1. //
  2. // Serie A – J18

L'Italie paye son champagne

La Juve fait corps, Milan le show, la Fiorentina le spectacle, et
Balotelli la polémique. Après le vœux, la Serie A italienne a repris
telle qu'en elle-même. Et en inscrivant 33 buts, s'il vous plaît.

0 0
Premier match de l'année 2010, et première polémique. Buteur avec
l'Inter Milan à Vérone contre le Chievo en début d'après-midi, la bête
médiatique Mario Balotelli a passé les 88 minutes de son match à se
faire siffler et insulter. A la sortie des vestiaires, il a dégainé à
nouveau : devant les caméras de Sky, qui ne lui demandaient que des
choses gentilles, le nouveau bad boy du football italien a précisé
qu'il tenait « à ajouter quelque chose : Vérone est une belle ville,
mais plus je viens ici, et plus le public me dégoûte
 » . Ce qui a fait
réagir un peu tout le monde côté véronais : Flavio Tosi, le maire de
la ville ( « Balotelli ne sera jamais un champion » ), Domenico Di Carlo,
l'entraîneur ( « Balotelli devrait surtout changer d'attitude » ), Luca
Campedelli, le président du Chievo ( « Un professionnel doit savoir
accepter les sifflets du public
 » ). De telle sorte que c'est José
Mourinho qui a dû venir jouer les sages : « Pour comprendre Mario, il
faut saisir ceci : c'est un garçon qui dit des choses qu'il ne devrait
pas dire, et qui fait des choses qu'il ne devrait pas faire. A part
ça, c'est un grand champion
 » . Pour ce qui concerne le terrain, pas
grand-chose : l'Inter a fait ce qu'il fallait, et voilà – 0-1, et le
titre de champion d'automne dans la besace.

L'autre nouveauté, c'est que la Juventus s'est remise à gagner après
plusieurs défaites d'affilée. Oh, pas de grand style : le match des
bianconeri, joué sur une pelouse affreuse, a été âpre, haché, moche et
ennuyeux. Trezeguet s'est blessé, Caceres s'est fait expulser, et
comme d'habitude, c'est Marchisio qui a cimenté le tout. Cela a suffi
pour gagner 2-1 (Salihamidzic et Castellini csc, contre Amoruso) face
au drôle de Parme de monsieur Guidolin. Résultat : Ciro Ferrara sauve
sa tête, au moins jusqu'à ce week-end et Juve-Milan. Un choc d'autant
plus attendu que le Milan AC a encore donné un récital façon Harlem
Globe Trotters contre le Genoa (5-2), avec un Ronaldinho tout en
virgules, un Borriello tout en reprises acrobatiques, un Beckham tout
en transversales aveugles, et du jeu à une touche au milieu.
L'ensemble reste sans doute trop friable et mid-tempo pour les grandes
cimes, mais il faut le dire, ce Milan AC est peut-être bien l'équipe
la plus entertaineuse du moment en Europe. Ce qui, en ces temps de
dictature Barça, n'est pas rien.

Champagne toujours, la Fiorentina a fait de jolies bulles ce mercredi.
En déplacement-derby à Sienne, les protégés de Prandelli l'ont joué
comme d'habitude : du décalage sur les côtés, du centre fort devant le
but pour Gilardino, et des combinaisons aux petits oignons. De quoi
s'imposer 5-1, avec notamment un doublé de Gila, qui, c'est écrit, va
faire une Coupe du Monde de Roi Lion. A Bergame, Quagliarella a mis le
Napoli sur les bons rails (victoire 2-0 et belle quatrième place à la
clé pour les Sudistes) en inscrivant le but de la journée d'une
minasse comme lui seul sait les mettre. Sans doute jaloux, Antonio
Cassano a lui aussi offert une petite pâtisserie à ses supporters :
contrôle grande classe, intérieur du droit qui roule doucement,
doucement, tout douuuuuceeeement vers le but. Hélas, cela n'a pas
permis de remporter la victoire, la Samp ayant dû partager les points
avec Palerme. Et pour finir, confirmation que l'AS Roma semble bien
décidée à poursuivre son objectif prioritaire : devenir une bonne fois
pour toutes l'Atletico Madrid italien, et puis merde. Bien que menant
2-0 à Cagliari, les hommes de Ranieri se sont fait rejoindre dans les
arrêts de jeu, pour finir sur un piteux 2-2. Et comme d'habitude,
c'est Daniele Conti, le fils de Bruno (le directeur sportif romain),
qui a planté pour les Sardes. Sacré club.



Les buts


value="http://www.youtube.com/v/CvQz4MOLCkg&hl=fr_FR&fs=1&">name="allowFullScreen" value="true">name="allowscriptaccess" value="always">src="http://www.youtube.com/v/CvQz4MOLCkg&hl=fr_FR&fs=1&"
type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always"
allowfullscreen="true" width="425" height="344">



Résultats

Chievo Verone 0-1 Inter Milan


Parme 1-2 Juventus


Cagliari 2-2 AS Roma


Atalanta Bergame 0-2 Naples


Sampdoria Gênes 1-1 Palerme


Bari 2-0 Udinese


Sienne 1-5 Fiorentina


Lazio Rome 4-1 Livourne


Catane 1-0 Bologne


Milan AC 5-2 Genoa

Classement

1. Inter Milan 42


2. Milan AC 34


3. Juventus 33


4. Naples 30


5. AS Roma 29


6. Parme 28


7. Fiorentina 27


8. Bari 27


9. Palerme 27


10. Sampdoria Gênes 26


11. Cagliari 24


12. Genoa 24


13. Chievo Verone 24


14. Lazio Rome 19


15. Udinese 18


16. Livourne 18


17. Bologne 16


18. Catane 15


19. Atalanta Bergame 13


20 Sienne 12

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Du bon usage de Guardiola
0 0