi on va attendre qu'il confirme parce qu'il n'a qu'un début de saison en série A intéressant à son actif.
D'accord avec toi concernant Verdi. Il est prometteur mais il ne faudrait pas l'exposer trop vite.
A l'heure actuelle, Berardi me semble être le mieux désigné pour jouer ce rôle, bien qu'il faille attendre de voir sa forme à son retour de blessure.
Insigne est très en dessous cette saison, espérons qu'il retrouve son meilleur niveau rapidement.
Sansone est très bon, mais encore un peu léger à mon goût.
Super-Pippo Niveau : CFA
Saponara et Vazquez ont ce profil, en plus des autres cités.
Je citais Verdi, à la place des alternatives que tu as évoquées parce que, lui, évolue dans une position plus centrale sur l'échiquier offensif; les trois autres étant des attaquants latéraux.
En effet, tu fais bien de rappeler le nom de ces éléments très doués techniquement mais qui, pour des raisons diverses, n'arrivent toujours pas à franchir le palier qui ferait d'eux de potentiels titulaires pour la fonction de "trequartista" de la nazionale.
Bon, afin d'éviter une nouvelle confusion, la première de mes deux interventions ci-dessus était pour Georges, la seconde, pour Super-Pippo.
8 réponses à ce commentaire.
luigidibiagio Niveau : DHR
C'est enthousiasmant la présence et surtout les prestations de Belotti en attaque. Il manquait un joueur comme lui capable de faire la différence à n'importe quel moment de la rencontre. J'étais sceptique sur Ventura mais il est en train de réussir la transition qu'on attendait.
Totti Chianti Niveau : CFA
Je dois avouer qu'Immobile apporte beaucoup aussi. Grinta, vitesse, etc.
De Rossi est officiellement revenu à un excellent niveau.
Parolo est bien en sélection. Ça fait deux compliments pour des joueurs de la Lazio, je me sens tout chose.

Rugani et Romagnoli, c'est quand même déjà du très bon niveau en défense centrale et ça ne peut que progresser. En rappelant que Bonucci n'a "que" 29 ans et a donc facile 4 ans au top, on est couverts à ce niveau-là.
Aux cages, on a tout ce qu'il faut.
Bref, il ne manque plus qu'un joueur plus créatif devant pour épauler Belotti. Je ne crois pas que ce soit Insigne, ou alors va falloir commencer à le faire jouer plus régulièrement.
1 réponse à ce commentaire.
luigidibiagio Niveau : DHR
Faut voir... Si Ventura continue avec son 3-4-3 ça laisse peu de place à un 10. Mais clairement il manque un Totti ou un Baggio ces dernières années mais est-ce que ce n'est pas le cas de toutes les sélections de nos jours ? Ce profil a quasiment disparu (à mon grand désarroi aussi)
Totti Chianti Niveau : CFA
Remarque, si la ligne du milieu est composée de De Rossi/Verratti ou Marchisio/De Rossi (je vois moins un Marchisio/Verratti car je ne crois pas que Ventura donnerait la récupération/organisation à deux petits gabarits). et de Candreva/Florenzi sur les côtés, y a peut-être moins besoin d'un 10.

L'attaque pourrait être Immobile/Berardi sur les côtés et Belotti au centre.
luigidibiagio Niveau : DHR
Et pourquoi pas essayer Candreva en 10 ? Il était pas mauvais quand il jouait à ce poste à la Lazio. Même s'il fait beaucoup de bien sur son côté droit...
Très bon aussi sur le flanc gauche, lors de la rencontre amicale contre la Belgique, avant l'Euro.
3 réponses à ce commentaire.
Je mets mon billet que s'il y a qualification pour la CDM 2018 ce ne sera pas Gigi mais Gigio dans les cages.

Une trajectoire qui commence à s'infléchir et une qui monte en flèche ne peuvent que se croiser.

C'était mon instant françois hollande et ça me rend tout chose.
Gigio est clairement en train de prendre une dimension hallucinante. Il ne lui manque plus que jouer en ligue des champions pour franchir un nouveau palier.
Mais il fait d'ores et déjà partie des 10 meilleurs gardiens de but selon moi.

De là à enterrer Gigi, ça me parait un peu tôt quand on connait le bonhomme.

Sinon, sans surprise (quand on sait le travail qu'il a fait notamment avec le Torino), Ventura est en train de réussir son pari et d'intégrer parfaitement la nouvelle génération dans cette Nazionale.

Notamment Belotti qui se révèle avoir les épaules pour tenir l'attaque de l'équipe nationale, ce qui est de bon augure pour la suite.
Parfaitement d'accord pour le boulot de Ventura et surtout sa capacité à lancer des jeunes, ce qu'il a toujours fait.

En ce qui concerne Buffon, il y a l'âge et il y aura la pression des médias et des supporters pour qu'il soit remplacé, et cette pression va aller croissant, sois en sur.

Pas besoin de sauvegarder le post, je fais confiance à ta mémoire et je suis sur qu'on pourra continuer sur ce sujet dans les mois qui viennent.
C'est vrai que la pression des médias risque de peser, mais il reste l'un des seul joueurs faisant l'unanimité en Italie.
Ce qui est d'autant plus remarquable quand on sait qu'il est juventino et que l'on connaît le sort qui est réservé aux bianconeri lorsqu'ils sont appelés en EN (je me rappelle encore des critiques visant particulièrement Chiellini avant 2012).

Quoi qu'il en soit, pari tenu!
Mon amour démesuré pour Gigi me perdra...
Tout de suite même!
As-tu une confirmation ou des éléments supplémentaires concernant la rumeur qui voudrait que la Juventus soit déjà en train de faire le forcing pour s'assurer, sous peu, les prestations de Donnarumma?
@europa, je pense que ta question m'est adressée ?
Si c'est le cas, réponse négative et à mon avis, sans rien pour l'étayer, très peu probable que cela arrive.

Si le Milan devait vendre il demanderait une fortune.
Si la Juve achetait Gigio, comment le laisser en 2ème gardien pendant x mois ?
Le Milan semble voué à renaître donc il aura besoin de bandiere et ils semblent avoir fait le choix intelligent des jeunes italiens. Si ils poursuivent dans ce sens, ils auront des années d'avance en terme d'attractivité d'ici peu.
Enfin le joueur, qui semble posé et avec la tête au bon endroit.

Seule interrogation, son agent.
Super-Pippo Niveau : CFA
Si on y va, Gigi fait Russia 2018 dans la peau d'un titulaire puis il se retire et en toute logique, Gigio prendra sa place
Totti Chianti Niveau : CFA
Pour moi aussi, ça se passera comme ça.
8 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Bon je veux bien que l'on fasse sur un site de foot avec l'Athletico et l'Atletico mais pour les hymnes nationaux faudrait prendre la même rigueur :
"Deutschland über Alles" est le nom de l'hymne Allemand cependant l'histoire étant ce qu'elle était, fait que cette phrase "Deustchland über Alles" et le fait de chanter le 1er et 2ème couplet de l'hymne national signifie que l'on sera en accord avec la politique d'Adolf.

Les Allemands appellent leur hymne National "Das Deutschlandlied". Et d'ailleurs ils chantent uniquement le 3ème couplet.

C'est un peu comme si nous on parlait de "Maréchal nous voilà" pour définir l'hymne national français, même si la Marseillaise et cette chanson non rien à voir niveau parole.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Au nom de la Rose
383 43